Jump to content
Kassad

Guerre civile culture, IDW, SJW & co

Recommended Posts

il y a 19 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

On peut reprocher beaucoup de choses aux communistes, mais au moins, ils méprisent la violence gauchiste non-décidée par le Comité central du Parti dans le cadre des horaires précis de la Révolution finale. Retour donc sur les délinquants qui prétendent lutter contre le racisme en empêchant de jouer Eschyle

 

"Dans ce genre d’affaire, tout le monde marche sur des œufs. Surtout à gauche, ou un faux pas peut vous valoir une accusation de « racisme » ou de « quelque-chose-phobie » infamante et – c’est beaucoup plus grave – électoralement ou professionnellement dangereuse."

 

Gérard Noiriel, le grand sociologue et historien des classes populaires en France, a déjà souligner toute la merde de ce truc https://noiriel.wordpress.com/2019/03/31/a-propos-du-blackface-politique-memoire-et-histoire/

 

c'est très bien que les gens de gauche montent au créneau, d'autant plus que les arguments ici sont bons. Jean-Loic Le Quellec, un de mes archéologues préférés, à fait tourner des images sur FB d'images médiévale de théatre avec des gens peints en noir et en blanc pour simuler la nuit et le jour, en signalant que datant du 15ième, elles ne pouvaient pas etre le produit du colonialisme. Dont acte.

 

edit : tant qu'a faire, le lien :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Kassad a dit :

Ca commence à venir pour de vrai sur les campus français : les masters en étude de genre

Il y en a qui existe à Paris 8 depuis 7 ans grosso modo. C'est pas si nouveau que cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, j'allais dire, je connais des dizaines de diplômés dans le genre (...)

 

D'ailleurs, je me demande ce que font ces gens dans la vraie vie après, déjà que historien, littérature ou sociologie c'est chaud, mais "gender studies", une fois que toutes les administrations seront bouffies de "gender management", je sais pas trop où on va recaser ces inuti...ces gens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est de l'argent public gaspillé.

 

Mais à quelque chose malheur est bon, nous n'aurons qu'à utiliser ce type de formations-bidons pour titiller les bonnes personnes: "tu trouves normal de financer l'université avec tes impôts quand tu vois à quoi elle sert ?".

Tout doit être utilisé pour affaiblir le consentement fiscal des électeurs. Les politiciens seront d'autant moins nocifs qu'ils n'auront plus de sous pour financer leurs lubies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense quand même que la plupart des gens feront ça en master complémentaire, ou master en cours du soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, poney a dit :

 

D'ailleurs, je me demande ce que font ces gens dans la vraie vie après

 

Ils vont voler le travail des anthropologues.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/04/2019 à 19:20, NoName a dit :

a drug addict raping a wombat carcass

 

Je lui souhaite bonne chance : les wombats se servent de leur arrière-train comme d'un bouclier pour protéger leur terrier, même morts, ils ne doivent pas être la proie la plus facile. Cependant leur poche marsupiale s'ouvre vers l'arrière (autrement, elle se remplirait de terre lorsqu'ils creusent). Il y a peut-être un truc à faire de ce coté là.

 

(oui, il m'a semblé important de commenter ce point)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah, les cons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, poney a dit :

oui, j'allais dire, je connais des dizaines de diplômés dans le genre (...)

 

D'ailleurs, je me demande ce que font ces gens dans la vraie vie après, déjà que historien, littérature ou sociologie c'est chaud, mais "gender studies", une fois que toutes les administrations seront bouffies de "gender management", je sais pas trop où on va recaser ces inuti...ces gens.

Aujourd’hui, ils font entrepreneurs politiques et identitaires, ça leur fait un business bien au chaud, et ça prépare le terrain (idéologique et législatif) pour la prochaine génération, qui ira infester les ressources humaines. Brace yourselves : la tyrannie ne fait que commencer...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Putain, je dois être trop naïf, je ne pensais pas que ces gens existaient vraiment !!! o_o

 

je suis très indécis sur le politiquement correct, la censure et la politique éducative et j’aimerai que vous m’éclairiez.

En effet toute société, aujourd’hui comme hier, a ses règles majoritaires, ses points de vue majoritaires et tente de les imposer via tous les moyens à sa disposition, dont fait partie le politiquement correct. C’est ainsi que l’on entend nos gouvernements de droite et de gauche déclarer vouloir, non pas essayer de convaincre, mais décider de faire de la “pédagogie” (c’est à dire enseigner comme à des enfants).
Ces politiques sont quand même efficaces: on voit beaucoup moins de papiers gras joncher nos routes et chemins. Les actes antisémitisme, le racisme ont beaucoup reculé (en moyenne, hors populations musulmanes immigrées). L’égalité homme-femme a beaucoup progressé …
Dans cette logique censurer, expurger dans les œuvres présentées au public de tout ce qui est contraire à la morale d’aujourd’hui est sans doute efficace. Certes une pièce de théatre à la Sorbonne ne risque guère d’influencer en mal le grand public. Mais il faut le voir comme un avertissement à tous de faire très attention à ce qu’ils disent en public.
On ne gardera la possibilité de débattre que dans des enceintes privées, closes (j’espère que ce blog ne sera pas “criminalisé”, mais mon pronostic est qu’il le sera un jour au nom du politiquement correct)
Certes cela implique une vision très triste de la société, incapable de comprendre, de contextualiser, d’agir bien de son propre mouvement. Mais hélas l’histoire a abondamment prouvé que c’est le cas.

