Jump to content

Tremendo

Utilisateur
  • Content Count

    25577
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    20

About Tremendo

  • Rank
    Coquinou
  • Birthday 08/16/1983

Previous Fields

  • Ma référence
    Jose, Rallo, Jeff. Tucker

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Montréal

Recent Profile Visitors

2504 profile views
  1. A en juger par la vidéo, il n’y a pas moyen de faire rentrer tout le monde, mais au moins 2-3 vieux qui n’ont pas des looks de black block et qui ne vont pas mettre en péril le fonctionnement de l’hôpital. Avoir de l’empathie pour des vieux poursuivis par des CRS, même s’ils sont gauchistes ou ont des idées nauséabondes (puisque je sais que par ici sur ce forum on aime faire des exceptions pour ces gens là), là c’est le minimum que l’on peut demander a des gens qui travaillent dans un secteur où l’on en demande justement (m’enfin ça fait longtemps que mes passages dans le secteur public de la santé m’ont démontré le contraire). Un peu de bon sens il n’y a absolument pas de heurts a ce moment la précis qui empêchent de prendre une décision calme et réfléchie. On a vu des foules bien plus nombreuses et violentes que celle que l’on voit là a cet instant précis. C’eût été une toute autre chose avec une taille de manifestation beaucoup plus grande et des énergumènes encagoulés. Moi je me réfère a cet instant précis là dans la vidéo, on est loin de l’enfer des pavés que ce gouvernement a balancé avec sa grosse fake news. Et je vois une partie du personnel hospitalier qui manque totalement d’empathie et de savoir-gérer une situation qui est peut-être même moins stressante que ce qu’ils doivent connaître au jour le jour, ce qui ne me rassure pas du tout.
  2. On remarquera la lâcheté du personnel hospitalier qui refuse d’aider des personnes âgés coursés par des CRS. Elle est belle l’entraide dans ce pays de veules lâches
  3. Ce passage m’a bien fait rire, ça m’a rappelé Google, sauf qu’on n’était pas payé pareil, ni à rien foutre [emoji57]
  4. https://goo.gl/H5qR5c [emoji438] Polémique sur le hijab : la France conspuée par la presse internationale La France se tape encore la honte internationale. Perso le hijab je le porte tous les jours quand je suis dehors. Bon c’est une cagoule et il fait -16
  5. C’est une mauvaise nouvelle pour le groupe Air France-KLM qu’un Etat de plus se mêle de la gestion du groupe, mais on peut comprendre l’exaspération des néerlandais face aux traficotages de l’Etat français dans le groupe.
  6. Ouais mais ça ça me va ça de parler de bon gras et d’alcool. Le problème c’est que c’est souvent le contraire dans mon cas, des gens qui croient se mettre en valeur en bouffant ce qu’ils considèrent sains, et te font limite culpabiliser si tu manges du nutella par exemple.
  7. Ca a été l’Irlande pour moi aussi un an lol, la Catalogne ça fait plus de deux ans que c’est fini, là maintenant je suis à Montréal. En Espagne et en Irlande ils s’en foutaient royalement. Les québécois tu trouves quelques obsédés de la bouffe et du vegan chez les hippies des quartiers francos, mais même eux t’emmerdent pas avec ça, alors que la colonie de français est durement imprégnée de conversations de ceci c’est pas bon pour la santé gnagnagna, on parle nanas quasi systématiquement, les mecs ça va. Quand je reviens en France, dans mon entourage j’en entends aussi tout le temps.
