Jump to content
Sign in to follow this  
Librekom

Retour de la loi martiale aux Philippines?

Recommended Posts

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3055164/2017/01/15/Un-retour-a-la-loi-martiale-aux-Philippines.dhtml

 

 

 

Le président philippin Rodrigo Duterte a menacé de décréter la loi martiale dans le cadre de sa violente guerre contre le trafic de drogue, une déclaration choc trois décennies après la chute de la dictature.

"Si je le souhaite, et que (le problème du trafic de drogue) empire, je décréterai la loi martiale (...) Personne ne pourra m'en empêcher", a déclaré samedi soir M. Duterte dans un discours.

L'ancien magistrat de 71 ans a affirmé qu'une telle mesure viserait à "protéger les Philippins et la jeunesse de ce pays".

M. Duterte a remporté en mai 2016 la présidentielle après avoir promis de tuer des milliers de criminels pour éradiquer le trafic de drogue, un des fléaux de la société philippine. La sanglante guerre contre la drogue qu'il a lancée à son arrivée au pouvoir s'est traduite en six mois par la mort d'au moins 5.700 personnes, dont des milliers d'exécutions extrajudiciaires.

Plusieurs capitales étrangères et ONG se sont élevées contre la violence d'une campagne aux méthodes contraires aux principes de l'Etat de droit.

M. Duterte, qui fait fi de toutes les critiques, a déjà évoqué la possibilité d'un retour à la loi martiale. Mais il ne l'avait jamais fait en des termes aussi directs.

La loi martiale lui permettrait d'utiliser l'armée pour les missions d'ordre public et autoriserait des détentions sans inculpation beaucoup plus longues.

Les Philippines ont vécu pendant 14 ans sous ce régime d'exception à partir de 1972, quand l'ancien dictateur Ferdinand Marcos l'a décrétée, en prétextant la menace posée par l'insurrection communiste.

La loi martiale avait été levée en 1986 après la révolution qui avait chassé Marcos du pouvoir.

La nouvelle Constitution alors mise en place avait notamment instauré le mandat présidentiel unique de six ans, dont le but était d'éviter le retour de la dictature.

Cette Constitution précise que la loi martiale peut être instaurée pendant 60 jours pour faire face à une rébellion ou une invasion. Elle peut être abrogée par le Parlement et la Cour suprême peut se pencher sur sa légalité.

Mais Rodrigo Duterte a également indiqué samedi soir qu'il pouvait ne pas tenir compte de cette limite temporelle. "(La limite des) 60 jours ne comptera pas", a-t-il dit.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contrairement à l'aphorisme de Marx, is semble qu'avec Duerte on ait eu droit à la farce avant la tragédie.

Mais avec un mandat unique de six ans dans la constitution, il y a moyen qu'il quitte le pouvoir à temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elevée.

Mais il a banni le porn ce con, c'est presque aussi dommageable que la pénurie de bière au Venezuela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Librekom
      La derniere de Duerte: https://www.express.co.uk/news/world/919838/Rodrigo-Duterte-Philippines-soldiers-kill-communist-rebel-340-25-000-pesos-mayor-of-Davao
       
       
      voila voila.
    • By Tramp
      Le Monde.fr - Philippines : tout juste élu président, Rodrigo Duterte veut rétablir la peine de mort
      Le dirigeant populiste veut que la peine capitale, abolie en 2006 sous la présidente Gloria Arroyo, soit rétablie pour des crimes comme le trafic de drogue, les viols, les meurtres et les vols.
      http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2016/05/16/philippines-tout-juste-elu-president-rodrigo-duterte-veut-retablir-la-peine-de-mort_4920067_3216.html
×
×
  • Create New...