En résumé n’est-il pas souhaitable d’avoir une société “totalitaire” du “bien” ? Orwell a déjà écrit sur le sujet.

 

Cf les commentaires.

 

:online2long:

 

1984-was-not-supposed-to-be-an-instructi

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est en soi un point de vue assez mainstream il me semble, en France au moins, la plupart des gens ne sont pas contre les restrictions de liberté d'expression (racistes et autres), pour éduquer et améliorer la société.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Putain, je dois être trop naïf, je ne pensais pas que ces gens existaient vraiment !!! o_o

 

C'est plutôt rare en effet. Beaucoup de gens tolèrent, voire prônent les mêmes mesures liberticides, mais la plupart ne se rendent pas compte qu'il s'agit d'atteintes à la liberté d'expression. Les mots condamnés sont considérés comme des actes blessants, assimilés à des agressions, et donc hors du domaine de la "parole" à proprement parler. Tant qu'à faire, je préfère les gens qui comme lui se rendent compte de ce qu'ils veulent, ça rend la discussion plus facile.

 

il y a 19 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

L'auteur est un peu caricatural, notamment lorsqu'il fait des raccourcis sur le voile, mais tout de même, bien envoyé. J'espère que les intéressés le liront.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/04/2019 à 15:28, poney a dit :

D'ailleurs, je me demande ce que font ces gens dans la vraie vie après

 

Ben casse-couille professionnel et enculeur de mouche. Trouver des problèmes  là  où  il n'y en a pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 minutes ago, Soda said:

 

Ben casse-couille professionnel et enculeur de mouche. Trouver des problèmes  là  où  il n'y en a pas.

Inspecteur du travail ? des impôts ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'interview  de l'égyptologue  est très  bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et maintenant Scientific American https://blogs.scientificamerican.com/voices/why-we-should-all-use-they-them-pronouns/?utm_medium=social&utm_content=organic&utm_source=twitter&utm_campaign=SciAm_&sf210883723=1

 



Why We Should All Use They/Them Pronouns

 

This week, tech developers introduced Q, the world’s first “genderless” virtual assistant. Whereas Siri, Alexa and most other electronic helpers speak in conspicuously feminine tones, Q has been engineered to create a gender-neutral effect. As a result, users can benefit from all the useful information and guidance available to us today, without reinforcing the old-fashioned idea that the role of eager helpmate is necessarily played by a woman.

 

But degendering is not just good for robots. It’s time we humans get serious about it too.

 

There are signs we’re moving in that direction already. Some people—and even companies—are pushing back against everyday practices that automatically place us into binary gender categories. Just this week, for example United Airlines announced that it would create a new booking option for people who do not identify as Mr. or Ms.; they can now choose the gender-neutral honorific Mx.

 

hororific aurait été plus approprié 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens sur inter, débat entre un des acteurs de la pièce qui s'est faite censurer (Othello) et un gars de l'asso qui avait appelé au boycott de la pièce.

Ça fait peur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très impliquée dans la vie étudiante, l'UNEF :

(au passage, si quelqu'un peut traduire)

 

n4ee.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Je pèse dans le game de l'oppression systémique, mais moins que ceux qui en plus d'avoir les mêmes superpouvoirs que moi, sont noirs"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/01/2019 à 15:45, Wayto a dit :

Meh, ça coche énormément de cases de "la mauvaise idée marketing".
Surtout pour Gillette qui reste n°1 du secteur, de loin devant Schick. Après les deux marques ont perdu beaucoup de parts de marché ces dernières années, notamment à cause des Dollar Shave Club et compagnie, d'où la nécessité de faire quelque chose. M'enfin quand t'es leader d'un secteur, c'est pire de faire une erreur marketing que de ne rien faire du tout imo.

 

Les résultats du Q1 2019 (Q3 de l'année fiscal) de P&G sont sortis, c'est pas foufou :

 

Citation

Grooming segment organic sales decreased 1%.

 

http://www.pginvestor.com/file/Index?KeyFile=397611159

 

De l'autre côté Unilever et Dollar Shave Club ont connu une légère croissance des ventes :

 

Citation

 Underlying sales grew 3.1%. Skin care and deodorants had a good start, whilst hair and skin cleansing grew modestly.

 

https://www.unilever.com/Images/ir-q1-2019-full-announcement_tcm244-536418_en.pdf


En attendant les résultats de Edgewell et Schick (numéro 2 du secteur), l'impact de la campagne Gillette est vraisemblablement nul (voir négatif) sur les ventes. Pour les conséquences sur l'image de marque il faut continuer à attendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Frenhofer a dit :

L'AFP donne dans le racisme :

 

Ou alors ironise sur l'hypocrisie de la gauche américaine...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Frenhofer a dit :

L'AFP donne dans le racisme :

 

 

 

En plus, ils oublient que Sanders est juif et est donc aussi issue d'une minorité selon leurs critères.

En tout cas, ils se font allumer dans les commentaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By Eltourist
      très très fort sur equality of outcome vs equality of opportunity
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...