Jump to content
FabriceM

Evacuations en Californie - Barrage d'Oroville.

Recommended Posts

Voici la californie, et l'emplacement du barrage d'Oroville

021317-Oroville-Dam-002.png

 

Voici un schéma du barrage et des infrastructures secondaires.

 

spillway2.jpg

 

Spillway = voie d'évacuation. La sortie d'eau bétonnée permet normalement d'évacuer le trop plein d'eau qui ne peut pas être relâché par les bouches en sortie du barrage même. On peut contrôler la quantité d'eau qui sort à cette endroit.

 

Il existe également un évacuation d'urgence, une simple lèvre en béton, destinée à éviter toute élévation du niveau de l'eau au dessus du niveau du barrage, ce qui aurait de grande chance d'aboutir à la destruction complète de l'édifice.

Là, on ne contrôle que vaguement la direction du flux, mais sinon il n'y a aucune maitrise du volume. Tout ce qui peut déborder, déborde.

 

La voie d'évacuation auxiliaire, bétonnée, a été récemment endommagée.

104275309-OrovilleDam_spillway_damage_Fe

 

Là, c'est le moment de vous réveiller.

 

Des pluies torrentielles en Californie ont conduit à des forts volumes d'eau en amont. Suite aux premiers dégats sur l'évacuation auxiliaire, les autorités ont cessé de l'utilisé pour éviter un aggravation des dommages, mais ont dit que ça allait le faire, que selon leurs calculs savants l'afflux allait se calmer et qu'ils pourraient gérer avec les vannes principales

 

Evidemment, ils n'ont rien géré du tout. Ont été obligés de remettre en service la voie auxiliaire. Dont la partie basse est évidemment tombée en lambeau, et les flots torrentielles ont fortement creusé le terrain portant cette voie auxiliaire.

Par dessus le marché, les débris générés ont bouché partiellement la rivière, empêchant l'évacuation des eaux part les bouches du barrage.

 

spillway0212.jpg

 

Les eaux continuant à monter et les capacité d'évacuation normales étant affaiblies, ça déborde par l'évacuation d'urgence.

 

Evacuation d'urgence qui menace elle aussi de céder, avec à la clé des inondations certaines en aval et un gros risque que  les lignes électriques connectées au barrage soient emportées (voir premier schéma). Après, du de savoir précisément quelles quantités d'eau pourraient être déversées en cas de rupture de cette sortie d'urgence, suivant le niveau d'érosion que ça va engendrer.

 

Des ordres d'évacuation générale ont donc été lancés, 1 ou 2 jours après que les autorités annonçaient que tout allait bien se passer, l'évacuation d'urgence étant censée céder à tout moment.

 

edit : Si j'ai raconté des conneries, je laisse à Cugieran à phil, le privilège de me fesser.

 

edit encore : depuis l'alerte, le niveau d'eau a finalement commencé à redescendre légèrement, mais des pluies pourraient encore survenir, d'où les alertes toujours en cours. L'évacuation d'urgence n'a pas cédé, mais des énormes sacs de pierres  sont déposées par hélicos pour combler la brèche dans l'évacuation d'urgence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca a un côté pornographique toute cette histoire.

 

Sinon, je ne me rappelle pas avoir vu "d'emergency spillway" dans les Alpes. C'est qu'on en fait pas ou qu'on ressent pas le besoin de faire un grossen toboggan en béton ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Bézoukhov a dit :

Sinon, je ne me rappelle pas avoir vu "d'emergency spillway" dans les Alpes. C'est qu'on en fait pas ou qu'on ressent pas le besoin de faire un grossen toboggan en béton ?

 

L'emergency spillway c'est celle à gauche du toboggan en béton.

 

Sinon, j'imagine que dans les alpes, les pentes sont trop abruptes/qu'il n'y a pas assez de place  pour réaliser ce type d'évacuation d'urgence. Mais il y a de toute façon toujours des bouches secondaires pour évacuer les trop pleins.

