Jump to content
Hayek's plosive

Banque centrales, grosses bêtises & propagande

Recommended Posts

Le problème des boites c'est la typologie des besoins en cash. Aujourd'hui elles ont un virement client et encaissent 400 millions. Demain elles paient les salaires et sortent 600 millions. C'est du placement à très court terme.

Les types fortunés achètent des actions, de l'immobilier, des oeuvres d'art...

C'est complètement inaccessible à une boite qui a besoin de cash immédiatement disponible (trop de latence pour l'art et l'immo, trop volatile à court terme pour le marché action). Donc elles placent en SICAV tréso. Ce sont des fonds gargantuesques qui achètent des oblis de grosses boîtes et d'État pour offrir une excellente liquidité, une fiabilité des placements et un peu de bénéf en temps normal (mais aujourd'hui rares sont les produits suscités qui ont un taux d'intérêt positif, la SICAV perd donc inexorablement de la valeur).

L'alternative est le compte en banque, lui aussi "taxé" par les banques (car taxées sur leurs dépôts auprès de la banque centrale).

Donc si les banques continuent de répercuter les taux négatifs des BC sur les dépôts de leurs clients (pratique qui se répand), les fonds à des taux moindrement négatifs continueront à avoir des clients.

Bref, c'est impossible que ça se termine bien cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est au tour de la BOE d'acheter de la dette corporate :

Bank of England says to start buying corporate debt on September 27

http://uk.reuters.com/article/idUKKCN11I1Q5

Un peu plus de manipulation des marchés de capitaux mondiaux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'économie est un dieu vengeur maintenant ? Quel mauvais fan de South Park tu fais ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosso-modo, les SDR c'est la monnaie que le FMI émet quand il vient au secours d'un pays et cette monnaie est convertible contre un panier de vraies monnaies et maintenant, le yuan est inclus dedans ce qui est logique vu sa place dans les échanges internationaux.

Perso, je ne vois pas de loup. Ca diversifie le panier des SDR et fait un peu reculer l'USD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je ne vois pas de loup. Ca diversifie le panier des SDR et fait un peu reculer l'USD.

Oui, c'est surtout ça : recul de l'USD. Et augmentation de la légitimité du Yuan.

Le coup fumant serait que la Chine finisse par adosser son Yuan sur l'or.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le coup fumant serait que la Chine finisse par adosser son Yuan sur l'or.

Je crois que c'est incompatible avec l'adhésion au FMI. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Suisse a été contrainte d'abandonner l'étalon-or dans les années 1990.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que c'est incompatible avec l'adhésion au FMI. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Suisse a été contrainte d'abandonner l'étalon-or dans les années 1990.

Sur le papier.

Si la Chine décide de s'adosser à l'or, qui ira lui dire "Ah mais non mon bon mossieur" ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le papier.

Si la Chine décide de s'adosser à l'or, qui ira lui dire "Ah mais non mon bon mossieur" ?

 

Donald-Trump-632334.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les américains diront : "on fait pareil et on dévalue". Les allemands demanderont aux ricains leur or et ils diront go fuck :D.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent Marc Fiorantino ce matin sur BFM-Business.

 

On ne s'en rend peut-être pas compte, les manigances qu'il y a entre les banques centrales et les Etats actuellement sont les pires arnaques financières jamais élaborées au monde. Prenons comme exemple la BCE et la France. Lorsque la BCE rachète massivement des emprunts d'Etat européens, les taux baissent. Donc le coût et le service de la dette pour les États chutent. Ce bonus doit servir aux Etats pour réformer. Mais le fait est que lorsque la France emprunte, c'est la BCE qui lui prête. Or, la BCE n'est autre que la banque centrale des banques centrales nationales, qui elles, dépendent totalement des budgets des Etats européens. En fin de compte, le gouvernement français emprunte de l'argent auprès du gouvernement français lui-même.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourtant l'inflation est faible.

Because baisse massive du prix du pétrole.

