Jump to content
Bézoukhov

Gilets jaunes

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Tramp a dit :

 

Quel exemple de contre-insurrection - et même de guerre soyons généreux - en train d’être gagnée a-t-on qui a été abandonnée ?

 

La guerre d'Algérie. Militairement l'ALN a été vaincue sur le terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, PABerryer a dit :

 

La guerre d'Algérie. Militairement l'ALN a été vaincue sur le terrain.

 

Ils ont déposé les armes et arrêté les combats ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je ne comprends pas c'est que le désordre est là depuis 4 mois, régulièrement, tous les samedi.

Pourquoi se réveiller maintenant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Tramp a dit :

 

Ils ont déposé les armes et arrêté les combats ?

 

Ils n'avaient plus de quoi combattre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, PABerryer a dit :

 

Ils n'avaient plus de quoi combattre. 

 

35 000 hommes à la fin de la guerre quand même. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En réduction 50% suite aux opérations de Challes et un effondrement de leur moral.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bref, les anticapitalistes ont gagné haut la main, bien contents au final du soutien des blacks blocs dont ils ne désapprouvent pas les techniques de guerilla urbaine, la fin justifiant là les moyens.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Bisounours a dit :

Bref, les anticapitalistes ont gagné haut la main, bien contents au final du soutien des blacks blocs dont ils ne désapprouvent pas les techniques de guerilla urbaine, la fin justifiant là les moyens.

Ils les désapprouvent d'autant moins que, depuis des décennies, ils don't punch left.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai effectivement l'impression qu'une partie croissante des GJ "de base" / non-militants d'extrême-gauche commence à approuver les manifestations violentes de celle-ci. Ou du moins, si j'en juge par ce que je peux lire dans les média (qui sont biaisés mais on fait avec ce qu'on a), j'entends moins de discours de démarcation "moi je ne soutiens pas les violents" qu'il y a quelques semaines. Au contraire, j'ai lu 2 ou 3 fois des propos du genre: "J'étais pacifique jusque-là mais maintenant c'est terminé".

 

Le phénomène est difficile à interpréter. D'ordinaire un mouvement se radicalise dans la violence lorsqu'il se termine et que ne restent que les plus colériques. Mais là je ne suis pas sûr qu'on arrive à la fin des contestations. Il y a beaucoup de rancœur et de désespoir accumulé, beaucoup de gens qui pensent que le gouvernement ne se préoccupe pas d'eux / prends des décisions qui ne règlent rien (ce qui est assez vrai). Donc même si le mouvement disparaît ça ne sera sans doute qu'un interlude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
22 hours ago, Johnathan R. Razorback said:

A l'issue du grand débat, le président intervient à la télévision pour annoncer des décisions claires (par de chouineries en mode "j'ai pu commettre des erreurs" -même si c'est vrai- en politique on ne se fait pas respecter avec des lamentations, surtout quand des groupuscules violents sont à l’œuvre). Discours ferme mais bref contre les groupuscules violents. Puis un petit speech de contexte à base de "je vous ai compris" + "il faut résoudre la fracture sociale que tout le monde depuis Chirac a échoué à combler" + "aujourd'hui deux France (périphérique et métropolitaine) se regardent sans se comprendre, nous devons rassembler les Français". Ensuite sur le fond: gains de pouvoir d'achat immédiat par suppression des taxes sur les carburants, + baisse de TVA sur les produits de consommation courante -ce que prône actuellement Xavier Bertrand- financés par l'annulation de conneries dépensières en cours ou prévues (ex: la hausse de l'aide au développement, + d'un milliard ; le service civique national obligatoire, + d'un milliard de prévu) + un appel au peuple gaullien qui court-circuite les oppositions, par exemple l'organisation d'un référendum sur un dispositif de démocratie directe (ça permettra au président de dire qu'il a entendu le désir de citoyenneté active exprimé par les GJ avec le RIC, tout en utilisant le référendum pour présenter un dispositif compatible avec les institutions -par exemple transformation du RIP en donnant l'initiative à un collectif de citoyens suffisamment nombreux). Le président gagne le référendum (par fusion artificielle de son électorat + de l'électorat GJ -et mélanchoniste- qui sinon s'auto-trahirait et perdrait la sympathie dont il dispose momentanément) et met un coup d'arrêt à la chute presque continue de sa côte de popularité.

 

Dans le même temps le gouvernement continue de communiquer sur le caractère inacceptable des violences. D'où un découplage au sein du mouvement GJ: la majorité est touchée par le caractère pacificateur des annonces et les minorités violentes se trouvent incapables de profiter de la masse (qui s'évanouit en 2/3 semaines), pour se cacher des forces de l'ordre. Retour à l'ordre progressif, d'autant qu'on arrive à ce moment-là aux vacances d'été 2019, et que le mouvement a déjà duré un temps considérable.

