Jump to content

Jefferson

Utilisateur
  • Content Count

    271
  • Joined

  • Last visited

About Jefferson

  • Rank
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique
  1. Je suis désolé, c'est moi le cuistre.J'ai cité un article dont je n'ai étudié le propos que d'un point de vue qualitatif, il y a 4 ans.Je ne suis pas entré dans les détails du comportement du système dynamique.Ma tendance à la procrastination et la trop grande confiance que j'ai en mon intellect me font sans cesse piétiner mes principes.Je méritais ton premier post, et ton deuxième post est trop gentil, et me laisse sur une trop bonne impression vis à vis de moi meme. Mais la citation dont je parlais existe vraiment; dès que j'aurai le temps,j'essaierai de la retrouver. J'ai lu beaucoup de vulgarisation scientifique pendant mon enfance et mon adolescence, et arrivé en prépa, j'ai découvert à quel point ces articles avaient pu m'induire en erreur sur ce qu'était la science.Mais ma façon de penser vaut souvent à peine mieux.Je suis désolé. J'aurais voulu poster ceci il y a deux heures, avant la deuxième réponse de Nick,mais je n'avais pas accès à mon ordinateur.
  2. La citation était sur un site, écrit en anglais, un lien dans les pages 250 de ce post. Dans cette citation, l'auteur illustrait le principe d'équilibre en prenant l'exemple de la balle au fond d'un saladier. Ce procédé m'a paru odieux: on peut faire croire n'importe quoi avec de tels arguments.Le simple fait qu'il ait besoin d'expliquer ce qu'est un phénomène d'équilibre montre qu'il a conscience qu'il vulgarise.Et ensuite il explique doctment que "la plupart des phénomènes physiques sont en équilibre stable".ça n'a rien de rigoureux, et surtout, c'est le genre de "grand principe vulgarisé" avec lequel on endoctrine les gens. L'auteur est probablement un scientifique ou un journaliste spécialisé qui suit la controverse avec un bien plus intéret que moi, et il s'y connait probablement plus que je ne m'y connaitrai jamais.Je pense juste que son procédé argumentatif est malhonnete.Et Je ne pense pas grand chose quand à ce réchauffement climatique,et je ne m'intéresse pas beaucoups à cette controverse.Je commentais juste la forme des propos d'un auteur. J'ai lu les post ci-dessus, certains s'insurgent contre le fait que le réchauffement puisse etre exponentiel en exhibant les données des années 2000/2010; d'autres répondent que ces données sont statistiquement insignifiantes: j'essayais juste d'expliquer à l'aide d'un exemple( la planète Mars) que ça n'est pas théoriquement inenvisageable.Mais ça tout le monde le savait.
  3. La grande question est, est ce que passé un seuil à partir duquel une augmentation de la quantité de dioxyde de carbone(en ppm?ou en % de la quantité de ppm déjà présente?meme ça, on en sait rien), est ce que le cycle du carbone entrera en état de déséquilibre?En d'autres termes, est-ce un équilibre stable? Je ne suis pas un spécialiste du climat, ni meme un "amateur éclairé" capable de se faire sa propre opinion. Quand j'étais en première, j'avais du faire un TPE(une espèce de gros exposé à préparer sur toute l'année, sensé nous faire acquérir les capacités à analyser, synthétiser et restituer sous une forme organisée des connaissances dans le prolongement du programme scientifique, blabla blabla,© Ed nat 2005 ) et j'avais trouvé un article( http://www.users.globalnet.co.uk/~mfogg/zubrin.htm ), un peu daté(1997),cité 23 fois, de Chritopher Mckay et Robert Zubrin, deux planètologues, traitant de la possibilité de faire se réchauffer la planète Mars (la "terraformer"pour la rendre "habitable").Je ne m'étais pas penché à l'époque sur le système dynamique qu'ils utilisaient pour modéliser le climat de Mars, ni sur la précision de cette modélisation.Je m'y remettrai à l'occasion.Mais je me souviens que leur hypothèse (sur laquelle toute la démonstration de l'article était basée) était qu'il était possible de pousser le système martien hors de son point d'équilibre et de provoquer un "runaway greenhouse effect", une boucle carbone-température, qui permettrai de faire monter la température des régions équatoriales de Mars au dessus de 0 degrés.L'impulsion initiale serait donnée par un miroir géant placé en orbite autour.Je ne pense pas qu'il faille exclure la possibilité d'un tel phénomène sur terre, meme si le climat et le cycle du carbone sur terre sont infiniment plus complexes que sur Mars, grace à la présence des océans qui apportent au climat terrestre leur inertie thermique; le simple fait que deux planétologues aussi renommés postulent que cela soi possible sur un corps planétaire doté d'une atmosphère devrait empecher de rayer cette possibilité. J'ai lu dans plusieurs medias climato-sceptiques des critiques accusant les réchauffistes de supposer qu'un réchauffement climatique sur Terre serait de type "runaway", alors qu'à la base "la plupart des phénomènes physiques sont en équilibre stable"(argument typique du sceptique).On en sait rien, et vouloir assommer tout opposant à l'aide de grands principes "massue" du type "tous les phénomènes physiques sont en équilibre stable" relève de quelque chose de pire que la pseudoscience: l'orgueil du cuistre qui croit connaitre "les grands principes qui expliquent l'univers".
