Jump to content

Lancelot

Utilisateur
  • Content Count

    14973
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    45

About Lancelot

  • Rank
    21st century schizoid man

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    Schopenhauer

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Present day, present time

Recent Profile Visitors

2423 profile views
  1. https://support.mozilla.org/en-US/kb/add-ons-disabled-or-fail-to-install-firefox?redirectlocale=en-US&redirectslug=add-ons-failing-install-firefox @Séverine B
  2. Du coup ça y est c'est complètement admis qu'on va faire un machin moderne ? La fenêtre d'Overton bouge trop vite pour moi.
  3. Oui mais si tout le monde réfléchissait 2 heures avant chaque action...
  4. Le rasoir ne marche plus si on doit invoquer des épicycles pour que ça fonctionne, ce qui est précisément le problème du propriétarisme d'ailleurs. On peut toujours définir un concept comme "ce qui rassemble toutes les finalités de la morale" oui. Dire qu'un tel concept est utile ou lui assimiler un autre concept comme le bonheur c'est plus discutable. La recherche du bonheur est sans doute un principe qui motive les gens. En première approximation peut-être. Avec une granularité plus fine on trouve très facilement des cas limites. Ligotti est quelqu'un de très bien (à défaut d'être quelqu'un de très sain ).
  5. Pour quelle raison est-ce que tous les critères devraient pouvoir être ainsi réduits à un seul ? Parce que c'est élégant ? Je note que c'est aussi le raisonnement des propriétaristes dans un autre domaine.
  6. Outre avoir raison par hasard il y a aussi avoir raison sans savoir pourquoi (cf. l'amorçage subliminal, le blindsight...).
  7. La première partie ne pose pas vraiment de problème dans la mesure où on suppose que l'information adéquate sur la situation est une condition suffisante pour décider de la conduite morale, pas qu'elle est nécessaire (donc oui on peut très bien avoir raison par hasard, comme en science où on peut trouver des théories qui ont été formulées avant d'avoir les éléments pour les confirmer, ou même en se basant sur des éléments incorrects). La seconde partie est ce qui me pose problème également parce que je ne pense pas qu'un tel niveau de compréhension objective soit atteignable pour n'importe quelle situation particulière, même si on peut se servir de ce type de raisonnement pour justifier des grands principes. Après la question de comment savoir qu'on a raison, ça nous fait avancer dans l'épistémologie
  8. L'idée est plutôt que si on imagine deux personnes ayant une connaissance parfaite sur une situation donnée, alors elles ne pourraient pas être en désaccord sur ce qui constitue une conduite morale dans cette situation. Il ne peut pas exister de désaccord moral authentique, seulement des malentendus engendrés par une compréhension imparfaite par au moins une des parties.
  9. Bon pour moi la réponse est non. La réalité, y compris sa dimension morale, n'est pas complètement objectivable. Mais cette histoire de bien naturel découvrable par sa qualité intrinsèque me fait énormément penser encore une fois à la théorie du sens moral.
  10. Qui est un viol pur et simple de l’œuvre originelle. C'est surtout qu'en croyant parler de bonheur on parle in fine de valeur (au sens économique). Et on tombe donc dans le problème économique de la subjectivité de la valeur, qui nous interdit de juger quoi que ce soit. Et si on prétend trouver une manière de mesurer le bonheur ou de le comparer entre personnes on réinvente l'utilitarisme.
  11. Sa critique de Life on Mars est complètement à l'ouest dis-donc. Bref personnellement je n'en ai rien à foutre de GoT donc je lis vos spoilers sans vergogne et je regarde le sel couler. Je remarque juste que c'est très con de faire arriver un truc juste "parce que personne ne s'y attend lol".
×
×
  • Create New...