Jump to content
Nick de Cusa

Flims du moment

Recommended Posts

Justement c'est cette mort brutale qui m'a plu. C'est là tout le génie des frères Coen, qui sont en avant tout de grands scénaristes, ils ont l'art et la manière de mettre sur pieds des intrigues superbement ficellés aux rebondissements surprenants, le tout maintenant le spectateur en haleine quoi qu'il arrive. Bref No country for old men est pour moi un trés bon, j'avais pas retrouvé cette facette des Coen depuis Fargo.

En fait cette mort rompt un peu le principe d'unité d'action (voir mon avatar) :icon_up:

Il est vrai qu'elle rend le film original - on pourrait parler de virtuosité narrative - mais qu'elle m'a fait perdre un peu d'intérêt pour la suite ( mais ça reste un des meilleurs films que j'ai vu cette année).

Sinon des avis sur Lust caution ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'un autre côté c'est du cinéma, that's (just) entertainment.

Lynch, du divertissement ? :icon_up:

Et puis, il y a du bon entertainment et du mauvais - la seconde catégorie étant particulièrement majoritaire ces deux dernières décennies.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lynch, du divertissement ? :icon_up:

Et puis, il y a du bon entertainment et du mauvais - la seconde catégorie étant particulièrement majoritaire ces deux dernières décennies.

Perso j'adore Lynch, et je serai bien incapable de t'expliquer pourquoi. Mais des films comme Sailor & Lula ou Lost Highway je trouve ça énorme. C'est clair que c'est pas du cinéma conventionnel, faut pas chercher à intellectualiser ou chercher un fil conducteur logique, faut juste se laisser porter par les images et l'ambiance. Mais sinon dans un cinéma un peu plus abordables Elephant Man, ou bien Dune sont excellents non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso j'adore Lynch, et je serai bien incapable de t'expliquer pourquoi. Mais des films comme Sailor & Lula ou Lost Highway je trouve ça énorme. C'est clair que c'est pas du cinéma conventionnel, faut pas chercher à intellectualiser ou chercher un fil conducteur logique, faut juste se laisser porter par les images et l'ambiance. Mais sinon dans un cinéma un peu plus abordables Elephant Man, ou bien Dune sont excellents non ?

Le problème est que c'est du cinéma intellectualisant. Sinon, Elephant Man est un très beau film, justement parce qu'il échappe à ce travers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le problème est que c'est du cinéma intellectualisant. Sinon, Elephant Man est un très beau film, justement parce qu'il échappe à ce travers.

Ca dépend de ta démarche, c'est sur que les profs gauchos d'arts plastiques qui vont voir un Lynch et pense y avoir vu quelque chose de profond m'ont toujours fait marrer. Lynch est un extra terrestre, ses films n'ont pas de significations profondes ou de lecture unique, il arrive à transporter le spectateur avec des images, un sens de la mise en scène, et une ambiance à part, le génie est là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Justement c'est cette mort brutale qui m'a plu. C'est là tout le génie des frères Coen, qui sont en avant tout de grands scénaristes, ils ont l'art et la manière de mettre sur pieds des intrigues superbement ficellés aux rebondissements surprenants, le tout maintenant le spectateur en haleine quoi qu'il arrive. Bref No country for old men est pour moi un trés bon, j'avais pas retrouvé cette facette des Coen depuis Fargo.

Ah, merci aux frères Coen alors d'avoir sauver un roman de CCormac McCarthy, pière auteur comme chacun le sait… :icon_up:

Lynch est un extra terrestre, ses films n'ont pas de significations profondes ou de lecture unique, il arrive à transporter le spectateur avec des images, un sens de la mise en scène, et une ambiance à part, le génie est là.

Sans me prononcer sur Lynch, j'ai trop lu de gens évoquant X ou Y et disant qu'il ne fallait pas chercher de sens à leurs productions alors que les dites productions étaient au contraire chargées de sens pour adhérer à ce genre d'éjaculation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, merci aux frères Coen alors d'avoir sauver un roman de CCormac McCarthy, pière auteur comme chacun le sait… :icon_up:

Non mais d'accord, le roman état déja un best-seller, mais honnêtement l'adapatation cinématographique d'un roman n'est pas chose facile. Et puis les frères Coen ont vraiment su apparemment se réapproprier l'histoire, le rythme est donné par les plans, les répliques des acteurs… C'est vraiment 2 univers radicalement différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso j'adore Lynch, et je serai bien incapable de t'expliquer pourquoi. Mais des films comme Sailor & Lula ou Lost Highway je trouve ça énorme. C'est clair que c'est pas du cinéma conventionnel, faut pas chercher à intellectualiser ou chercher un fil conducteur logique, faut juste se laisser porter par les images et l'ambiance. Mais sinon dans un cinéma un peu plus abordables Elephant Man, ou bien Dune sont excellents non ?

