Jump to content
Johnathan R. Razorback

Élections européennes de 2019

Recommended Posts

Intentions de vote au 8 mars :

La dernière étude a été effectuée par Ifop Opinion, publiée le 8 mars 2019. Voici les résultats par formation politique : Lutte ouvrière (LO) : 0,5% ; Nouveau parti anticapitaliste (NPA) : 1% ; Parti communiste (PCF) : 2.5% ; La France Insoumise (LFI) : 7% ; Génération.s : 2% ; Parti socialiste (PS) : 5% ; Europe Ecologie-Les Verts (EELV) : 7,5% ; La République en Marche (LREM) : 24% ; Union des démocrates indépendants (UDI) : 3% ; Les Républicains (LR) : 13% ; Debout la France (DLF) : 5,5% ; Les Patriotes : 0,5% ; Rassemblement national (RN) : 22% ; Union populaire républicaine (UPR) : 1,5% ; Gilets jaunes : 3% ; Résistons! : 1%

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Mathieu_D a dit :

Intentions de vote au 8 mars :

La dernière étude a été effectuée par Ifop Opinion, publiée le 8 mars 2019. Voici les résultats par formation politique : Lutte ouvrière (LO) : 0,5% ; Nouveau parti anticapitaliste (NPA) : 1% ; Parti communiste (PCF) : 2.5% ; La France Insoumise (LFI) : 7% ; Génération.s : 2% ; Parti socialiste (PS) : 5% ; Europe Ecologie-Les Verts (EELV) : 7,5% ; La République en Marche (LREM) : 24% ; Union des démocrates indépendants (UDI) : 3% ; Les Républicains (LR) : 13% ; Debout la France (DLF) : 5,5% ; Les Patriotes : 0,5% ; Rassemblement national (RN) : 22% ; Union populaire républicaine (UPR) : 1,5% ; Gilets jaunes : 3% ; Résistons! : 1%

  

J'allais poster ça : https://www.parismatch.com/Les-europeennes-en-temps-reel

 

 

Edit.

Le 17/03/2019 à 12:54, Tramp a dit :

Le Monde - L’économiste Thomas Porcher quitte Place publique

Remplacé par Aurore Lalucq, (ex?) porte parole de Génération.s.

 

 

image.png.1592f7dbb968e85332a0c35d29ccbfee.png

 

1 voix en moins pour le parti de Benoît donc, qui en comptait 2.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite propagande à nos frais sur une chaîne publique https://www.france.tv/france-5/direct.html

Citation

A la veille de la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, les équipes de «C dans l'air» ont suivi la montée de la vague populiste qui, en Italie, en Hongrie, en Allemagne mais aussi en France, risque de faire basculer les prochaines élections européennes. Depuis l'arrivée des populistes au pouvoir en Italie, jusqu'à la crise des gilets jaunes en France, la réalisatrice Marie Lorand raconte ces neuf mois qui ont fait vaciller l'Europe.

 

Pas de surprise : d'un côté, le populisme = nationalisme = racisme = anti-migrant = peur = violence = anti-Europe = démagogie électoraliste, de l'autre l'humanisme = l'ouverture = la démocratie = libérale.

Du gros cherry-pick, évidemment. Y a peut-être que l'historien qui semble apporter des éléments intéressants.

 

La campagne se poursuit, en silence.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Restless a dit :

Petite propagande à nos frais sur une chaîne publique https://www.france.tv/france-5/direct.html

 

Pas de surprise : d'un côté, le populisme = nationalisme = racisme = anti-migrant = peur = violence = anti-Europe = démagogie électoraliste, de l'autre l'humanisme = l'ouverture = la démocratie = libérale.

Du gros cherry-pick, évidemment. Y a peut-être que l'historien qui semble apporter des éléments intéressants.

 

La campagne se poursuit, en silence.

 

Les fameux euroscptiques dont la plupart ne le sont pas vraiment. La Hongrie est le meilleur exemple: le parti d'Orban est pro-européen (il en a besoin pour les subventions de toute facon) et partisan d'une défense européenne (contrairement aux Polonais). La population hongroise est à la fois majoritairement pro-Europe et pourtant Orban a été réelu l'année dernière. Pour l'Allmagne, si ça n'a pas changé, il me semble que l'AFD était avant tout contre le fait de payer pour les pays du sud pas contre l'UE dans son ensemble.

 

Sinon le documentaire nous ressort l'expression démocratie libérale avec la France inclue dedans?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Zagor a dit :

Sinon le documentaire nous ressort l'expression démocratie libérale avec la France inclue dedans?