Merci le fracking

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que les indicateurs d'inflation ne mesure pas l'inflation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmmmoui mais la rémunération du capital elle ne correspond pas à une inflation hautement cachée dans des trucs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben on a un gros effet Cantillon en ce moment : ceux près du robinet ont du pognon gratuit (voir on les paie) pour racheter les actifs productifs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent Marc Fiorantino ce matin sur BFM-Business.

 

 

 

Bof, il raconte des bêtises, un peu comme d'habitude. La BCE ne prête pas aux états vu qu'elle à interdiction formelle d'intervenir sur les marchés primaires. Ce qu'elle fait c'est prêter de l'argent aux banques de second rang (directement ou via la prise en pension de titre) qui elles vont prêter l'argent à l'état. Bien entendu les banques européennes ne sont pas les seules à subvenir aux besoin de financement de l'état français.

En même temps si Fiorantino savait ce qu'il disait il ferait probablement autre chose que du conseil grand public sur BFM ou dans Challenges... :P

Le problème fondamental (outre l'injection de liquidité des BC qui vont fini on ne sait pas trop où...) c'est qu'on ne sait plus du tout où est le risque dans le secteur bancaire. Autrement dit la BCE est garante d'un système qui est devenue complétement wtf et elle ne sait pas vraiment quoi faire. Donc elle test des trucs. De toute façon elle a pas trop d'autres choix... :P

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis toujours demandé : quand on dit que la BC "injecte des liquidités", concrètement, ça veut dire?
On imprime des billets?
On les distribue à qui, où?

Faites péter les bons plans, ça m'intéresse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Traditionnellement, ça veut dire que la BCE achète des actifs (actions, obligations, dérivés) avec de l'argent qu'elle s'invente. C'est cool d'être une banque centrale.

Maintenant, ils ont peut être inventé des méthodes nouvelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La BCE achète certains titres (des titres souverains et des obligations de grandes entreprises).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La BCE publie une liste des titres qui sont éligibles et indique l'enveloppe qu'elle souhaite affecter au QE, ce qui lui permet d'ajuster sa politique selon ce qu'elle veut dire. Typiquement si elle veut envoyer le message qu'elle est prête à aider les banques italiennes elle peut ajouter leurs titres à la liste ce qui signifie de facto qu'elle soutiendra le cours du titre si nécessaire. Maintenant la plupart des titres du cac 40 sont éligibles.

Le résultat du QE est assez mitigé : ça sauve les meubles et ça relance un peu les prêts aux entreprises, mais clairement pas autant que prévu. Si vous êtes président de la BCE vous pouvez dire que ça marche pas trop mal. Si vous êtes contre vous pouvez crier que c'est n'importe quoi.. Bref, wait and see... Heureusement en attendant les autorités monétaires ont plein d'autres trucs pour s'occuper. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis en attendant les bilans explosent, les taux sont négatifs, le risque d'illiquidité est très élevé, la volatilité est au plus mal, le marché européen ne remonte toujours pas malgré des prévisions enthousiasmantes pour la rentrée, les marges des banques sont ridicules, donc les frais augmentent...

Le résultat du QE est naze, nul à chier, peu importe l'angle sous lequel c'est pris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit exemple que illustre bien la bêtise des propos de Fiorantino : sur la vente des bonds du trésor français à 10 ans de ce matin, les banques (qui ne sont pas toutes européennes) représentent à peine 20% des acheteurs. Donc même si la BCE finançait toute ses banques (directement ou non) on est assez loin d'une France sous perfusion de la BCE et du cercle magique d'autofinancement...

C'est triste de voir à quelle point l'information financière donnée au grand public est ridicule et fausse. En même temps avec BFM Business et autre faut pas s'attendre à des miracles. En même temps il faut bien donner du boulot aux mauvais consultant (les bons ne font pas forcement des meilleurs prévisions mais ils sont assez convaincant pour avoir le droit d'arnaque les plus gros poissons xD).

http://www.aft.gouv.fr/articles/lancement-de-l-oateuroi-0-1-25-juillet-2047_12774.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'empêche qu'à partir du moment où la BCE intervient sur le marché secondaire, elle facilite l'émission sur le marché primaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...