Dune c'est beau mais super chiant.

Sion sur Burton, contrairement à vous j'ai bien aimé Big Fish. C'est bien joué, pas trop noir pour une fois et le scénar est sympa. Honnête, et pour ma part émouvant.

Je préfère en effet Batman II au premier. Mieux réalisé et meilleur scénar que le premier, de loin.

Moi le film que j'aimerais voir c'est Juno. J'ai jubilé devant Thank You for Smoking, j'aimerais bien voir ce qu'il nous a sorti cette fois ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lynch, du divertissement ? :icon_up:

Euh, je parlais de cinéma et non pas de soporifique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La mort brutale des deux personnages principaux n'y est-elle pas pour quelque chose ?
Justement c'est cette mort brutale qui m'a plu.

Dites, les gars, je ne sais pas si ce dont vous parlez a une grande importance dans l'intrigue du film, mais utilisez les balises SPOILER la prochaine fois, s'il-vous-plaît.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Surtout que ce n'était pas franchement un best-seller non plus.

Tu penses vraiment que Cormac McCarthy est un piètre écrivain ? Je croyais que ton post était ironique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu penses vraiment que Cormac McCarthy est un piètre écrivain ? Je croyais que ton post était ironique.

Heu, il n'y aurait pas un problème de comprenette, là ? D'où tires-tu cette conclusion à présent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu penses vraiment que Cormac McCarthy est un piètre écrivain ? Je croyais que ton post était ironique.

Un best-seller est déterminé par les ventes, pas par la qualité du livre. Je ne te comprend pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah, merci aux frères Coen alors d'avoir sauver un roman de CCormac McCarthy, pière auteur comme chacun le sait… :icon_up:

Là je croyais que tu ironisais dans le but de discréditer le travail scénaristique des frères Coen.

Un best-seller est déterminé par les ventes, pas par la qualité du livre. Je ne te comprend pas.

Je n'ai jamais dit le contraire, je me suis simplement mal exprimé. Il semblerait que le livre soit déja en lui-même une réussite littéraire, mais adapter un livre relève aussi d'une prouesse lorsque le film est bon. Nombreuses sont les fois où après un trés bon bouquin, l'adaptation était pourrie, pensant que coller au livre suffirait à mettre sur pieds un bon film.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Là je croyais que tu ironisais dans le but de discréditer le travail scénaristique des frères Coen.

De fait. C'est gonflé d'accorder tout le mérite aux frères Coen alors qu'il y a un solide roman à la base. Ensuite, tu me concèdes qu'il s'agit d'un best-seller comme si ça avait trait à la qualité. Et quand je dis que le livre n'était pas vraiment un best-seller, tu m'accuses de dire que McCarthy n'est pas bon. :icon_up: Soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De fait. C'est gonflé d'accorder tout le mérite aux frères Coen alors qu'il y a un solide roman à la base. Ensuite, tu me concèdes qu'il s'agit d'un best-seller comme si ça avait trait à la qualité. Et quand je dis que le livre n'était pas vraiment un best-seller, tu m'accuses de dire que McCarthy n'est pas bon. :icon_up: Soit.

Oui, c'est encore plus tiré par les cheveux que les films de son avatar. :doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
De fait. C'est gonflé d'accorder tout le mérite aux frères Coen alors qu'il y a un solide roman à la base. Ensuite, tu me concèdes qu'il s'agit d'un best-seller comme si ça avait trait à la qualité. Et quand je dis que le livre n'était pas vraiment un best-seller, tu m'accuses de dire que McCarthy n'est pas bon. :icon_up: Soit.

On s'est simplement mal compris

Oui, c'est encore plus tiré par les cheveux que les films de son avatar. :mrgreen:

:doigt: Cronenberg est un magicien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On s'est simplement mal compris

Ni vu ni connu, je t'embrouille.

:icon_up: Cronenberg est un magicien.

En effet : ni vu ni connu, je t'embrouille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Que la vie doit être triste quand on a perdu son âme d'enfant.

La fameuse âme qui dénonçait ses parents sur les places publiques chinoises ?

Pfff, Gadrel et ses provocations grotesques… T'as vu tous ses films pour affirmer qu' Ed Wood est son seul bon film ? Tu fais quoi des Batman, Edward aux mains d'argent, L'étrange Noël de Mr. Jack, Mars Attacks ?

Oui, j'ai tout vu de lui, absolument tout (mais pas toujours en entier). Je remarque d'ailleurs que tu sembles incapable d'apporter le moindre argument pour étayer ta position.

Perso j'adore Lynch, et je serai bien incapable de t'expliquer pourquoi. Mais des films comme Sailor & Lula ou Lost Highway je trouve ça énorme. C'est clair que c'est pas du cinéma conventionnel, faut pas chercher à intellectualiser ou chercher un fil conducteur logique, faut juste se laisser porter par les images et l'ambiance. Mais sinon dans un cinéma un peu plus abordables Elephant Man, ou bien Dune sont excellents non ?