Oui monsieur ! Et pas qu'une fois, et par plusieurs intervenants. "Il faut protéger l'Europe libérale, les autres ce sont eux les partis illibéraux"

et non, je n'invente rien, c'est sidérant de dichotomie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/03/2019 à 15:37, Mathieu_D a dit :

Intentions de vote au 8 mars :

La dernière étude a été effectuée par Ifop Opinion, publiée le 8 mars 2019. Voici les résultats par formation politique : Lutte ouvrière (LO) : 0,5% ; Nouveau parti anticapitaliste (NPA) : 1% ; Parti communiste (PCF) : 2.5% ; La France Insoumise (LFI) : 7% ; Génération.s : 2% ; Parti socialiste (PS) : 5% ; Europe Ecologie-Les Verts (EELV) : 7,5% ;

 

En mettant ensemble tous ces trucs à la gauche du parti majoritaire, ça nous ferait déjà un bloc de gauchistes à 25.5%, devant LREM et le FN.

Idéalement il faudrait que le PS soit en-dessous de 5% et échoue à avoir des représentants. Ce qui semble possible vu ses divisions actuelles.

Il y a 9 heures, Zagor a dit :

 il me semble que l'AFD était avant tout contre le fait de payer pour les pays du sud pas contre l'UE dans son ensemble.

 

Exact.

Il y avait une intéressante tendance libéral-eurosceptique au sein du parti, mais ils ont été sortis en 2015.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Il y avait une intéressante tendance libéral-eurosceptique au sein du parti, mais ils ont été sortis en 2015.

L'idéal ça serait pas de défendre au maximum l'idée de subsidiarité et donc de gouvernance locale, et du coup de défendre (quand ça reste possible techniquement de revenir en arrière) un programme qui redonne à la nation le plus possible de prérogatives européennes, aux collectivités locales des prérogatives nationales,... et à l'individu le plus possible de tout ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

Il y avait une intéressante tendance libéral-eurosceptique au sein du parti, mais ils ont été sortis en 2015.

En fait, c'était la tendance originelle de l'AfD (dont le sobriquet péjoratif dont les media l'affublaient alors était "le parti des professeurs", comprendre des professeurs de droit et d'économie). Et il en allait probablement de même pour le FPÖ autrichien il y a 50 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Rincevent a dit :

En fait, c'était la tendance originelle de l'AfD (dont le sobriquet péjoratif dont les media l'affublaient alors était "le parti des professeurs", comprendre des professeurs de droit et d'économie). Et il en allait probablement de même pour le FPÖ autrichien il y a 50 ans.

 

Il me semblait que le FPO était au départ fasciste puis a pris des tournant plus libéraux (économiquement du moins) récemment.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Zagor a dit :

Il me semblait que le FPO était au départ fasciste puis a pris des tournant plus libéraux (économiquement du moins) récemment.

En fait non, c'est avec l'accession de Haider à la direction du parti en 1986 qu'il a cessé d'avoir des accents libéraux.

 

Le FPÖ est l'héritier du VdU, fondé par deux anciens prisonniers des nazis, comme le parti de ceux qui ne voulaient ni du marxisme du SPÖ ni du catholicisme de l'ÖVP, (amenant à une cohabitation des libéraux, au premier chef desquels on compte les deux fondateurs, avec d'anciens nazis, les deux camps se livrant une guerre interne sans relâche). Après la fusion et changement de nom en 1955, Friedrich Peter a tenté de rapprocher le FPÖ du centre dans les années 60-70, aboutissant à l'adhésion à l'internationale libérale en 1978. La période Steger, du début des années 1980, marque la phase la plus authentiquement libérale du FPÖ, mais le gouvernement de coalition avec les socialistes entre 1983 et 1986 ont quasiment détruit la base électorale du parti, aboutissant à ce que Haider le cueille comme un fruit mûr en 1986, avec les effets que l'on sait.

 

Pour les courageux, cf. en:WP. https://en.wikipedia.org/wiki/Freedom_Party_of_Austria  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Rincevent a dit :

En fait non, c'est avec l'accession de Haider à la direction du parti en 1986 qu'il a cessé d'avoir des accents libéraux.