 

Style

bar_deversoir.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a qqs années, l'ingénieur en charge du barrage d'esparron-de-verdon n'était pas présent un we de fortes pluies

... et il a fallu ouvrir les vannes en urgence le lundi matin.

ça a été un véritable jet (et non pas un écoulement),

et la route en contrebas, qui dessert le patelin a fini par être emportée.

Il a fallu plus d'1 an pour la reconstruire.

 

Pour donner une idée du sérieux de la gestion de ces petits ouvrages.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, FabriceM a dit :

Spillway = voie d'évacuation

Oui, déversoir plus simplement.

Il y a 1 heure, FabriceM a dit :

Après, du de savoir précisément quelles quantités d'eau pourraient être déversées en cas de rupture de cette sortie d'urgence, suivant le niveau d'érosion que ça va engendrer.

On en a parlé au boulot avec des civilistes de l'ICOLD... ça pue. Si ça part, ça risque de partir pour de bon.

Il y a 1 heure, FabriceM a dit :

Si j'ai raconté des conneries

Non ça va.

il y a une heure, FabriceM a dit :

Sinon, j'imagine que dans les alpes, les pentes sont trop abruptes/qu'il n'y a pas assez de place  pour réaliser ce type d'évacuation d'urgence. Mais il y a de toute façon toujours des bouches secondaires pour évacuer les trop pleins.

En fait, on ne peut pas à cause de l'encaissement mais on a des crues de projet gonflées pour passer tout ça... et surtout, on n'a pas d'érosion par cavitation sur du substrat compétent (en gros, dessous, c'est dur).

Là le gros problème c'est que la rampe du déversoir principal est à pente relativement faible et posée sur des terrains peu compétents. En cas de problème, il y a de gros problèmes. Je pense d'ailleurs que c'est pour ça qu'ils ont prévu un déversoir d'urgence.

En cause dans cette affaire l'évaluation de la crue de sécurité et l'évaluation de la résistance de la structure... les normes en Europe sont bien plus strictes.

 

il y a 15 minutes, Vincent Andrès a dit :

 

Il y a qqs années, l'ingénieur en charge du barrage d'esparron-de-verdon n'était pas présent un we de fortes pluies

... et il a fallu ouvrir les vannes en urgence le lundi matin.

ça a été un véritable jet (et non pas un écoulement),

et la route en contrebas, qui dessert le patelin a fini par être emportée.

Il a fallu plus d'1 an pour la reconstruire.

 

Pour donner une idée du sérieux de la gestion de ces petits ouvrages.

 

Oui et le barrage n'a pas cédé. En gros, ils ont fait exactement ce qu'il fallait pour sacrifier la route et pas la vallée en situation d'urgence.

Sans quoi Gréoux et Vinon auraient été rayées de la carte et la propagation sur la Durance aurait été moche.

Je dis pas que c'est bien. Je dis que compte tenu de l'absence du gestionnaire, c'était le mieux à faire. Il y a des procédures pour ça et ce que tu décris y ressemble fortement.

Pas si mal géré donc... Une ouverture de vanne, c'est une procédure standard mais c'est sûr que ça dépote.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À noter que le barrage appartient à l'Etat de Californie qui etait deja le principal organisateur de la pénurie d'eau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Cugieran a dit :

Oui et le barrage n'a pas cédé. En gros, ils ont fait exactement ce qu'il fallait pour sacrifier la route et pas la vallée en situation d'urgence.

Sans quoi Gréoux et Vinon auraient été rayées de la carte et la propagation sur la Durance aurait été moche.

Je dis pas que c'est bien. Je dis que compte tenu de l'absence du gestionnaire, c'était le mieux à faire. Il y a des procédures pour ça et ce que tu décris y ressemble fortement.

Pas si mal géré donc... Une ouverture de vanne, c'est une procédure standard mais c'est sûr que ça dépote.

Tout de même :

1/ comment le gestionnaire d'un barrage peut être absent pendant de très fortes pluies ??

2/ il n'y a personne pour doublonner ?

3/ on pouvait au moins ouvrir un peu, c'est toujours ça de pris. Pourquoi ça n'a pas été fait ?

