Jump to content

poincaré

Commissaire du Peuple
  • Content Count

    564
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

1 Follower

About poincaré

  • Rank
    Bête politique du XXIème siècle
  • Birthday 09/08/1996

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Location
    Lyon

Recent Profile Visitors

1238 profile views
  1. Je me disais bien qu'il y avait une histoire de densité.
  2. Mais c'est mon problème justement, apparemment il y a du gaz entre les étoiles. Donc si on se trouve dans cette zone, il devrait y avoir des vibrations non ?
  3. Admettons que le même astronaute se trouve à proximité de deux corps célestes qui entrent en collision à grande vitesse, pourrait-il entendre quelque chose ? Considérant que le son est la vibration d'un fluide : il y a bien ici interaction entre de la matière du fait de la collision, donc ne devrait-il pas y avoir des ondes sonores ? L'univers est-il silencieux ?
  4. Cela atténue la force de son respect. Par exemple, dans le catholicisme, les bonnes œuvres sont indissociables de la foi dans l'obtention d'une promesse dans l'au-delà, et le bien n'est donc plus réalisé pour lui-même, mais par intérêt personnel. La liberté est une fin en soi, et elle aura toujours plus de valeur que n'importe quelle condition d'esclave qui me permette pourtant de subvenir à mes besoins.
  5. Respect absolu des principes indépendamment des circonstances, voire du bon sens ? Je pense à l'optique de prévention d'un crime : dois-je répondre honnêtement à une question en sachant pertinemment que mon honnêteté aboutira potentiellement à la mise en danger d'autrui ? Mauvaise foi ou incompréhension de la pensée de Kant, je ne sais pas.
  6. J'allais aussi te conseiller De l'esprit des lois, mais puisque tu es en L3, j'imagine que tu l'as déjà entamé ! Et la base de la base en matière pénale : Des délits et des peines de Beccaria.
  7. La lire à 20 ans ou après - pas trop jeune non plus, au risque de prendre la grosse tête - c'est bien. Mais évite de la critiquer ici, ça t'évitera les boules de mépris Et pourquoi cela ?
  8. Et donc cela démontre que la question n'a effectivement pas de sens, d'autant plus que la plupart y répondront par l'affirmative. À part quelques illuminés.
  9. Oui mais en quoi l'objectivisme et le nationalisme se fondent-ils sur un idéal ?
  10. Et quelle espèce sur terre ne ferait pas tout pour s'autoperpétuer, si ce n'est dépasser sa condition (cf le transhumanisme) sinon l'homme ?
  11. Dans ce cas, il y a une faille dans ton raisonnement parce que tu pars du principe que la perpétuation de l'espèce humaine est souhaitable. Or cette prémisse n'a pas été démontrée.
  12. C'est tolérable comme moyen de transport si tu es né après 1990
  13. Oui, et alors ? J'ai l'impression que tu te places dans la perspective de l'extinction d'une communauté, alors que je parle simplement de l'extinction de l'humanité. Indifférente. D'autant plus qu'il y avait une chance sur x millions pour que je voie le jour, alors il n'y a pas lieu à satisfaction. Oui, mais il y a-t-il seulement quelque chose à explorer ? L'Homme passe son temps à donner du sens, à chercher le pourquoi du comment, parce qu'il s'agit d'une nécessité pour lui. C'est ce qui rend l'existence plus supportable, ce qu'on essaie tous de faire ici je pense -à part les bienheureux. Ergo la survie de l'humanité est souhaitable d'un point de vue humain, et strictement humain, si on souhaite continuer à donner du sens. Autrement, la disparition de l'espèce ne changerait rien aux lois qui gouvernent l'univers.
  14. Si personne ne fait d'enfant, ainsi soit-il. Qu'il y ait procréation ne détermine en rien la perpétuation d'une morale particulière. Sauf si elle est juste. Donc l'acte en lui-même est amoral. Rien ne prouve que la survie de l'espèce est un objectif souhaitable.
×
×
  • Create New...