Jump to content
Bézoukhov

Gilets jaunes

Recommended Posts

il y a 5 minutes, Kassad a dit :

Oui c'est une très mauvaise idée. L'armée n'est pas faite pour faire du maintien de l'ordre. Que se passe t il si des GJ excités veulent rentrer de force dans un lieu protégé par les militaires ? Tous les cas de figure puent. 

 

Certains corps de l'armée sont peut étre entrainés à l'insurrection en ville. Mais pas les sentinelles crées pour s'occuper d'éléments isolés par des groupes d'antifa/blackblocks qui peuvent étre très nombreux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de passer même pas 15' sur twitter.

Les vidéos et images sont, comme chaque we, accablantes pour les forces de l'ordre.

C'est pas du maintien de l'ordre, ce sont des racailles commanditées par l'état (mais sans matricule bien sûr) qui s'amusent.

Ces images ont beau ne pas passer à la télé, les gens concernés les voient quand même. Et ils sont nombreux.

 

ama, ça renforce les manifestants plus qu'autre chose.

 

Ces vidéos ressemblent trait pour trait à des vidéos vues au Venezuela.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une nénette, ventrinou à l'air (du temps), boucles d'oreilles créoles (on sent la manifestante qui s'est bien organisée pour castagner)

et un CRS casqué/botté qui cogne dessus.

Un street médic (super difficile à identifier avec son casque blanc et son sac à dos rouge), roué de coups par les CRS jusqu'à temps que la foule s'interpose.

etc, etc.

 

Tout ça chopé en 5' sur twitter.

Sur mon compte où je dois suivre une dizaine de GJ à tout péter sur 424 abonnements.

 

ama il faut une certaine disposition d'esprit pour imaginer que cela (répété dans toutes les villes tous les we) soit de nature à arranger les choses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Zagor a dit :

Par contre c'est les militaires de la mission sentinelle qu'ils envoient?

Non car les types ne sont pas formés pour l'insurrection urbaine et sont souvent des réservistes. Ca peut très rapidement partir en couille.

 

Le pire, c'est que leurs armes ne sont pas adaptés à un milieu urbain plein de civils (les balles peuvent traverser plusieurs corps, ricocher, débris dangereux, etc.), comme l'ont fait remarquer plusieurs critiques de l'Opération. D'ailleurs je lis à l'instant que le colonel Michel Goya dénonce cette décision.

 

Dédicace à @Gilles qui ne croit pas au caractère potentiellement insurrectionnel et dramatique des événements en cours: "C'est en effet la première fois depuis les grandes grèves de 1947 que l'on va retrouver des forces militaires sur le territoire métropolitain pour encadrer une manifestation." (cf: https://www.europe1.fr/societe/loperation-sentinelle-mobilisee-pour-lacte-19-en-aucun-cas-les-militaires-ne-sont-faits-pour-ca-3877619 )

 

Comme dirait @h16, forcément, ça va bien se passer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Dédicace à @Gilles qui ne croit pas au caractère potentiellement insurrectionnel et dramatique des événements en cours: "C'est en effet la première fois depuis les grandes grèves de 1947 que l'on va retrouver des forces militaires sur le territoire métropolitain pour encadrer une manifestation." (cf: https://www.europe1.fr/societe/loperation-sentinelle-mobilisee-pour-lacte-19-en-aucun-cas-les-militaires-ne-sont-faits-pour-ca-3877619 )

 

Sauf qu'ls ne sont pas envoyés encadrer les manifestants mais garder des lieux sensibles pour libérer les flics qui le faisaient jusque là. :mellow:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Rübezahl a dit :

Je viens de passer même pas 15' sur twitter.

Les vidéos et images sont, comme chaque we, accablantes pour les forces de l'ordre.

C'est pas du maintien de l'ordre, ce sont des racailles commanditées par l'état (mais sans matricule bien sûr) qui s'amusent.

Ces images ont beau ne pas passer à la télé, les gens concernés les voient quand même. Et ils sont nombreux.

 

ama, ça renforce les manifestants plus qu'autre chose.

 

Ces vidéos ressemblent trait pour trait à des vidéos vues au Venezuela.

 

 

 

Envoie des liens, stp.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

Le pire, c'est que leurs armes ne sont pas adaptés à un milieu urbain plein de civils (les balles peuvent traverser plusieurs corps, ricocher, débris dangereux, etc.), comme l'ont fait remarquer plusieurs critiques de l'Opération. D'ailleurs je lis à l'instant que le colonel Michel Goya dénonce cette décision.

