Jump to content
Axpoulpe

Lightning Network : solution miracle ou pétard mouillé ?

Recommended Posts

On 4/5/2019 at 1:54 PM, h16 said:

 

Comme prévu, c'est bien un foirage, mais ça ne secouera pas le marché qui peut rester irrationnel encore un bon et long moment. 

 

Ceci posé, ça ne veut pas dire que BCH va récupérer le gros lot, vu qu'ils ont leurs problèmes de leur côté (notamment d'organisation et de gestion).

 

De toute façon c'est déjà assez difficile de comprendre Bitcoin et de juger de la qualité technique et politique de ses évolutions, alors pour LN j'ai un peu abandonné. Ceci dit même si ça foire je pense que ça n'enlève pas totalement sa valeur à BTC, car la lenteur des transactions n'empêche pas l'actif de jouer son rôle de refuge en cas de crise monétaire/financière forte dans un futur proche. Bien sûr que ça nuit à la proposition de valeur en tant que véritable monnaie, c'est certain. Le fait que BTC soit un passage obligé vers l'achat d'autres devises crypto fait que ça restera assez demandé, mais je n'ai aucune idée de savoir si ça le maintiendra à 2000 ou 20000 dollars :jesaispo:

 

Et je continue à regarder les vidéos que Roger Ver fait pour Bitcoin.com sur Youtube. Je suis à la fois intéressé par l'option des big blockers, mais je ne comprends pas pourquoi Ver dépense autant d'énergie à taper sur BTC, ça donne un sentiment de sectarisme très fort, je pense que malgré ses qualités certaines il est une mauvaise vitrine pour BCH. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Axpoulpe a dit :

ça donne un sentiment de sectarisme très fort, je pense que malgré ses qualités certaines il est une mauvaise vitrine pour BCH. 

Je sais pas si ses sorties sont motivés uniquement par sa détestation de BTC ou s'il y a une stratégie derrière, mais dans un marché aussi saturé que celui des cryptos ce n'est pas à exclure.


D'un point de vue technique il y a plein de concurrents meilleurs (ou au moins équivalents) que BTC, ce qui fera la différence ne sera pas la qualité de la crypto mais leur stratégie marketing, si tant est qu'ils en aient une. La rivalité BTC / BCH pose Bitcoin Cash comme le numéro 2 du cash électronique dans l'esprit des gens, alors qu'en terme de marketcap par exemple c'est loin d'être le cas. Sur le plan technique il y a plein d'autres cryptos qui tiennent la corde il me semble, rien que sur le forum Dash et Monero reviennent souvent.

Je spécule pas mal, mais comme je l'ai dis dans d'autres fils, à moins d'être numéro 1 sur ton segment (c'est pourquoi je continue de penser que la campagne The Best Men Can Be était mauvaise stratégiquement), toute attention est bonne à prendre.

 

Après le plus probable c'est que le comportement de Ver soit un mix de sentiments et de stratégie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wayto a dit :

La rivalité BTC / BCH pose Bitcoin Cash comme le numéro 2 du cash électronique dans l'esprit des gens

Dans l'esprit des gens qui n'utilisent pas Bitcoin alors. Parce que depuis 2 ans, utiliser Bitcoin est problématique : en cas de congestion, on ne sait pas si notre transaction sera confirmée rapidement ou non, et la plupart des portefeuilles calculent les frais à notre place (on se trouve à payer plusieurs euros pour une transaction si on ne fait pas gaffe). Lightning n'est toujours pas au point, bien qu'il soit là depuis un an et pose de multiples problèmes conceptuels.

 

Je vois de plus en plus les gens qui utilisent Bitcoin (ou qui savent à quel point c'est difficile de l'utiliser) se réfugier dans la vision "monnaie de réserve" ou "digital gold" pour justifier le coût / la lenteur des transactions (cf. @Axpoulpe ci-dessus). Et c'est ce qu'il va devenir la taille limite des blocs n'est pas augmentée de manière conséquente (ou alors il faudrait trouver une solution miracle).