  8. J’ai peur que les français ne soient plus les seuls à être brainwashés malheureusement mais c’est vrai qu’ils ont une longueur d’avance assez impressionnante: Sur les riches qui paient pas assez, ça c’est dans les catégories de gens modestes, sur les grandes entreprises qui ne paient pas assez d’impôts, ça c’est a peu près tout le monde, sur l’immigration ça ça va des gens modestes aux gens des beaux quartiers, sur l’environnement et la malbouffe ça c’est la ménagère de moins de 60 ans mais aussi les jeunes urbains bourgeois ou bobos. Ma génération les trentenaires est complètement dépressive et complètement embrigadée, pas une conversation sans aborder la bouffe bio ou le climat, mais je ne me décourage pas qu’il y ait un vent adverse qui souffle sur ce sujet là, j’entends ici ou là des gens qui en ont de plus en plus marre. En fait j’ai l’impression que quand on fait un pas en avant (genre on convainc sur la dérégulation du secteur aérien, concurrence dans le numérique , dimanche travaillée, fiscalité ) on fait deux pas en arrière, d’autres idées étatistes prennent le relai et s’installent, c’est un peu décourageant.
  9. Elizabeth Levy , c’est la boussole qui indique le sud.
  10. Ce qui est reproché aux médias c’est de passer en boucles les images d’extrémistes qui s’infiltrent dans les manifs et non de montrer celles tout à fait pacifiques que l’on voit ailleurs. Moi je leur reproche également d’avoir mis sous silence volontairement les nombreuses violences policières gratuites , alors que les violences contre la police tournaient toutes les 30 secondes. Au final ils ont donné une vision forte imprécise du mouvement, complètement critique, et les seuls fois comme par hasard où ils leur ont donné de l’importance c’était pour amplifier ces revendications qui visaient plus d’Etat et non moins d’impôts. Cette émission avec Schiappa et Hanouna était tout a fait éclairante a ce propos, tout le monde se félicitait.
  11. La critique est de dire sans cesse que ce mouvement n’a aucune cohérence, que toutes les revendications sont évoquées mais elles n’ont ni queue ni tête. Et c’est vrai, mais il en a toujours été ainsi de tous les mouvements de révolte sociaux qui partaient du bas et non de groupes organisés. Quand des groupes précis comme des camionneurs ou des étudiants se révoltent ils sont organisés et ont des revendications, ils sont donc récupérables. Quand cette révolte vient de la population, de gens anonymes qui en ont marre, ça part nécessairement dans tous les sens. C’est le propre de toute révolution ou grande révolte d’aller on ne sait où. Ce qu’on peut reprocher à nos fameuses élites c’est d’être ignorantes et d’oublier que cela a toujours été ainsi, d’oublier de prendre du recul, de s’enfermer dans de la répression légale et policière, de jeter des anathèmes etc...
  12. Merci de me rappeler pourquoi je ne suis pas abonné à l’opinion. Ces gens-là sont tellement paresseux. Ce que ce mouvement révèle c’est une extrême paresse des journalistes et un non-professionnalisme qui devient de plus en plus flagrant. Le type dit: « non non l’excuse du mouvement infiltré par l’extrême-droite et l’extrême gauche ne tient plus, les GJ sont en fait des méchants ». Le type n’a pas bougé de son bureau ou de son quartier pour aller voir toutes les manifs en province dans les grandes, moyennes et petites villes, idem tous les caméramans des grandes chaines de télévision, hormis France3 régions. Il a préféré regarder BFM TV et LCI en boucle. Le type ne s’est pas dit: « tiens tiens c’est la première « agression » antisémite du mouvement » (on parle juste d’insultes en réalité, les types étaient cons et lâches et ont fait de l’agitation devant les caméras), non non , j’entends désormais que les GJ c’est un mouvement « haineux en soi » (nouveau terme a la mode haineux), ça ça vient de BHL. Qu’on se le dise: toutes les révoltes ou revolutions ont été des auberges espagnoles. Les GJ c’est une photo de la société, avec des gens honnêtes et en colère, des violents, des abrutis du cerveau etc...Mais comme les médias sont paresseux et que l’on touche à leur copain Manu alors le padamalgam n’existe plus, et l’analyse fine on repassera.
  13. C’est exact, mais selon les medias macronniens et le gouvernement oui ils veulent renverser la république.