  4. Bah alors, Bergame,Barbapapa, vous ne répondez plus?On s'amusait bien.Vous avez un ego gigantesque, votre vocabulaire ampoulé frise le ridicule,mais vous n'avez aucun respect pour vous meme. Je me demande dans quelle état de misère affective il faut etre pour se creper le chignon pendant des semaines sur un forum internet avec des gens que l'on ne connait pas, et qui vous traitent de tocard.Qui a envie de parler, de convaincre des gens qui vous traitent de tocards?Il faut vraiment etre un fanatique pour en arriver à accepter de se faire insulter et à continuer malgré ça à tenter de convaincre ceux qui vous insultent.Je pense vraiment que la consultation d'un psychiatre pourrait vous etre utile.Je dis ça très sincèrement, j'ai presque de la peine pour vous.
  5. http://www.reuters.com/article/idUSN272330…90:b38778884:z0 Le secteur privé argentin n'avait jamais pardonné à Kirchner le non-remboursement de la dette argentine, parait-il. En tout cas je trouve ça rigolo. Tchin' Tchin'
  6. L'achat de dette grecque par la Chine est un message destiné aux états-unis:"si vous continuez de nous les briser avec le cours du yuan, on arrete de financer votre dette, et on place notre argent en dettes européennes". D'ailleurs, le dollar a beaucoup baissé juste après l'annonce de l'achat de dette grecque.
  7. Tout le monde m'avait dit du bien de ce film, j'avais lu des critiques excellentes… je m'attendais à du grand cinéma, et là, plouf, un film chiant dans lequel il ne se passe rien. Le film est sensé montrer comment Mandela a "converti" les rugbymen et la fédération sud-africaine de rugby, qui fut un bastion du nationalisme afrikaner. Et Clint Eastwood passe complètement à coté de son sujet. Le personnage joué par Matt damon (François pienaar) perd son temps en atermoiements avec sa femme et en réunions de famille,ses coéquipiers sont relégués au rang de figurants, la parole ne leur est pratiquement pas accordée pendant tout le film, sauf pour des répliques ultra-simplistes;les relations entres les joueurs blanc et le seul noir de l'équipe ne sont absolument pas abordées, et au final, on ne sait pas comment, on ne sait pas pourquoi, l'espoir, la fraternité et l'amooooouuuur triomphent -du moins c'est que la musique et la mise en scène laissent supposer puisque pas un seul personnage n'a prononcé une phrase de plus de trois mots, ou a réellement exprimé ce qu'il pensait de l'apartheid. Seul point positif, si vous voyez le film en VOSTF: les acteurs font l'effort de parler anglais avec l'accent afrikaner, et vous aurez même le droit à quelques répliques en Afrikaans.
  8. erf c'est vrai… mea culpa j'ai posté avant de réfléchir, j'ai dit une connerie.
  9. ENTP, à ma grande surprise. "Extraversion" est moyennement marqué, "Intuition" très marqué, "Thinking" très marqué et "Perceiving" assez peu marqué.
  10. J'ai jamais dit que la Fifa truquait les matches, juste qu'ici la plainte de l'Irlande auprès de la Fifa n'avait aucune chance d'aboutir.
  11. Mais pour que la Russie se soit qualifiée, il aurait fallu réellement truquer le match, pareil avec l'Inde et la Chine si ces deux pays n'arrivent pas à gagner leurs matches. Il y a un gouffre entre truquer un match et donner une fin de non-recevoir à la requête de l'Irlande. Si la Fifa commençait à faire ça, on finirait par s'en apercevoir, et elle perdrait toute légitimité.Pareil si elle décidait de "qualifier d'avance" des pays trop mauvais pour se qualifier par les matches de groupe (Chine,Inde). Mais quand la Fifa peut maximiser ses recettes financières avec des risques réduits, elle le fait(au fond, cette histoire, en dehors de la France, de l'Irlande et peut-être du Royaume-uni, tout le monde s'en fout).
  12. Comme cela a été dit, le financement de la FIFA dépend des recettes de la coupe du Monde, et de ce point de vue il est beaucoup plus avantageux pour la FIFA que ce soit la France et non l'Irlande qui se qualifie: le statut d'ancien vainqueur de l'équipe de France et sa plus grande renommée en général amèneront plus de recettes publicitaires, de droits TV et de produits dérivés que l'équipe irlandaise inconnue dont tout le monde se fout. La demande de la fédération irlandaise auprès de la FIFA n'a donc aucune chance d'aboutir.
  13. Dans les dépenses militaires des états-unis, il y a de nombreuses composantes, et souvent les journalistes qui écrivent dans les medias de masse ne savent pas quelle réalité les chiffres qu'ils annoncent recouvrent. Il y a le budget "de base" destiné à l'entretien et à la paie des soldat, ainsi qu'à l'acquisition de nouveaux matériels; il y a les programmes pour les vétérans, les OPEX; il y a la branche du contre-terrorisme (homeland security), les intérêts sur les dettes contractées sur les précédents budgets,les dépenses qui sont effectuées par d'autre département que le Dod mais qui sont reliées à la défense, la partie défense du budget de la NASA… En fin de compte selon que vous considérez uniquement les dépenses "de base" ou la totalité des dépenses reliées à la défense, le budget total varie de 500 à 900 milliards de dollars. Le budget Dod base spending+Veteran's affair+Homeland Security+OPEX était de 760 milliards de dollars en 2008, et de 750 en 2009.Mais le Dod base Spending a progressé de 480 à 515 milliards sur la même période. Quoi qu'il en soit, réduire le budget de la défense ne se fait pas juste comme ça, tous les généraux/chefs de service pleunichent pour qu'on ne leur supprime pas "leur" budget mais celui des autres, il y a des intrigues, des cabales, la traditionelle opposition faucons/colombes…
×
×
  • Create New...