 

Bitcoin est un compromis entre la scalabilité et la décentralisation. C'est sur la décentralisation que repose sa sécurité. Mais si le protocole est inutilisable et ne passe pas suffisamment à l'échelle, à mon avis, on va droit dans le mur. Pour moi, Bitcoin Cash représente le meilleur compromis actuellement (taille limite des blocs de 32 Mo). L'idée c'est pas d'augmenter la taille des blocs à 1 To directement, mais de le faire progressivement tout en faisant attention à la décentralisation i.e. au modèle de sécurité. Et d'utiliser des solutions de seconde couche (canaux de paiement, Lightning, sidechains) si nécessaire.

 

Quant à Roger Ver, je suis pas fan non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai peut-être pas été clair dans ce que j'essayais de dire @Lugaxker


Le fait qu'il existe une rivalité entre BTC et BCH pose inconsciemment BCH comme le numéro 2 des cryptos (ou à minima du cash électronique si on part du principe que ETH and co ont d'autres objectifs et sont autre chose) dans l'esprit des gens. Dans un marché saturé avec des milliers concurrents comme l'est celui des cryptos, c'est une bonne chose.

 

Imagine un utilisateur qui découvre les cryptos et se met à les utiliser. L'immense majorité du temps il va se tourner vers le leader de cette catégorie, BTC (parce que Market Leader, d'où l'importance d'être FTM). S'il n'aime pas BTC, vers qui va-t-il se tourner ? La rivalité BTC / BCH pose Bitcoin Cash comme le numéro 2 du secteur, inconsciemment (chez la majorité des gens / tout le monde sauf les NT), et la majorité des déçus de BTC vont se tourner vers BCH.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Wayto a dit :

Le fait qu'il existe une rivalité entre BTC et BCH pose inconsciemment BCH comme le numéro 2 des cryptos (ou à minima du cash électronique si on part du principe que ETH and co ont d'autres objectifs et sont autre chose) dans l'esprit des gens. Dans un marché saturé avec des milliers concurrents comme l'est celui des cryptos, c'est une bonne chose.

Ah d'accord !

 

il y a 34 minutes, Wayto a dit :

Imagine un utilisateur qui découvre les cryptos et se met à les utiliser. Il va l'immense majorité du temps se tourner vers le leader de cette catégorie, BTC (parce que Market Leader, d'où l'importance d'être FTM). S'il n'aime pas BTC, vers qui va-t-il se tourner ? La rivalité BTC / BCH pose Bitcoin Cash comme le numéro 2 du secteur, inconsciemment (chez la majorité des gens / tout le monde sauf les NT), et la majorité des déçus de BTC vont se tourner vers BCH.

Oui c'est tout à fait ça, si tant est que BTC conserve son image de "cash numérique". BCH conserve certaines caractéristiques qui font que la transition est facile : la même logique de fonctionnement, une histoire commune, une distribution des coins équivalente. Tout ce qu'il faut c'est que BTC n'augmente pas sa capacité sensiblement, soit en augmentant la taille des blocs, soit en trouvant une solution miracle (c'est pour ça que j'en ai encore en portefeuille).

 

D'ailleurs ce n'est pas le cas que des utilisateurs. Certains programmeurs qui développent des applications sur BTC se tournent déjà vers BCH https://pokkst.xyz/bch/

Share this post


Link to post
Share on other sites
5 hours ago, Lugaxker said:

Dans l'esprit des gens qui n'utilisent pas Bitcoin alors. Parce que depuis 2 ans, utiliser Bitcoin est problématique : en cas de congestion, on ne sait pas si notre transaction sera confirmée rapidement ou non, et la plupart des portefeuilles calculent les frais à notre place (on se trouve à payer plusieurs euros pour une transaction si on ne fait pas gaffe). Lightning n'est toujours pas au point, bien qu'il soit là depuis un an et pose de multiples problèmes conceptuels.

 

Je vois de plus en plus les gens qui utilisent Bitcoin (ou qui savent à quel point c'est difficile de l'utiliser) se réfugier dans la vision "monnaie de réserve" ou "digital gold" pour justifier le coût / la lenteur des transactions (cf. @Axpoulpe ci-dessus). Et c'est ce qu'il va devenir la taille limite des blocs n'est pas augmentée de manière conséquente (ou alors il faudrait trouver une solution miracle).