 

Bravo ! :chine: (ce n'est pas ironique de ma part)

 

Voilà une situation crédible de gérer la crise. Je ne suis vraiment pas doué en "politique politicienne" (désolé, je ne cherche pas à insulter, hein... vraiment !).

Parce que le hic c'est que la solution que tu proposes pourrait peut-être permettre au gouvernement de s'en sortir... mais en perpétuant la mauvaise trajectoire dans le sens de la social-démocratie : ce que tu as mis en gras, c'est la garantie d'un creusement des déficits et de la dette publique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Largo Winch a dit :

Parce que le hic c'est que la solution que tu proposes pourrait peut-être permettre au gouvernement de s'en sortir... mais en perpétuant la mauvaise trajectoire dans le sens de la social-démocratie : ce que tu as mis en gras, c'est la garantie d'un creusement des déficits et de la dette publique.

 

Effectivement, notamment parce que j'ai sous-estimé les ordres de grandeur des rentrées fiscales: la TICPE rapporte 17 milliards / an rien qu'à l'Etat central ; les produits avec taux de TVA réduit pas moins de 10,7 milliards.

 

Mais en même temps on bute sur un problème bien connu: on ne peut réduire l'emprise fiscale de l'Etat qu'en faisant des coupes budgétaires quelque part. Or tu as demandé un scénario "réaliste". Évidemment, si Macron se réveillait libertarien et décidait d'entamer la suppression du ministère de la culture ou un plan de transition de l'EdNat vers le privé, les sous seraient plus faciles à trouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Adrian a dit :

 

Deux vigiles qui font leur boulot ..

 

Sécurité privée en flagrant délit d'être plus efficace que la sécurité publique...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Adrian a dit :

 

Deux vigiles qui font leur boulot ..

 

Techno Viking, aie ! Le bouton qu'il ne faut pas presser ... J'ai entendu "collabo".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/03/2019 à 09:15, Waren a dit :

Macron n'a pas vraiment le choix, sa première tâche est de restaurer l'état de droit et la sécurité. A mon avis, c'est là qu'il va mettre le paquet pour les prochains weekends, quitte à instaurer des couvre-feu, l'état d'urgence voir même de déployer l'armée à Paris.

Finalement, ça sera la carte Armée directement.

 

Les militaires de l’opération Sentinelle pourront être mobilisés samedi

 

Citation

La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière « renforcée » samedi dans le cadre des manifestations des « gilets jaunes » afin de protéger des bâtiments officiels et autres « points fixes », a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Cette initiative annoncée par le président Emmanuel Macron en Conseil des ministres permettra aux forces de l’ordre de se « concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l’ordre », a justifié Benjamin Griveaux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un gouvernement qui augmente le salaire de ses forces constabulaires parce que contraint et forcé*, et qui se met à faire garder les lieux de pouvoir de sa capitale par l'armée, ce n'est pas signe que la crise perd de son intensité...

 

Je pense qu'on peut dire sans s'amuser à se faire peur que la situation française des dernières semaines est pré-insurrectionnelle. Ce qui l'empêche de devenir insurrectionnelle, c'est d'une part l'inexistence d'un parti révolutionnaire de type communiste ou fasciste, et d'autre part que les forces de l'ordre ne feront pas défection vu que leurs revendications sont satisfaites et qu'on ne les oblige pas encore à réprimer vraiment violemment la contestation. Et aussi le contexte économique, qui n'est pas des plus noirs.

 

* Comme quoi, quand on veut, on en trouve du pognon, @Largo Winch ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors le gouvernement ne sait juste pas quoi faire de tout ce mouvement, et cherche avant tout à ne pas faire de victime.

 

T"as envoyé tes propositions à l'Elysée ? Et c'est même pas ironique, je suis persuadé que ça pourrait les intéresser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Restless a dit :

je suis persuadé que ça pourrait les intéresser.

La seule et unique chose qui les intéresse ce sont leurs propres petits culs.

(et c'est bien sûr une bonne partie du problème).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Restless a dit :

Ce qui n'est pas incompatible avec une volonté de sortie de crise.

... dans la pratique, en 18 semaines, je n'ai vu le sommet de l'état que verser de l'essence en continu sur le feu.

Je suis (aussi) de l'avis que c'est plus par bêtise que par intention,

mais au final, la pratique est quand même à 180° d'une sortie de crise.

 

Et par ailleurs, n'oublions pas que les GJ ne sont pas la crise. En rien.

Pas plus qu'une montée de température n'est une maladie en soi. Les GJ sont juste un symptôme.

Le mal à soigner, il est en-dessous, profond et hélas un peu enraciné (bien plus coté gov que coté populo ama).

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Restless a dit :

Finalement, ça sera la carte Armée directement.