 

Dédicace à @Gilles qui ne croit pas au caractère potentiellement insurrectionnel et dramatique des événements en cours: "C'est en effet la première fois depuis les grandes grèves de 1947 que l'on va retrouver des forces militaires sur le territoire métropolitain pour encadrer une manifestation." (cf: https://www.europe1.fr/societe/loperation-sentinelle-mobilisee-pour-lacte-19-en-aucun-cas-les-militaires-ne-sont-faits-pour-ca-3877619 )

 

Comme dirait @h16, forcément, ça va bien se passer.

 

L'Etat-major aussi dénonce cette décision (Jean-Dominique Merchet est fiable)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Johnathan R. Razorback said:

or il remarquable de noter que le mouvement des GJ ne se traduit par aucune occupation d'usines ou d'entreprises, nulle part (à la différence de 1968 ou de 1936). C'est un mouvement qui interpelle directement l'Etat, mais dont on ne peut pas vraiment dire qu'il soit anticapitaliste.

 

Durant le mois de décembre, au plus fort du mouvement, il y a eu un peu partout en France des plateformes logistiques bloquées pour assécher l'approvisionnement de la grande distribution : dans de nombreux magasins, les rayons étaient vides.

 

Depuis, le nombre des GJ est trop ridicule pour être en mesure de réaliser ce type d'action.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Largo Winch a dit :

Depuis, le nombre des GJ est trop ridicule pour être en mesure de réaliser ce type d'action.

« Depuis que la France « rayonne », je me demande comment le monde entier n’est pas mort d’insolation ». - JF Revel

 

Depuis 18 semaines que le mouvement GJ s'essouffle (sans débander) , je me demande comment il peut encore y avoir des manifs à Paris tous les we ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je persiste (à ne pas désespérer): une partie du mouvement, travaillée dans le bon sens, pourrait devenir un réservoir électoral pour le libéralisme:

 

"Un « Gilet jaune sur deux considère que les impôts et les taxes qu’il paye sont inutiles (51 % contre 35 %) » " (cf: http://www.leparisien.fr/politique/qui-sont-les-gilets-jaunes-portrait-robot-de-ces-francais-en-colere-20-03-2019-8036475.php )

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/03/2019 à 20:13, Rübezahl a dit :

Une nénette, ventrinou à l'air (du temps), boucles d'oreilles créoles (on sent la manifestante qui s'est bien organisée pour castagner)

et un CRS casqué/botté qui cogne dessus.

Un street médic (super difficile à identifier avec son casque blanc et son sac à dos rouge), roué de coups par les CRS jusqu'à temps que la foule s'interpose.

etc, etc.

 

Tout ça chopé en 5' sur twitter.

Sur mon compte où je dois suivre une dizaine de GJ à tout péter sur 424 abonnements.

 

ama il faut une certaine disposition d'esprit pour imaginer que cela (répété dans toutes les villes tous les we) soit de nature à arranger les choses.

 

 

le truc du street medic a l'air vrai, mais l'étudiante ça date de 2016, Macron était pas encore au pouvoir.

Y'a clairement des violences, mais les fake news ça doit y aller pas mal aussi chez les excités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bourgeoisie de droite est lassée des gueux: "Que de temps perdu à essayer de lire un message clair sur les visages exaspérés de ces manifestants déguisés en naufragés de la route. Que de dizaines d’heures passées à subir des vociférations sur leurs colères irrépressibles, venues du fond de détresses matérielles dont on voulait bien admettre la réalité. Que d’invitations complaisantes sur plateau à certains de leurs représentants (mot inadéquat) pour laisser libre cours, à longueur d’antenne, à leur détestation de tout ce qui, de près ou de loin, ressemble à une autorité, de tous ceux qui, de près ou de loin, détiennent une parcelle de pouvoir.

Un jour, ce sont les chefs d’État que la France s’est donnés « depuis trente ou quarante ans », le lendemain ce sont les députés « payés à rien faire avec notre argent », « les hauts fonctionnaires », ces « incapables trop payés avec nos impôts », le surlendemain ce sont les journalistes, ces bobos des villes qui disent et écrivent n’importe quoi sous la dictée du pouvoir depuis leurs bureaux parisiens. Ou bien ce sont les policiers d’une « violence » que « même l’ONU a décidé de condamner » et qui mutilent les braves gilets jaunes, leur crèvent les yeux, leur sectionnent les mains ou les bras avec une sauvagerie inégalée sur terre.

 

Au bout d’un moment, franchement, la coupe de la haine ainsi déversée déborde dans nos salons et nos appartements au moment où s’annonce d’ordinaire le calme salutaire et domestique des week-ends familiaux et nous n’en pouvons plus."