 

 

Certes, mais je pense que les gens s'en foutent un peu (à commencer par moi, hélas) car de toute façon les cryptos ne sont acceptés nulle part. Alors bien sûr qu'on me répondra qu'elles seraient plus facilement acceptées si elles étaient utilisables, mais ça me semble loin d'être évident. Tant que les monnaies fiat fonctionnent suffisamment bien, que l'inflation reste (officiellement) faible et que le fait d'accepter des cryptos posent au minimum une incertitude juridique et un arrachage de cheveux au moment de faire sa compta et ses taxes, et au pire te désigne comme une cible pour le fisc, je ne vois pas quel commerçant non militant va accepter des cryptos même quand elles fonctionnent parfaitement. D'ailleurs l'adoption de BCH - qui fonctionne admirablement si j'en crois Roger, et sur ce point je veux bien le croire - progresse mais ne décolle pas. 

 

Actuellement je n'ai aucun intérêt à utiliser mes cryptos même si je pouvais. J'aime autant les garder car logiquement si le concept est validé par le marché il devrait y avoir un certain transfert de valeur entre les monnaies inflationnistes et les cryptos déflationnistes. La seule raison qui me pousserait à dépenser des BTC ce serait par pur militantisme, mais même si je m'astreignais à le faire ce serait ridicule d'attendre le même comportement de la part d'une portion significative de la société. D'autant que ce n'est pas si simple pour moi d'en racheter, du moins si je persiste à éviter le KYC/AML des plateformes centralisées. 

 

Au total il me semble que l'adoption ne presse pas autant que Roger Ver semble le penser. Si BCH est vraiment la bonne option alors tant mieux, le marché le reconnaîtra sûrement. Les commerçant, les mineurs et bien d'autres n'en ont rien à faire de la dimension idéologique du débat et des reliques de Saint Satoshi. En revanche si la solution big blocks compromet effectivement la décentralisation, alors ce n'est pas inutile d'avoir BTC qui avance lentement et prudemment sur une solution concurrente. Car au moment où les gouvernements vont sérieusement détruire Bitcoin (sur ce point je partage à 100% l'analyse du gars mentionné dans ton dernier article) la capacité de résistance du réseau sera rudement mise à l'épreuve. Vraiment je suis ouvert sur la question et je veux bien croire que les développeurs de BTC ont pris la mauvaise option et que les gros blocs ne posent aucun risque et suffiront à la mise à l'échelle à long terme. Mais à première vue ça ne me semble pas évident qu'une majorité de développeurs, de mineurs et d'utilisateurs foncent dans le mur par pure idéologie, surtout si à côté de ça un fork propose une excellente solution alternative. C'est possible, mais je resterai prudent avant de me faire une opinion définitive. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Axpoulpe a dit :

Certes, mais je pense que les gens s'en foutent un peu (à commencer par moi, hélas) car de toute façon les cryptos ne sont acceptés nulle part. Alors bien sûr qu'on me répondra qu'elles seraient plus facilement acceptées si elles étaient utilisables, mais ça me semble loin d'être évident. Tant que les monnaies fiat fonctionnent suffisamment bien, que l'inflation reste (officiellement) faible et que le fait d'accepter des cryptos posent au minimum une incertitude juridique et un arrachage de cheveux au moment de faire sa compta et ses taxes, et au pire te désigne comme une cible pour le fisc, je ne vois pas quel commerçant non militant va accepter des cryptos même quand elles fonctionnent parfaitement. D'ailleurs l'adoption de BCH - qui fonctionne admirablement si j'en crois Roger, et sur ce point je veux bien le croire - progresse mais ne décolle pas. 

Pourquoi tu suis l'actualité des cryptos du coup ? Je constate comme toi que l'adoption des cryptos est faible. Mais j'essaie d'en utiliser dès que je peux (j'espère d'ailleurs être payé en crypto prochainement).

 

Je pense que la cryptomonnaie est l'un des meilleurs moyens d'aller vers plus de liberté dans le monde, et en France en particulier. Le cash va progressivement disparaître dans les pays occidentaux, et il viendra un moment où il sera peut-être interdit. Je ne dis pas que Bitcoin ça parle à tout le monde, mais une bonne partie de la population pourrait commencer à l'accepter juste par vague idéologie "anti-système anti-banque", y compris par des gens de gauche et des gilets jaunes. 

