Jump to content
Bézoukhov

École & éducation : Le temps des secrets

Recommended Posts

2 hours ago, Rincevent said:

Et il semble que les gens préfèrent "moins cher" à "plus solide", pour les cartables comme pour plein de choses.

En plus, je suis pas si sûr que nos cartables sont moins solide qu'avant. J'ai le même cartable Eastpack depuis mon CM1, et tout ceux que je vois changer de cartable ne le font qu'histoire d'en avoir un nouveau. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah oui, je suis témoin, eastpak, c'est du solide, au grand désespoir des jeunes qui ne peuvent pas utiliser l'argument du "il est foutu, m'en faut un autre"

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un sac à dos IKEA que j'utilise quotidiennement depuis quoi, 7 ou 8 ans ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les sacs c'est pour les faibles qui ont besoin de cahiers et de livres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je poste ici une autre analyse relative aux événements survenus à la fac de Montpellier (qui ne s'en douterait pas ici....) ; mais étonnamment, ou pas, rien dans les medias, à part le relai des chougnements des povzétudiants martyrisés qui veulent leur droit à aller glander en fac 

 

http://etudiant.lefigaro.fr/article/violences-a-montpellier-les-etudiants-en-droit-se-sentent-pris-en-otage-_dd0c1cc4-325a-11e8-bd82-b32254ebbab3/

 

donc il semblerait que le mouvement infuse un peu partout dans les facs du pays

je pressens comme une espèce d'anniversaire de mai 68, une tentative de remettre le couvert, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs ça le fait réaliser que les même qui defendent la non sélection à la fac devraient logiquement être contre le numerus clausus 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Largo Je précise que c'est l'ancien étudiant, puis élu dans tous les conseils de fac et d'univ depuis le début de ma scolarité (tain j'ai même vu passer la réforme Bayrou en 97 je suis vieux! du conseil d'UFR, en passant par les CA, CEVU pour finir au CS de Paris 4), puis en tant que témoin du sabotage systématique de l'ext-gauche (en particulier au moment du CPE et de l'occupation de ma fac, mais pas que) qui a motivé ce billet d'humeur. Je pourrais développer pendant des heures. L'université en France, c'est un outil qui gaspille les talents au profit d'une minorité parfaitement au courant des stratégies scolaires pour s'en sortir qui se garde la part du gâteau avec la complicité des gauchistes débiles et des syndicats les plus cyniques.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
29 minutes ago, F. mas said:

je suis vieux!

 

Eh oui ! :icon_razz: La preuve : tu ne sais même pas qu'on ne dit plus CEVU mais CFVU... :lecon:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de comprendre : il n'y a en fait que des grandes écoles, en France. L'université, c'est celle qui permet de sélectionner les futurs élites du syndicalisme. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 minutes ago, Boz said:

Je viens de comprendre : il n'y a en fait que des grandes écoles, en France. L'université, c'est celle qui permet de sélectionner les futurs élites du syndicalisme. 

Non les masters sont corrects voire bien. 

C'est le cycle licence le problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites
19 minutes ago, Mathieu_D said:

Non les masters sont corrects voire bien. 

C'est le cycle licence le problème.

 

Oui tu as raison, c'était une boutade.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/03/2018 à 19:13, Hayek's plosive a dit :

frakta-grand-sac-bleu__79087_PE202617_S4

 

1euro pour 19 galons c'est un bargain faut dire

Dis donc j'avais pas vu ça :lol:

 

En vrai je parlais de ça 

0125024_PE282293_S3-250x250-190x190.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Mathieu_D said:

Non les masters sont corrects voire bien. 

C'est le cycle licence le problème.

Pour l'instant. Heureusement sur ce front là ils ont maintenant l'autorisation de sélectionner en M1 je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Lancelot said:

Heureusement sur ce front là ils ont maintenant l'autorisation de sélectionner en M1 je crois.

Il n'y aura plus de sélection en M1  ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Mathieu_D said:

Il n'y aura plus de sélection en M1  ? 

Non, avant (de mon temps il y a 5-6 ans) le seul moment où ils pouvaient sélectionner c'était entre le M1 et le M2 (on avait "droit à" poursuivre son cursus en M1 quand on avait une licence). Maintenant ils peuvent sélectionner à l'entrée du M1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est d'autant plus du foutage de gueule que la sélection a l'université ça existe déjà a partir du moment où t'es pas dans la fac de ton académie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouh là, si on commence à sous entendre que tous les établissements gratuits du service publique ne se valent pas c'est la République qui est en danger. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces petits cons de bloqueurs de la fac du Mirail à Toulouse chougnent pour avoir la moyenne aux examens qu'ils n'ont pas présentés.  Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Classique. Ils devraient l'avoir normalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Lancelot said:

Classique. Ils devraient l'avoir normalement.