 

Mais les gueux finiront-ils par être las de la bourgeoisie ? That is the question.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Johnathan R. Razorback a dit :

La bourgeoisie de droite est lassée des gueux: "Que de temps perdu à essayer de lire un message clair sur les visages exaspérés de ces manifestants déguisés en naufragés de la route. Que de dizaines d’heures passées à subir des vociférations sur leurs colères irrépressibles, venues du fond de détresses matérielles dont on voulait bien admettre la réalité. Que d’invitations complaisantes sur plateau à certains de leurs représentants (mot inadéquat) pour laisser libre cours, à longueur d’antenne, à leur détestation de tout ce qui, de près ou de loin, ressemble à une autorité, de tous ceux qui, de près ou de loin, détiennent une parcelle de pouvoir.

Un jour, ce sont les chefs d’État que la France s’est donnés « depuis trente ou quarante ans », le lendemain ce sont les députés « payés à rien faire avec notre argent », « les hauts fonctionnaires », ces « incapables trop payés avec nos impôts », le surlendemain ce sont les journalistes, ces bobos des villes qui disent et écrivent n’importe quoi sous la dictée du pouvoir depuis leurs bureaux parisiens. Ou bien ce sont les policiers d’une « violence » que « même l’ONU a décidé de condamner » et qui mutilent les braves gilets jaunes, leur crèvent les yeux, leur sectionnent les mains ou les bras avec une sauvagerie inégalée sur terre.

 

Au bout d’un moment, franchement, la coupe de la haine ainsi déversée déborde dans nos salons et nos appartements au moment où s’annonce d’ordinaire le calme salutaire et domestique des week-ends familiaux et nous n’en pouvons plus."

 

Mais les gueux finiront-ils par être las de la bourgeoisie ? That is the question.

 

 

Tu crois qu’elle en aurait pensé quoi d’autre, Ayn Rand, des Gilets jaunes ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/21/2019 at 6:54 AM, Rübezahl said:

 

 

Depuis 18 semaines que le mouvement GJ s'essouffle (sans débander) , je me demande comment il peut encore y avoir des manifs à Paris tous les we ?

5000 personnes ont défilé à paris, à peu près n'importe quel syndicat peut le faire.

 

La différence c'est que 5 000 manifestants fait par un syndicat cela s'appelle un gros flop.

 

5000 pour les gilets jaunes, c'est la france qui défile.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y a 50 manifestations à Paris tous les week-ends. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Marlenus a dit :

5000 personnes ont défilé à paris, à peu près n'importe quel syndicat peut le faire.

18 semaines d'affilée ?

(et les syndicats, ils ont du pognon (volé) pour leurs autobus).

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 3/26/2019 at 7:35 AM, Rübezahl said:

18 semaines d'affilée ?

Oui.

Il y a entre 15 et 20 000 permanents syndicaux dans les entreprises publiques (je n'ai pas les chiffres dans le privé.

Et je ne compte pas les retraités mobilisables, les militants pas permanents et autres jeunes étudiants.

 

Avec une tournante à 1 samedi sur 4 par permanent, c'est pas très dur.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben donne un exemple stp.

Parce que "peut le faire" ... moi aussi je peux faire plein de trucs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tous les samedis depuis novembre, je vais voir les gilets jaunes - c'est ce qui arrive quand tu laisses toucher par la détresse des gens-. Et là, surprise : des messages pro libertés civiles, contre le fichage, la surveillance de masse, les restrictions des libertés sur internet, et surtout : "Moins de taxes, plus d'impôt progressif" (bon, avec un panneau contradictoire sur le droit au logement, mais dans l'ensemble, ça fait plaisir à voir : on a l'impression que le ton a un peu évolué).

 

1553968499-20190330-170341-compressor.jp

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu leurs a demandé ce qu’ils pensaient du fichage et de la surveillance de masse en matière fiscale ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des messages pro-liberté :

"Droit au logement"

"Réquisition de logements vacants"

"Plus d'impôts progressifs"

 

:facepalm:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ouais, carrément ! Ça pulse grave le libéralisme, tout ça ! Me voilà rassurée.

Ils ont oublié la basique et fondamentale interdiction d'expulser, ces idiots.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan mais la les gilets jaunes, c'est 80% de France Insoumise, hein. Les 20% restant étant les crétins du Beauvaisis.

 

Les gars des rond-points, je suis pas sûr qu'ils soient là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Restless a dit :

j'vois pas de jaune.

 

C'est des parisiens. Ils n'ont pas de voiture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Largo Winch a dit :

Des messages pro-liberté :

 

Il y a 1 heure, Tramp a dit :

Tu leurs a demandé ce qu’ils pensaient du fichage et de la surveillance de masse en matière fiscale ?

J'ai bien fait de préciser libertés civiles. Simple constat. Evidemment que ce n'est pas un mouvement regorgeant de libéraux, ce n'était pas le but de mon message. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...