Jump to content
PABerryer

Motivation du mariage gay

Recommended Posts

Article fort instructif du sociologue Eric Fassin, car comme chacun sait la sociologie, pseudo savoir au coeur du pouvoir, est devenue le laboratoire de la propagande d'Etat pour légitimer ses politiques de correction comportementale. Il y explicite le dispositif pénal de la marche vers l'égalité réelle, qui loin d'affaiblir le gouvernement des moeurs, élargit son champ disciplinaire. Dès lors que le mariage sera publiquement réputé comme discrimination, fassin en conclut qu'il appartiendra aux tribunaux d'appliquer le contrôle thérapeutique des opinions et la mise au pas des récalcitrants.

 

 

L'Eglise catholique, au mépris du droit

 

LE MONDE | 14.01.2013 à 17h24Par Eric Fassin, Sociologue, université Paris-VIII , auteur de "Démocratie précaire. Chroniques de la déraison d'Etat" (Ed. La Découverte, 2012).

 

Dans un pays où nul ne s'avoue homophobe (ou presque), a-t-on le droit de s'interroger sur l'homophobie de l'Eglise catholique sans se voir taxé aussitôt d'une intolérance moyenâgeuse ?

(...)
 Et si, au contraire, ces "dérapages" disaient la vérité ultime de l'homophobie institutionnelle, comme de la xénophobie d'Etat lors du "grand débat" sur l'identité nationale ? L'homophobie n'est pas tant une affaire d'individus que d'institution. Le problème, c'est moins tel ou tel que l'Eglise elle-même.
 
Il suffit de relire son catéchisme. " S'appuyant sur la Sainte Ecriture, qui les présente comme des dépravations graves, la Tradition a toujours déclaré que "les actes d'homosexualité sont intrinsèquement désordonnés". Ils sont contraires à la loi naturelle." Bref, "ils ne sauraient recevoir d'approbation en aucun cas". C'est pourquoi "les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté". Le catéchisme distingue donc les "actes" des "tendances homosexuelles foncières" : ces hommes et femmes "doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse", car pareille "propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart une épreuve".
 
Peut-on en conclure que l'Eglise catholique ferait montre d'homophobie envers les actes seulement, mais de charité à l'égard des personnes ? Hélas, leur abstinence ne suffit pas à absoudre les homosexuels. Certes, "on évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste". Est-il donc des discriminations justes ? De fait, les évêques français se sont opposés à la pénalisation de l'homophobie. Quant au Vatican, il revendique ouvertement, dans une instruction de 2005, d'écarter les homosexuels du sacerdoce.
 
Or les actes - également défendus aux prêtres hétérosexuels - ne sont pas seuls visés, mais aussi les "tendances" : "L'Eglise, tout en respectant profondément les personnes concernées, ne peut pas admettre au séminaire et aux ordres sacrés ceux qui pratiquent l'homosexualité", ni bien sûr ceux qui "soutiennent ce qu'on appelle la culture gay", mais surtout ceux qui "présentent des tendances homosexuelles profondément enracinées". Et de protester à nouveau contre toute "discrimination injuste", au moment d'exclure des personnes pour ce qu'elles sont, et non pour ce qu'elles font. On n'imaginerait pas de refuser l'ordination à un juif converti ; en revanche, pour les homosexuels, respecter l'injonction de chasteté ne change rien.
 
Ainsi, l'Eglise catholique est aujourd'hui, en tout cas en France, le seul employeur qui affiche fièrement une discrimination homophobe à l'embauche - au mépris du droit. Pire : l'Etat ne se contente pas de fermer les yeux ; il s'en fait le complice en terre concordataire, puisque les prêtres sont rétribués par l'argent public en Alsace-Moselle. Dira-t-on que la liberté religieuse échappe à la loi commune ? Mais qu'est-ce qui empêcherait alors une religion blanche de bannir les Noirs ou les Arabes ? Surtout, en quoi cette Eglise décomplexée est-elle en surplomb de la société, et donc en dehors du droit, dès lors qu'elle s'engage, à la messe et dans la rue, dans le combat politique ? N'est-elle pas aujourd'hui un lobby comme les autres ?
 
L'Eglise catholique est-elle homophobe ? Ce sera aux tribunaux d'en juger, dès qu'un séminariste alsacien ou mosellan, écarté de la carrière ecclésiastique, aura porté plainte contre une telle discrimination dans l'emploi. Ce pourrait être l'occasion de contester une autre exclusion, tellement familière que la justice oublie de s'en soucier : les femmes sont interdites de sacerdoce. Peut-être le Vatican aura-t-il intérêt à moins se mêler de politique, s'il ne veut pas qu'en retour l'Etat se mêle davantage de ses affaires. Il faut rendre à César...

 

Eric Fassin, Sociologue, université Paris-VIII , auteur de "Démocratie précaire. Chroniques de la déraison d'Etat" (Ed. La Découverte, 2012).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela me rappel une citation d'un évêque nord américain (Chicago je crois):

 

 

 

Je mourrais dans mon lit, mon successeur en prison et le sien sera martyrisé en place publique.