Ils n'ont pas besoin du rattrapage pour valider l'UE "j'emmerde le monde avec mes conneries" mais pour les autres il y a une session 2, suffisamment chiante à organiser, c'est pour les chiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/28/2018 at 4:50 PM, Bisounours said:

ah oui, je suis témoin, eastpak, c'est du solide, au grand désespoir des jeunes qui ne peuvent pas utiliser l'argument du "il est foutu, m'en faut un autre"

 

Ca fait 7 ans que j'ai le mien, toujours aussi bien ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/03/2018 à 15:53, Eltourist a dit :

Je ne sais pas si ça a été évoqué dans ce thread, mais voici un point de vue très intéressant

 

 

L'étude associée : https://sci-hub.tw/https://www.cambridge.org/core/journals/spanish-journal-of-psychology/article/education-and-intelligence-pity-the-poor-teacher-because-student-characteristics-are-more-significant-than-teachers-or-schools/F73D9839D7E1398C33A117CB37E084E8

 

L'abstract : 

 

La conclusion : 

 

 

En gros mettre le paquet sur les profs et les écoles ne sert pas à grand chose vu le peu de pouvoir réel qu'ils ont sur ce qui fait qu'un élève va réussir ou non

 

Oui et non.

 

Le 25/03/2018 à 11:23, Bisounours a dit :

Je découvre un autre monde. Voici l'argumentaire, étayé, d'un instit conscientisé, qui explique, chiffres à l'appui, pourquoi les écoles privées ont de meilleurs résultats que les écoles publiques : ils sont issus de familles socialement favorisées, les parents sont un soutien important. En revanche, l'enseignement dispensé y est d'égale qualité.

 

 

Différence entre publique et privée, effectivement il n’y en a pas dans les cours. On a de tous les profils au niveau des profs/élèves dans les deux.

J’ai fait 3 écoles privées et avant ça, que des écoles publique, et c’est le même bordel, ou alors c’est la génération qui veut ça.

 

Les résultats des enfants qui sont meilleurs que les autres, ne veulent absolument pas dire qu’ils sont plus intelligents, certains vont en cours, bossent quand ils sont chez eux et ont en plus des cours du soir car ils ont intérêt à ramener des notes à la hauteur et ça c’est aussi bien dans les deux secteurs, certes la deuxième aura plus de possibilités financières pour donner des cours en plus, mais en publique il y a aussi des études avec l’aide aux devoirs (même si ce n’est pas la même qualité).

 

Après ce qu’il faut savoir aussi, c’est que les parents qui payent pour que leurs enfants soient dans ces écoles privées, vu le prix qu’ils y mettent, ils doivent réussir leur année. Imaginons, je ne fiche rien de toute l’année je passe mon temps à jouer/sécher les notes sont une grosse cata. À la fin de l’année il y a les rattrapages et (pour des écoles qui sont très connues et qui ont la « cote », ils font des tests ridicules aux étudiants pour leur dire « c’est bon t’as réussi tu passes en année supérieure ». Et après on donne essentiellement des projets de groupe où ces profils-là seront planqués parmi des gens qui bossent, ou alors qui vont être bon en « bull-shit » et vont réussir à faire leurs années comme ça. Et ça croyez-moi je l’ai vu de mes propres yeux dans au moins 2 écoles différentes dans le privé.

Les élèves ne sont pas forcément plus intelligents, ils sont seulement « mieux loti ». De toute façon on voit ce que ça donne avec certains de nos politiciens qui à mon avis ne sont pas loin de ce que j’ai décrit au-dessus.

 

Les tests de QI (souvent) ne veulent pas non plus dire grand-chose, alors oui il y a des enfants qui arrivent mieux à assimiler ou retenir des choses, mais connaissance et intelligence sont deux choses bien distinctes et à ne pas confondre. On peut être très cultivé mais être stupide au possible.

 

Une personne qui est cultivée s’est instruite et intéressée à divers sujets. Il a donc de plus larges connaissances que quelqu’un qui reste dans sa bulle. Il a mémorisé, appris ou à une meilleure mémoire. L’intelligence n’a rien à voir avec la mémoire, c’est surtout une capacité d’adaptation a diverses situations, mais également le traitement d’informations au niveau de la logique et du raisonnement.

 

Oui ici on part sur un débat philosophique, mais pour moi un mec qui est capable de me citer toutes les formules de mathématiques inimaginable est instruit, c’est un fait indéniable. Mais quand il est face à un problème dans la vie quotidienne (assez simple) à résoudre et qu’il n’y arrive pas, il n’est pas intelligent.

Je vais vulgariser un peu, on connaît tous une histoire de ce genre :

Il y a 2 singes, avec chacun un rocher sur lequel est posé une noix et un caillou.

Le premier va mordre dedans ou essayer de casser sa noix sur le rocher.
Tandis que le deuxième verra que ce ne sont pas des solutions et va donc prendre le caillou pour le frapper sur la noix qui est posée sur le rocher.

Il y a une question d’analyse à une problématique et il met en pratique la solution qu’il pense la plus efficace sur le moment. C’est une preuve irréfutable d’intelligence.
 