 

La plupart des boites qui font le quart du dixième se retrouvent au tribunal,

mais quand c'est sncf, edf, etc c'est, toujours, l'impunité totale.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Vincent Andrès a dit :

Tout de même :

1/ comment le gestionnaire d'un barrage peut être absent pendant de très fortes pluies ??

2/ il n'y a personne pour doublonner ?

3/ on pouvait au moins ouvrir un peu, c'est toujours ça de pris. Pourquoi ça n'a pas été fait ?

 

La plupart des boites qui font le quart du dixième se retrouvent au tribunal,

mais quand c'est sncf, edf, etc c'est, toujours, l'impunité totale.

 

Oui, ok, le mec devait probablement être là.

Après, à échelle mondiale, une mauvaise gestion, ça se traduit par une rupture et pas par une ouverture précipitée des vannes.

 

As tu des sources concernant cet événement ? De quand ça date ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Cugieran a dit :

Oui, déversoir plus simplement.

On en a parlé au boulot avec des civilistes de l'ICOLD... ça pue. Si ça part, ça risque de partir pour de bon.

Oh putain. Y a quoi en aval ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Rincevent a dit :

Oh putain. Y a quoi en aval ?

180k personnes évacuées ce jour et beaucoup d'infrastructures...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, FabriceM a dit :

 

Style

bar_deversoir.jpg

Ah oui et ça c'est Verzasca au Tessin, le barrage de Contra. Un bien bel ouvrage avec des évacuateurs spectaculaires.

Double déversoir monstrueux et grosse vanne de fond, indispensable dans ce coin ou il peut pleuvoir très fort.

Il a été utilisé pour la scène du saut à l'élastique dans Goldeneye...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Cugieran a dit :

Oui, ok, le mec devait probablement être là.

Après, à échelle mondiale, une mauvaise gestion, ça se traduit par une rupture et pas par une ouverture précipitée des vannes.

As tu des sources concernant cet événement ? De quand ça date ?

pas de source sur l'incident lui-même, mais ça date de 1996/1997 de mémoire.

 

qqs liens sur le lac et le barrage

https://assos.centrale-marseille.fr/isf/content/barrage-de-gréoux-esparron-de-verdon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_d'Esparron

https://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Gréoux

https://structurae.info/ouvrages/barrage-de-greoux

 

C'est un barrage poids

Share this post


Link to post
Share on other sites

News 

Per press reports, by using low flows at the main spillway combined with the flow at the emergency spillway, they have dropped the lake level enough to limit overflow and headward erosion at the Emergency Spillway. They are hoping they will have a few days to drop sandbags and extra material into the emergency spillway to shore it up over the next few days, but I think these posts have made it clear how unpredictable this situation is right now. "

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, le coup des sacs et des cailloux, dans ces conditions, ça tient la route ou c'est plus symbolique qu'autre chose ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, FabriceM a dit :

Au fait, le coup des sacs et des cailloux, dans ces conditions, ça tient la route ou c'est plus symbolique qu'autre chose ?

Ca se tente. Difficile à dire comme ça mais ça se tente. A priori, ça peut ne pas être débile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Tremendo a dit :

https://mises.org/blog/who-will-be-blamed-if-oroville-dam-fails

Il parait de moins en moins farfelu de penser que l'entretien par les autorités locales fut très très mauvais. Bon, et le bullshitometre confirme cette impression quand certains accusent le réchauffement climatique lolilol

Pour moi, construire un premier déversoir et un second au cas ou le premier soit saturé montre que d'entrée on n'avait pas vraiment confiance dans le premier déversoir.

Le premier déversoir a pu se dégrader facilement. C'est un défaut de construction qui me parait difficilement acceptable... 

Le second déversoir, dit d'urgence, subit une érosion régressive qui pose question. L'érosion régressive, c'est le premier élément à prendre en compte. On dirait qu'on s'est rattrapés à moindre coût d'avoir fait un premier déversoir pas terrible, sans croire que le second pourrait servir.