  14. En faut c’est le mot “infiltrés” qu’il fallait retenir dans ce que j’ai dit. Une caméra était là car il y avait Finkie et le mec en a profité, mais de là à dire que le mouvement GJ est infiltré par Daesh oui c’est parfaitement ridicule, mais monsieur Gilles-William Goldnadel et madame Polony ont déjà fait ce pas en nous parlant d’islamogauchisme du mouvement des GJ.
  15. Bon, Finkie a été injurié par des gros cons en meute très lâches. Du coup ça ne parle que de ça, les merdias et les chaines infos en ont pour plusieurs heures d’antenne assurées à dénoncer la bête immonde. Tout le monde y va de son accusation: l’extrême droite (à laquelle les Finkie, Zemmour et Elizabeth Levy ont donné pourtant des armes pendant des années, joli retour de bâton si c’est le cas), l’extrême gauche soralienne antisioniste conspirationniste, il y en a même qui voyant un chèche et deux barbus n’hésitent pas a faire du délit de sale gueule et accusent au contraire la montée de l’islamisme, pourtant totalement absent du mouvement des gilets jaunes, idem les jeunes de banlieue qui se tiennent pas mal à carreau depuis le début mais là ce sont les gens d’extrême droite qui les accusent. J’ai vu de tout... et zero analyse. Tout ça m’inspire une chose: les medias sont dépassés, les médias dont le niveau de non-professionnalisme en terme d’investigation n’est plus à démontrer, qui montrent une certaine passivité face à Macron pour ne pas dire plus, ont montré une mauvaise foi assez importante face aux gilets jaunes en ne montrant que les images qui choquent sans montrer le reste, sans dénoncer les violences policières. Et pour décrédibiliser un mouvement ils disent tout et son contraire sur ce mouvement. Ca va au-delà des medias, c’est toute l’élite arrogante parisienne qui va bon train dans le fourre-tout: tantôt les gilets jaunes sont tous des fans du Venezuela de Chavez (et malheureusement il y en a), tantôt ils sont tous des fascistes (et malheureusement il y en a), tantôt ils sont infiltrés par les islamistes (là ça devient ridicule). Les médias et l’élite technocratique arrogante de Paris sont incapables de prendre du recul: toutes les révoltes ou révolutions ont aggloméré des groupes au départ totalement antagonistes, des gens bien et des gens beaucoup moins bien. 1789 a aggloméré les royalistes et aristicrates réformistes, les bouffeurs de curés, les ancêtres de Melenchon, les petits gens pauvres du tiers-Etat, les bourgeois de Paris qui voulaient le pouvoir etc...La revolution nationale de Pétain a aggloméré des fachos de la première heure antisemites, des pacifistes de gauche, des communistes fans de l’alliance germano-soviétique et bien au-dela des antisemites, des technocrates désireux d’avancer vers une revolution où l’Etat simplement aurait plus de place, et puis la grande majorité du petit peuple qui en avait marre simplement de faire la guerre. Mai 68 a aggloméré des enfants de bourgeois rebelles desireux de plus de libertés civiles, des ouvriers fatigués, des féministes etc.. Aujourd’hui idem, on a de tout dans ce mouvement des gilets jaunes, quelques ordures mais aussi beaucoup de gens bien dont on aurait bien besoin de ne pas se désintéresser. Des revendications totalement impossibles mais aussi et surtout une vraie grogne fiscale et réglementaire. On ne peut pas attendre de mouvement structuré dans ces moments là, donc il faudra des gens pour canaliser tout ça. Pendant ce temps-là les médias ne comprennent rien et continuent de se situer sur le terrain « eux ce sont les méchants et nous sommes les gentils », ils nous parlent de tous les maux de la terre qui n’intéressent que les parisiano-parisiens sans parler du fond des revendications ou d’analyser véritablement l’état de délabrement économique de la France. C’est pathétique
×
×
  • Create New...