Tous ses films sont compréhensibles, il y a toujours un fil conducteur logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oh non, celle que tu évoques ici correspondrait plutôt à celle des collectionneurs d'affiches de Mao et autres joyeusetés bolchévique.

t029229act9.jpg66garderougeaw0.jpg

Sale petit occidental impérialiste ! Comment oses-tu critiquer cette saine jeunesse totalement dévouée à l'idéal communiste révolutionnaire. Mao Zedong a guidé la construction du socialisme en Chine populaire. Il a montré que la lutte entre l'ancien et le nouveau se développait également au sein du Parti Communiste, et qu'il fallait ainsi que la ligne révolutionnaire lutte contre la ligne révisionniste. La révolution culturelle est l'expression de cette lutte contre la ligne révisionniste qui tente de prendre possession du Parti pour le transformer en organe fasciste au service de la bourgeoisie. Comment peux-tu comprendre cela, vil laquais des exploiteurs capitalistes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, j'ai tout vu de lui, absolument tout (mais pas toujours en entier). Je remarque d'ailleurs que tu sembles incapable d'apporter le moindre argument pour étayer ta position.

Tous ses films sont compréhensibles, il y a toujours un fil conducteur logique.

Tu me fais marrer, tu me reproches de n'avoir pas d'arguments alors que t'es le type connu sur le forum pour balancer des énormités provocatrices sans aucuns arguments. Pourquoi j'aime Burton ? Les raisons ne relèvent pas d'arguments logiques, ou rationnels, on parle ici de cinéma et donc d'art. C'est un personnage attachant, détaché du monde réel, perdu dans sa bulle. J'aime beaucoup ses univers un peu puérils et rêveurs, son sens de l'esthétisme qui mélange l'imagerie fantastique et merveilleuse. Des films comme Beetlejuice ou Edward aux mains d'argent (ou encore Charlie et la Chocolaterie, même si j'adorais déja le bouquin de Roald Dahl ou la première version cinématographique avec Mel Brooks) m'ont transporté. Transporter c'est peut-être ça la première vertu du cinéma.

Concernant Lynch, si t'arrives à me trouver le fil conducteur logique d'Inland Empire suis preneur :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les raisons ne relèvent pas d'arguments logiques, ou rationnels, on parle ici de cinéma et donc d'art.

Pourquoi la logique argumentative devrait-elle disparaître lorsque les questions esthétiques sont abordées ? Ce qui importe est le caractère objectivement valable ou non de l'oeuvre examinée, pas la subjectivité du spectateur. Sinon, à quoi bon parler cinéma, littérature, peinture, etc. ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi la logique argumentative devrait-elle disparaître lorsque les questions esthétiques sont abordées ? Ce qui importe est le caractère objectivement valable ou non de l'oeuvre examinée, pas la subjectivité du spectateur. Sinon, à quoi bon parler cinéma, littérature, peinture, etc. ?

On peut bien evidemment en discuter, mais n'oublions pas ce bon vieil adage "les goûts et les couleurs ne se discutent pas". :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi la logique argumentative devrait-elle disparaître lorsque les questions esthétiques sont abordées ? Ce qui importe est le caractère objectivement valable ou non de l'oeuvre examinée, pas la subjectivité du spectateur. Sinon, à quoi bon parler cinéma, littérature, peinture, etc. ?

Sans même pas parler d'objectivité, il est au moins possible, en tout cas, d'analyser ce qui fait la grandeur d'un livre ou d'un film. On l'aime pour certaines raisons, et il est possible de comprendre pourquoi ça "marche" en étudiant la structure, pour ne prendre qu'un exemple. (Et ça ne veut pas dire que si on comprends les raisons qui font de l'oeuvre une oeuvre de qualité on sera capable de reproduire le même effet, ça ne marche bien sûr pas comme ça).

Et de fait, si l'art était en dehors de la raison, l'étudier n'aurait aucun sens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De Burton j'ai bien aimé Batman, Sleepy Hollow, Mars Attacks, et Beetlejuice. Avec une nette préférence pour les deux premiers.

La classe Harald.

Mais on oublie trop vite The Nightmare Before Christmas, qui est très bien en plus d'être un tour de force époustoufant. Certes, le mérite en revient autant aux animateurs qui ont du se faire chier comme des rats morts qu'à Burton.

Un autre qui a une grande part dans son succès est Danny Elfman avec son klezmer symphonique allégé en trémolo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un autre qui a une grande part dans son succès est Danny Elfman avec son klezmer symphonique allégé en trémolo.

Un lointain disciple de Bernard Hermann et également compositeur du générique d'une série télévisée illustre. :icon_up:

Tiens, pour revenir à Burton, quelqu'un a déjà vu son hommage animé à Vincent Price intitulé… Vincent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...