 

Quant au caractère exceptionnel de la situation, il ne faudra en effet pas nous vendre ça.

La Californie veut bien se vanter d'avoir un climat méditerranéen. Il faut qu'elle apprenne, si elle ne le sait pas déjà, qu'une des caractéristiques de ce climat, c'est que ce qui ne tombe pas pendant quelques années peut tomber en quelques heures ou quelques semaines. C'est normal. On sait, avec ce genre de climat, que les extrapolations statistiques d'événements extrêmes classiques tendent à sous-estimer les événements. 

 

Enfin, en génie civil, ici, chaque bureau engagé dans un projet fait son calcul et balance quelques % de marge, par sécurité. A la fin, tu te retrouves avec quelque chose théoriquement prévu pour x qui va en fait passer quelque chose comme x + x/3.

C'est manifestement pas le cas là-bas.

Ca sent l'amateurisme et la sécurité en mode service minimum pour cause de coûts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En attendant, ordre d'évacuation levé : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/15/97001-20170215FILWWW00041-barrage-endommage-l-ordre-d-evacuation-de-188000-habitants-leve.php

 

Mais possiblement rétabli suivant les pluies... A suivre...

http://www.emc.ncep.noaa.gov/mmb/cguastini/gefs/EMCGEFSplumes.html

 

De l'ordre de 60 à 80mm de plus dans ce coin, en maille large, donc potentiellement jusqu'à 100 suivant convection.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous abreuve des mails qui circulent dans les labos d'hydraulique :

Citation
Here is a good explanation of the problem and current situation at Oroville Dam. 
 
 
The dam remains safe and the current concern is that predicted rainfall could cause the reservoir to rise again over the emergency spillway. 
 
If the downstream erosion continues, the 10-meter high emergency spillway weir could be undermined and fail.  This would cause significant flooding downstream.
 
Emergency  repairs continue at the emergency spillway.  I have offered the support of ICOLD to the owner through our California office of dam safety.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Classe mais c'est plus celui d'urgence, à gauche, qu'ils auraient du filmer, c'est celui-là qui craint !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur la vidéo, ça ressemble quand même vraiment à du vrai travail de merde.

(Comme quoi, y a pas qu'en Chine.)

J'espère que le barrage est réalisé plus sérieusement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le barrage est très bien.

A la limite, celui là de déversoir, c'est chiant qu'il pète mais c'est pas trop grave (à court terme, en crise) tant que celui d'urgence fonctionne correctement. C'est bien ça le problème.

 

Par contre, maintenant, il faut tout réparer et renforcer selon les normes standard dans de vrais pays qui font attention... parce que là, c'est même généreux de qualifier ce travail de chinois... En fait, c'est vraiment de la merde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Cugieran a dit :

Par contre, maintenant, il faut tout réparer et renforcer selon les normes standard dans de vrais pays qui font attention... parce que là, c'est même généreux de qualifier ce travail de chinois... En fait, c'est vraiment de la merde.

 

Mon regard inexpérimenté s'interloque de ne voir aucun renfort bétonné sur les côtés et que tout ait été remblayé sans plus et aussi que le béton se soit fracturé selon des lignes nettes et régulières comme si les soudures entre les diverses sections avaient été franchement négligées.

 

J'ai bon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, FabriceM a dit :

 

Mon regard inexpérimenté s'interloque de ne voir aucun renfort bétonné sur les côtés et que tout ait été remblayé sans plus et aussi que le béton se soit fracturé selon des lignes nettes et régulières comme si les soudures entre les diverses sections avaient été franchement négligées.

 

J'ai bon ?

C'est surtout une question de fondations. Le fait que l'eau puisse attaquer les matériaux meubles en dessous... c'est hors de question ça !

Surtout, sur celui de secours, regarder l'image 10 :

https://imgur.com/gallery/mpUge

On voit la jonction semelle / terrain qui est clairement insuffisante...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est d'accord, on ne voit pas de fondations ? Les plaques de bétons sont juste posées et rien ne les maintient avec la roche saine ? :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...