Après on va me dire : Oui mais un matheux face à une problématique qu’il est capable de résoudre, est intelligent.
Très bien, si demain on nous apprend que F et Z sont des valeurs absolues.
Que si l’on additionne ces valeurs ça nous donne X, si on les soustrait on obtient B (en mettant de côté les nombres réels) :

F + Z = X

F – Z = B

 

Et qu’après ça je vous dis que si on inverse les termes de l’addition la somme est totalement différente et donne ceci :

Z + F = Y

 

Et que pour la soustraction en inversant nos valeurs, la différence reste la même :

Z – F = B

 

Et là vous vous dites, mais bon sang, qu’est-ce qu’elle raconte celle-là !?

Ce que je veux juste démontrer, c’est qu’en apprenant ça à l’école et qu’on vous dit que c’est la norme, ça vous semblera logique et quand vous aurez des calculs a faire vous utiliserez ce modus operandi. Aucune question d’intelligence quelconque il ne s’agit que d’un conditionnement à un certain type de réflexion face à une problématique type.

 

Après effectivement il y a des personnes intelligentes qui ont une capacité de réflexion absolument impressionnante, qui poussent beaucoup plus loin les problématiques et trouvent de nouvelles formules. Mais là c’est totalement différent de la personne qui les a appris, les utilise et appliquent en fonction du contexte.

 

Il y a aussi les sur-efficient mentaux, ce sont des personnes qui sont très loin d’être bête (qui sont même souvent très intelligent), mais dont le système scolaire n’est pas du tout fait pour eux et qui se retrouvent très souvent en échec.

Le système scolaire se veut de manière très linéaire, sauf qu’un sur-efficient va être envahi par un encombrement de pensée, imaginez que vous êtes en salle de classe, si le cours est intéressant vous allez suivre ce qu’il se dit. Un sur-efficient lui avec la meilleure volonté du monde aura du mal. Des questionnements sans cesse sur tout ce qu’il voit, ce qu’il entend, ce qu’il sent (touché ou odorat).

Souvent lors d’exercices ce sera intuitif, il sait que la réponse est la bonne, mais ne saura pas expliquer pourquoi. Il y a un besoin constant d’alimenter son attention de différentes manières quitte à faire différentes choses en même temps, sinon il s’ennuie et n’arrive pas à rester concentré. Curiosité/créativité, intérêts variés (et ils peuvent facilement passer d’une chose à une autre). Ils ont un très grand potentiel et malheureusement on ne leur donne pas la possibilité de pouvoir les accompagner correctement faute d’incompréhension, et je trouve ça dramatique pour ces personnes-là, car on les stigmatise en leur disant qu’ils font partie d’une catégorie de personnes qui sont dites « stupide » alors que ce n’est absolument pas le cas.

 

Pour ma part des notes à l’école ne veulent rien dire à part si le gamin a écouté en cours et/ou a appris sa leçon. Mais ce n’est nullement représentatif des facultés cognitives de l’enfant.

 

Alors je pense que ça se voit, mais non je n’aime pas spécialement comment l’éducation est conçue, et je pourrais encore débattre sur tout un tas de choses à ce sujet.

Ici je ne dénigre pas du tout les profs qui font un travail qui reste extrêmement important et impressionnant, mais pour ma part je trouve que l’État croit que tous les enfants peuvent être formatés de la même manière, alors que c’est juste impossible dû par la diversité des profils qu’il peut exister.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Nuuhz a dit :

Aucune question d’intelligence quelconque il ne s’agit que d’un conditionnement à un certain type de réflexion face à une problématique type.

 

Ça s'appelle la capacité d'abstraction et c'est probablement l'une des marques les plus impressionnantes d'intelligence. Seulement, elle s'exerce au cours des années ; c'est un peu plus compliquer que "taper caillou casser noisette".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Normal, ils ont eu le bac malgré tout, alors là, ils comprennent pas pourquoi la fête ne continuerait pas, et puis encore après, avec un boulot à vie, bien payé à rien foutre comme récompense de toutes ces années d'études harassantes

Share this post


Link to post
Share on other sites

The Walking Dead : les planificateurs ne veulent pas mourir 

 

Le Monde - Des pistes pour rendre toute la société davantage « apprenante »

Créer des laboratoires pour inventer les nouveaux métiers et les formations qu’ils nécessitent, favoriser l’apprentissage par le numérique à l’université et tout au long de la vie : le rapport Taddei formule trente propositions.

http://www.lemonde.fr/campus/article/2018/04/05/des-pistes-pour-rendre-toute-la-societe-davantage-apprenante_5281219_4401467.html

 

Après le rapport Vilani, c'est du coup le nouveau truc à la mode, preuve du formatage complet de ceux sensé penser demain :

 

Ce rapport propose enfin de déployer toutes ces démarches à l’international, en créant notamment « un équivalent du GIEC pour les intelligences, les apprentissages et les compétences » ou en mobilisant le programme Erasmus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

×
×
  • Create New...