 

il y a une heure, Axpoulpe a dit :

Au total il me semble que l'adoption ne presse pas autant que Roger Ver semble le penser.

Tous les 4 ans, la quantité de bitcoins créée est divisée par 2. À terme il faut que le système soit sécurisé grâce aux frais de transaction. C'est pour ça que l'adoption doit se faire "rapidement". 

 

il y a une heure, Axpoulpe a dit :

En revanche si la solution big blocks compromet effectivement la décentralisation, alors ce n'est pas inutile d'avoir BTC qui avance lentement et prudemment sur une solution concurrente.

On est d'accord, mais même si le développement de BCH est un peu agressif actuellement, il risque de ralentir s'il gagne en popularité. Même aujourd'hui les développeurs ne font pas n'importe quoi. Il y a un testnet pour le fork de mai prochain par exemple.

 

il y a une heure, Axpoulpe a dit :

Car au moment où les gouvernements vont sérieusement détruire Bitcoin (sur ce point je partage à 100% l'analyse du gars mentionné dans ton dernier article) la capacité de résistance du réseau sera rudement mise à l'épreuve.

Oui si ça se produit. Mais à mon avis, ça ne se produira jamais si Bitcoin ne devient pas une réelle monnaie en premier lieu. 
 

J'ai écrit l'article car je pensais que la vision d'Eric Voskuil était intéressante, mais je suis (un peu) moins pessimiste que lui. Je me demande par exemple dans combien de pays Bitcoin serait interdit s'il devenait utilisé mondialement (avec les oppositions géopolitiques etc.) 

 

Merci du partage au passage ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/04/2019 à 17:52, Axpoulpe a dit :

 

Certes, mais je pense que les gens s'en foutent un peu (à commencer par moi, hélas) car de toute façon les cryptos ne sont acceptés nulle part.

 

Ce n'est pas vrai. Même si l'adoption est faible, surtout en France, on peut acheter à peu près tout ce que l'on veut en cryptos, du moins tant que cela ne représente pas une trop grosse somme. Par exemple, si quelqu'un sait où acheter une voiture neuve en France en crypto, je suis preneur ^_^

Par contre, acheter un smartphone, une TV, une imprimante 3D, un rasoir, des fleurs, etc. aucun problème.

 

Citation

Alors bien sûr qu'on me répondra qu'elles seraient plus facilement acceptées si elles étaient utilisables, mais ça me semble loin d'être évident. Tant que les monnaies fiat fonctionnent suffisamment bien, que l'inflation reste (officiellement) faible et que le fait d'accepter des cryptos posent au minimum une incertitude juridique et un arrachage de cheveux au moment de faire sa compta et ses taxes, et au pire te désigne comme une cible pour le fisc, je ne vois pas quel commerçant non militant va accepter des cryptos même quand elles fonctionnent parfaitement.

 

Non, aucun problème pour accepter les cryptos pour un commerçant, il suffit de passer par une plateforme qui les vend en temps réel contre de la fiat. Le commerçant, ne reçoit que de la monnaie fiat; pour lui, son comptable et le fisc, cela ne change rien. Le revers de la médaille c'est que l'intérêt d'accepter des cryptos pour un commerçant est limité car cela lui coute autant que recevoir de la monnaie fiat.

Néanmoins, le commerçant récupère une clientèle qui ne sait pas quoi faire des ses cryptos...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tadge Dryja (co-auteur du livre blanc du Lightning Network) parle des limitations de Lightning et de pourquoi il ne résout pas tous les problèmes de passage à l'échelle de Bitcoin. Dryja travaille actuellement sur une amélioration de la scalabilité on-chain appelée Utreexo. Et il soutient une augmentation de la taille limite des blocs (via un soft fork).