 

Y a des mecs ils méritent d'être pendus par les couilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Restless a dit :

T"as envoyé tes propositions à l'Elysée ? Et c'est même pas ironique, je suis persuadé que ça pourrait les intéresser.

 

Je ne me fais aucune illusion là-dessus. Et puis, supposons que je me trompe, est-ce que j'ai vraiment envie d'aider ce président et ce gouvernement à se maintenir au pouvoir ?

 

Si leur discours à base de "les GJ sont une menace pour la République" était autre chose que de l'antifascisme de carnaval (bien analysé par Guilluy dans Le crépuscule de la France d'En-Haut) et une tentative aussi basse que maladroite de manipuler les sentiments démocratiques de l'opinion en leur faveur, je mettrais de côté ce que je reproche à l'équipe au pouvoir... Mais faut pas déconner. Les GJ ne dénoncent pas la démocratie. Ils ne disent pas "à bas la République", ils disent (certains) "Macron doit démissionner".

 

Je suis d'accord avec les analyses de Descartes: ce mouvement n'est (à l'heure actuelle) ni un potentiel parti de remplacement, ni un potentiel régime de remplacement ; ce sont justes des Français qui aspirent à être gouvernés par des gens qui se soucient d'eux sincèrement, qui ne font pas des petites phrases sur leur "intelligence trop élevée" et sur les "foules haineuses", des Français qui veulent que leur vie quotidienne s'améliore, qui veulent que leur futur ne soit pas pire que leur présent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’usage de l’armée de terre contre la population française... Vous avez dit président le plus liberticide ?

 

Dans la pratique ça veut dire quoi ? Ouverture du feu si on s’approche trop d’un bâtiment officiel ? 

 

Citation

There's a reason you separate military and the police. One fights the enemies of the state, the other serves and protects the people. When the military becomes both, then the enemies of the state tend to become the people

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sondage comparatif sur le sentiments des populations française, allemande, autrichiennes, espagnole, italiennes et polonaise

https://www.atlantico.fr/decryptage/3568571/degout-colere-envie-de-revolution---l-etude-exclusive-qui-revele-la-tres-sombre-humeur-des-francais-relativement-aux-autres-europeens-david-nguyen-christophe-boutin

 

C'est très inquiétant pour la France, surtout quand on voit que les français mettent comme problèmes le faible niveau de salaire bien avant la pression fiscale (là où les polonais mettent les deux sur le même plan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que les salaires dépendent aussi du secteur privé ; or il remarquable de noter que le mouvement des GJ ne se traduit par aucune occupation d'usines ou d'entreprises, nulle part (à la différence de 1968 ou de 1936). C'est un mouvement qui interpelle directement l'Etat, mais dont on ne peut pas vraiment dire qu'il soit anticapitaliste. C'est bien ce qui explique les partis de gauche et les syndicats soient mal à l'aise avec (ça et la tendance antifiscale qui a disparu).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Sauf que les salaires dépendent aussi du secteur privé ; or il remarquable de noter que le mouvement des GJ ne se traduit par aucune occupation d'usines ou d'entreprises, nulle part (à la différence de 1968 ou de 1936). C'est un mouvement qui interpelle directement l'Etat, mais dont on ne peut pas vraiment dire qu'il soit anticapitaliste. C'est bien ce qui explique les partis de gauche et les syndicats soient mal à l'aise avec (ça et la tendance antifiscale qui a disparu).

 

Cela fait un moment que pour des revendications privées, les manif et mouvements attaquent l'Etat (vu que dans l'esprit des français il doit s'occuper de tout les domaines).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Johnathan R. Razorback a dit :

Je pense qu'on peut dire sans s'amuser à se faire peur que la situation française des dernières semaines est pré-insurrectionnelle.

 

L'insurrection de 1500 black blocks. Ouais... 

 

Puis c'est tellement rare avec ces gens là.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Sauf que les salaires dépendent aussi du secteur privé ; or il remarquable de noter que le mouvement des GJ ne se traduit par aucune occupation d'usines ou d'entreprises, nulle part (à la différence de 1968 ou de 1936).

 

Il y a eu énormément de dégâts contre les sociétés autoroutières et de nombreux pillages. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par contre c'est les militaires de la mission sentinelle qu'ils envoient?

Non car les types ne sont pas formés pour l'insurrection urbaine et sont souvent des réservistes. Ca peut très rapidement partir en couille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Zagor said:

Par contre c'est les militaires de la mission sentinelle qu'ils envoient?

Non car les types ne sont pas formés pour l'insurrection urbaine et sont souvent des réservistes. Ca peut très rapidement partir en couille.

Oui c'est une très mauvaise idée. L'armée n'est pas faite pour faire du maintien de l'ordre. Que se passe t il si des GJ excités veulent rentrer de force dans un lieu protégé par les militaires ? Tous les cas de figure puent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...