 

 

En Angleterre on a retiré in extremist une loi anti discrimination qui aurait permis de poursuivre l'Église Catholique en tant qu'employeur ou pour le sacerdoce. 

 

Bref en tant que catho je sais que je vais en prendre plein la gueule dans un avenir pas si lointain. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bref en tant que catho je sais que je vais en prendre plein la gueule dans un avenir pas si lointain. 

 

C'est dans l'ADN du christianisme de se prendre des lattes dans la gueule, et de mourir en martyr, tu es prêt ?

 

Sinon, y a l'islam, dont l'ADN est nettement plus belliqueux avec un prophète qui a niqué la gueule à la moitié de l'Afrique, et n'hésitez pas avoir plusieurs gonzesses, pour donner l'exemple.

 

Bon, reste les juifs, victimes internationales, et universelles, sauf en Israël où ils se transforment en bourreaux, il faut aimer les couettes et la trompette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est dans l'ADN du christianisme de se prendre des lattes dans la gueule, et de mourir en martyr, tu es prêt ?

 

 

 

On n'est jamais prêt mais oui on est là pour s'en prendre plein la figure. Désormais ce sera au nom de l'égalité et de la tolérance (remake de 1789 en quelque sorte)

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'est jamais prêt mais oui on est là pour s'en prendre plein la figure. Désormais ce sera au nom de l'égalité et de la tolérance (remake de 1789 en quelque sorte)

 

En plus, tu es royaliste, la France est un asile pour toi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas faux :) Mais on peut aussi se battre pour ses convictions. D'ailleurs y en qui m'accompagnerait le 21 janvier à Saint Denis? Messe à 12h

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas faux :) Mais on peut aussi se battre pour ses convictions. D'ailleurs y en qui m'accompagnerait le 21 janvier à Saint Denis? Messe à 12h

 

Je crois que pankkake est libre, et en plus il osait pas te demander...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai ravi qu'il m'accompagne :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, oui, totalement. Le pire c'est sur Twitter.

 

C'est depuis que je le suis sur Twitter, justement, que j'ai du mal.

Il se la pète grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet article du Monde est à vomir.

Je commence à en avoir sérieusement marre de cette volonté de régler le moindre de mes gestes et la moindre de mes pensées au nom de la république des bisounours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai ravi qu'il m'accompagne :)

En tant que catholique point trop républicain, j'aurais également volontiers assisté à cette messe. Mais à défaut de pouvoir me rendre à Paris, j'assisterai à un office traditionnel (en latin) dans la région grenobloise. Par ailleurs, cet article du "Monde" n'a rien de surprenant. Il rappelle juste quel est le vrai visage abject de ce torchon gauchiste.

 

Enfin, la présence de très nombreux hauts dignitaires du Grand Orient au sein du gouvernement Ayrault, 3 ministres sur 4 seraient issus de ce cette branche ouvertement anti-chrétienne et surtout cathophobe de la franc-maçonnerie, dixit "Le Point", magazine pourtant peu suspect d'extrêmisme, mérite d'être relevée.

 

La droite je l'ai déjà dit, ne valait pas grand-chose, mais la gauche est encore plus destructrice. En témoigne son acharnement contre la famille, la religion, la propriété privée (sauf celle de ses amis et complices de la haute administration), la libre entreprise, le système éducatif...

 

Seul petit espoir, que la crise actuelle provoque le départ prématuré de Guimauve. Mais même dans ce cas, la droite actuelle sera-t-elle prête à rompre enfin avec le socialisme... Il y a tout lieu d'en douter et de penser une fois encore que CPEF :jesus:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh je sais bien qu'il n'y a pas lieu de s'en étonner et que c'est cohérent avec la gauche française.

Faut me pardonner, je suis (très) jeune, je n'ai jamais connu la gauche au pouvoir à tous les postes du pays, donc je ne concevais pas à quel point ça serait nauséabond.

Ils en sont presque à me donner envie de m'inscrire sur les listes électorales, ce qui est une vraie prouesse étant donné mon niveau de confiance en l'Etat, en nos personnels politiques et tout particulièrement en la démocratie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh je sais bien qu'il n'y a pas lieu de s'en étonner et que c'est cohérent avec la gauche française.

Faut me pardonner, je suis (très) jeune, je n'ai jamais connu la gauche au pouvoir à tous les postes du pays, donc je ne concevais pas à quel point ça serait nauséabond.

Ils en sont presque à me donner envie de m'inscrire sur les listes électorales, ce qui est une vraie prouesse étant donné mon niveau de confiance en l'Etat, en nos personnels politiques et tout particulièrement en la démocratie.