 

Encore une raison de douter que le réseau Lightning sera une "solution miracle" qui sauvera Bitcoin. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un type qui bosse sur LN et qui arrive à la même conclusion que tous ceux qui ont un minimum de connaissances techniques et un peu de bon sens, cela devrait clairement indiquer quelque chose, mais quoi ?  :mrgreen:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
32 minutes ago, h16 said:

Un type qui bosse sur LN et qui arrive à la même conclusion que tous ceux qui ont un minimum de connaissances techniques et un peu de bon sens, cela devrait clairement indiquer quelque chose, mais quoi ?  :mrgreen:

Oui. Cela donne aussi un peu l'impression de taper sur son ancien projet pour mieux vendre le nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en même temps, la raison de pas mal de nouveaux projets, c'est souvent l'impasse d'un essai précédent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a "impasse" et "impasse". Certaines sont irrémédiables. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Lugaxker
      Bonjour amis libéraux,
       
      Après mûre réflexion, j'ai récemment décidé d'ouvrir un blog sur la cryptomonnaie : viresinnumeris.fr
       
      Sur ce blog, j'ai pour objectif d'expliquer la cryptomonnaie, autant d'un point de vue strictement technique qu'en tant que phénomène socio-économique. L'idée principale serait de publier des articles accessibles pour le commun des mortels comme des guides, des tutoriels, des billets sur l'actualité, etc. ainsi que des choses moins accessibles comme des articles techniques allant plus dans les détails.
       
      Je ne prétends pas être un expert, mais après avoir passer des heures et des heures à m'intéresser au sujet, à lire et à programmer, je pense être légitime dans cette démarche. D'autant plus que j'en apprendrai plus au cours du temps.
       
      Si vous avez des questions spécifiques (même très simples, on a tous été un néophyte un jour), vous pouvez les poster ici ou me les envoyer par MP. Je me ferais un plaisir d'y répondre : ça m'aiderait à trouver des idées d'articles !
       
      Si vous avez des suggestions à propos du site (sur le fond ou sur la forme), je suis également preneur  
       
      Merci à vous.
    • By POE
      Dans ce sujet, je souhaite aborder les différentes manières de considérer le sujet de l'emploi.
      Il y a par exemple, les aspects légaux : les types de contrats, leur formalisme, la réglementation sur le temps de travail, sur les horaires, les pauses, les dimanches, les vacances, les RTT, les représentants syndicaux, les licenciements...bref, c'est bien ennuyeux, et le libéralisme n'a pas forcément vocation à nous donner une manière de gérer ces problèmes autre que de dire que c'est le contrat de travail qui doit le faire, et qu'il ne regarde que les contractants. 
      L'autre aspect ce sont les charges qui pèsent sur les salaires, là encore, le libéralisme n'a pas vocation à se prononcer sur un bon niveau de charges, mais plutôt à laisser entreprises et individus s'organiser pour gérer les aspects sociaux liés au travail.
      Une autre aspect c'est celui de la formation.
      Un autre aspect c'est celui du chômage, du retour à l'emploi.
      Un dernier aspect c'est le dynamisme de l'économie, les freins qui pèsent sur l'économie.
      Bon, on peut considérer que les libéraux n'ont rien à dire sur ces sujets que de laisser faire les individus pour s'organiser eux mêmes.
      On peut aussi réfléchir sur chacun des domaines à ce qui pose vraiment problème, ce qui ne gêne pas trop, ce qui est utile...mais aussi. à ce qu'attendent les individus du système en place, ce qu'ils espèrent, et de l'autre, ce qui les entravent et les gênent.
      A partir de cette réflexion, nous pourrions faire émerger des solutions innovantes qui puissent à la fois satisfaire les attentes, et l'utilité, en se rapprochant de l'idéal libéral c'est à dire la liberté, l'autonomie des individus.
       