 

Vous ici ? Quelle bonne surprise. Surtout, ne pas céder à la tentation : le bulletin de vote, c'est le mal :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article fort instructif du sociologue Eric Fassin, car comme chacun sait la sociologie, pseudo savoir au coeur du pouvoir, est devenue le laboratoire de la propagande d'Etat pour légitimer ses politiques de correction comportementale. Il y explicite le dispositif pénal de la marche vers l'égalité réelle, qui loin d'affaiblir le gouvernement des moeurs, élargit son champ disciplinaire. Dès lors que le mariage sera publiquement réputé comme discrimination, fassin en conclut qu'il appartiendra aux tribunaux d'appliquer le contrôle thérapeutique des opinions et la mise au pas des récalcitrants.

Quand même, on aura beau dire, mais d'accord ou pas d'accord, la plume de free jazz est assassine. Il me rappelle un peu Barrès (et c'est un compliment sincère).

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Il me rappelle un peu Barrès .

 

Bien vu, du culte de soi à la terre et aux morts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien vu, du culte de soi à la terre et aux morts.

 

Oui enfin moi dans mon esprit c'est un compliment à un pote hein, ne l'oublions pas.

D'ailleurs Michel Winock ne s'y est pas trompé dans son Siècle des Intellectuels, le premier tiers du livre est consacré à Barrès, le second à Gide, le suivant à Sartre, comme énormes marqueurs de leur temps. La bonne blague, c'est de trouver le quatrième tiers, ce serait qui la figure post-1980 qui a marqué l'histoire de France? BHL? Eric Zemmour?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est une blague, elle est drôle.

 

A mon avis, vu l'animal, c'en est pas une.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michel Serres, Stéphane Aisselle, Edgar Morin, le triptyque fantastique.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bonne blague, c'est de trouver le quatrième tiers, ce serait qui la figure post-1980 qui a marqué l'histoire de France? BHL? Eric Zemmour?

 

Allons allons, tu oublie Soral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Michel Serres, Stéphane Aisselle, Edgar Morin, le triptyque fantastique.  

 

Pour compléter la triplette de vieux dégénérés, je rajouterais l'homme qui aurait pu jouer popeye: Albert Jacquard

 

albert-jacquard.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours trouvé qu'il ressemblait à un nain de jardin, lui. Mais bonne remarque, il mérite sa place à la maison de retraite socialiste. Le progressisme a de l'avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis, vu l'animal, c'en est pas une.

 

Mais ça ne manque pas d'humour quand même et d'une pointe de bon sens. Je préfère lire ça que l'article haineux d'Eric Fassin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui enfin moi dans mon esprit c'est un compliment à un pote hein, ne l'oublions pas.

D'ailleurs Michel Winock ne s'y est pas trompé dans son Siècle des Intellectuels, le premier tiers du livre est consacré à Barrès, le second à Gide, le suivant à Sartre, comme énormes marqueurs de leur temps. La bonne blague, c'est de trouver le quatrième tiers, ce serait qui la figure post-1980 qui a marqué l'histoire de France? BHL? Eric Zemmour?

Mais très précisément BHL fait à merveille cette 4e part.

 

D'ailleurs j'ai rêvé de BHL l'autre nuit. C'était dans une ville transformée en parc d'attraction art-déco enroulant une cathédrale. Les gens avec qui j'étais étaient partis sans payer, et voici que BHL en serveur avec son plateau venait m'encaisser. J'étais un peu désargenté ou un peu radin je ne sais plus, lui me servait d'office davantage à boire d'un breuvage un peu suspect à travers un bec verseur..

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est dans l'ADN du christianisme de se prendre des lattes dans la gueule, et de mourir en martyr, tu es prêt ?

Sinon, y a l'islam, dont l'ADN est nettement plus belliqueux avec un prophète qui a niqué la gueule à la moitié de l'Afrique, et n'hésitez pas avoir plusieurs gonzesses, pour donner l'exemple.

Bon, reste les juifs, victimes internationales, et universelles, sauf en Israël où ils se transforment en bourreaux, il faut aimer les couettes et la trompette.

POE, la machine à clichés.

Pas faux :) Mais on peut aussi se battre pour ses convictions. D'ailleurs y en qui m'accompagnerait le 21 janvier à Saint Denis? Messe à 12h

Pfff. En plus je suis certain que tu es légitimiste, lol.

Faut me pardonner, je suis (très) jeune, je n'ai jamais connu la gauche au pouvoir à tous les postes du pays, donc je ne concevais pas à quel point ça serait nauséabond.

Ah, tu es née après 1993 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfff. En plus je suis certain que tu es légitimiste, lol.

 

T'es tu renseigné sur qui était Berryer? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, tu es née après 1993 ?

 

89, comme tu le sais si bien mon cher Rincevent. Mais bizarrement à 4 ans, ma conscience politique n'était pas encore très développée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es tu renseigné sur qui était Berryer? :)

Une conférence.

 

Les légitimistes ne vont pas à St Denis, ils vont à la chapelle expiatoire. Enfin, je dis ça, je dis rien.

Vu que c'est dans le 8e, pas grand monde n'y va en fait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...