    • By Lugaxker
      Tout comme Bitcoin (Cash), l'ambition de Dash (digital cash) est de devenir un argent liquide numérique. Pour ce faire, Dash dispose de 2 fonctionnalités supplémentaires à celles de Bitcoin : 
      - InstantSend, qui garantit le caractèr instantané de la monnaie :  les transactions sont confirmées en quelques secondes ;
      - PrivateSend, qui garantit la fongibilité par mélange des transactions (une version modifiée de CoinJoin).
      Ces deux fonctionnalités sont assurées par des masternodes (ou nœuds-maîtres en bon français), qui doivent avoir 1000 DASH en réserve et qui sont rémunérés pour leurs services. En fait, la création monétaire du protocole est répartie entre trois catégories d'acteurs :
      - 45 % va aux mineurs (au lieu de 100 % dans Bitcoin) ;
      - 45 % va aux masternodes ;
      - 10 % va aux autres acteurs par l'intermédiaire du système budgétaire.
      Le système budgétaire constitue à mon avis la particularité essentielle de Dash. Dash se comporte comme une entreprise dont les actionnaires sont les masternodes. Chaque mois, des propositions sont faites au réseau et les masternodes votent pour les accepter ou non. Les propositions acceptées sont financées par le système budgétaire. Le budget mensuel (qui s'élève actuellement à 6651 DASH soit 3.5 millions d'euros) sert à financer les services utiles à Dash : le développement, la recherche, le site web, le marketing, le sponsoring, etc. 
       
      Bien qu'on puisse voir les aspects négatifs de la chose (prise de décision entre les mains d'un groupe d'individus), je trouve que ce modèle de gouvernance est particulièrement pertinent, surtout quand on a assisté au débat sur la scalabilité qui a paralysé Bitcoin pendant des années. Les masternodes sont impliqués économiquement dans l'organisation et ont donc tout intérêt à faire monter le prix du dash en favorisant son adoption.
       
      L'objectif de Dash est clair : l'adoption par monsieur tout-le-monde. Dash Core (l'équipe de développement) travaille actuellement sur une mise à jour tournée vers la simplicité d'accès : Dash Évolution. Cette dernière, qui devrait voir le jour courant 2018, devrait mettre à disposition un portefeuille abordable pour les personnes qui n'aurait jamais été confrontées avec l'univers des cryptomonnaies (notamment par le remplacement des adresses alphanumériques par un nom d'utilisateur) et des solutions simples et sécurisées pour les commerçants. 
       
      Dash est actuellement ignorée, voire détestée dans le monde des cryptomonnaies, mais représente à mon avis un sérieux concurrent à Bitcoin Cash et aux autres moyens de paiement numériques. 
       
      Article plus détaillé : https://steemit.com/fr/@lugaxker/dash-un-modele-de-gouvernance
       
      Que pensez-vous de Dash ? Trop ridicule face aux mastodontes que sont Bitcoin (Cash) et Ethereum ? Un bon potentiel ? Une arnaque ?
    • By Nicolas Azor
      Bitcoin est une devise cryptographique inventée en 2009. En gros c'est une monnaie électronique utilisant des concepts cryptographiques pour en assurer l'existence en quantité fixe.
      L'introduction de nouveaux bitcoins est conçue pour fonctionner selon le modèle des ressources matérielles (comme les métaux précieux), c'est à dire que la vitesse de production est inversement proportionnelle à la quantité restante. Ce qui fait que sa production chute exponentiellement jusqu'à atteindre une quantité finale dans quelques décennies.
      Quelques points clefs :
      - bitcoin s'utilise avec un logiciel libre (licence MIT) ;
      - le système est entièrement décentralisé (c'est un réseau P2P), ce qui fait que personne en particulier, par exemple les gouvernements, ne peut contrôler ou empêcher l'utilisation du système ;
      - il n'y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins (chacun étant divisible cent millions de fois). Les transactions de clients modifiés pour dépasser cette limite seraient immédiatement refusées par les autres clients ;
      - le système peut être aussi anonyme qu'il est possible de l'être sur internet (une addresse de réception n'étant qu'une clef privée ne renfermant aucune donnée nominative ou autre) ;
      - bitcoin est d'ores et déjà soutenu par une communauté active d'utilisateurs, échangeant notamment des bitcoins contre des devises nationales (essentiellement USD, CAD, EUR et RUB) ;
      Plus d'infos sur le site officiel :
      www.bitcoin.org
      Nous pensons qu'il s'agit là d'une invention réellement révolutionnaire, et qu'elle marque un tournant dans l'histoire économique des deux derniers millénaires. Mais là, je m'emballe un peu !
×
×
  • Create New...