 

Le FPÖ est l'héritier du VdU, fondé par deux anciens prisonniers des nazis, comme le parti de ceux qui ne voulaient ni du marxisme du SPÖ ni du catholicisme de l'ÖVP, (amenant à une cohabitation des libéraux, au premier chef desquels on compte les deux fondateurs, avec d'anciens nazis, les deux camps se livrant une guerre interne sans relâche). Après la fusion et changement de nom en 1955, Friedrich Peter a tenté de rapprocher le FPÖ du centre dans les années 60-70, aboutissant à l'adhésion à l'internationale libérale en 1978. La période Steger, du début des années 1980, marque la phase la plus authentiquement libérale du FPÖ, mais le gouvernement de coalition avec les socialistes entre 1983 et 1986 ont quasiment détruit la base électorale du parti, aboutissant à ce que Haider le cueille comme un fruit mûr en 1986, avec les effets que l'on sait.

 

Pour les courageux, cf. en:WP. https://en.wikipedia.org/wiki/Freedom_Party_of_Austria  :)

 

Effectivement merci pour les précisions. Ceci dit j'ai l'impression qu'il reste actuellement moins Etatiste que le RN (pas difficile ceci dit...)

C'est amusant de voir qu'ils ont fait parti de l'internationale libérale qui contient le parti libéral canadien à une époque où le père Trudeau était en fonction. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/03/2019 à 20:46, Stephdumas a dit :

Je me demande s'ils ré-utiliseront le contreversé personnage de Voteman qu'ils ont utilisé pour les élections danoises de 2014? ;) Petit rappel sur Voteman. https://reason.com/blog/2014/05/13/sex-violence-and-cinnamon-regulations-th

 

J'avais deja vu la video.

C'est mille fois mieux que les Eurolapins et Captain Europe.

En plus, si je me souvient bien, dans la video voteman, ils ne te disent pas pour qui voter.

 

Bref je pense que c'est trop évolué pour les europhiles français pour qui tout se résume à lutter contre les méchants fascistes russes et américains.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Zagor a dit :

On a un topic sur les pays-bas?

https://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/elections-un-parti-pro-nexit-devient-la-premiere-force-politique-aux-pays-bas

 

En tout cas, ça préfigure la tendance pour les Européennes pour ce pays.

 

Historiquement et culturellement les Pays-Bas sont liés au Royaume-Uni (Daniel Hannan leur a d'ailleurs écrit une véritable déclaration d'amour), c'est donc logique que des velléités d'imitation s'y manifestent (PYR l'avait d'ailleurs prédit depuis longtemps). Il faudrait étudier de plus près la question pour voir quelles sont les causes de la montée du sentiment anti-UE. Les média mainstream pointe non sans raison l'anti-immigrationnisme, mais ils "oublient" volontiers d'autres motifs (par exemple, un Nigel Farage est relativement pro-marché et a dénoncé la bureaucratie de l'UE).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Il faudrait étudier de plus près la question pour voir quelles sont les causes de la montée du sentiment anti-UE.

J'ai le sentiment que c'est un faisceau de choses.

Dans les trucs récents, il y a nos andouilles nationales, lemaire et micron qui ont traité tous les pays de la ligue baltique de minus et de nains.

... pour aider à dessiller les yeux de nos voisins, ça me semble pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Glucksman a eu des tendances libérales, et il en a donc honte, semble-t-il.

Petite vidéo où on le voit avec Edouard Fillias, à l'occasion d'une réunion de campagne.

 

https://www.liberation.fr/checknews/2019/03/19/les-petits-arrangements-de-raphael-glucksmann-sur-son-passe-liberal_1715977?fbclid=IwAR1x6CKkuVzf7_H2vKOL8iWI4Sr89pQ2q09ipQJV-et0HMsAmK3Q4t-Q6fs

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Bisounours a dit :

 

C'est dans ces moments-là que le côté curé de la gogoche ressort. Ils en parlent comme si c'était une perversion sexuelle affreuse...

 

Leur antilibéralisme est quand même profond, chez Labération, parce qu'ils viennent mettre en difficulté Glucksman alors que c'est de facto le candidat de la gauche non-mélenchoniste / communiste / trotskyste. Ils peuvent pas s'en empêcher même si c'est contreproductif du point de vue de l'image de leur candidat dans son électorat potentiel de fonctionnaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

C'est dans ces moments-là que le côté curé de la gogoche ressort. Ils en parlent comme si c'était une perversion sexuelle affreuse...

Toi, tu gagnerais à lire Jonathan Haidt. ;)

 

Il y a 2 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Leur antilibéralisme est quand même profond, chez Labération, parce qu'ils viennent mettre en difficulté Glucksman alors que c'est de facto le candidat de la gauche non-mélenchoniste / communiste / trotskyste. Ils peuvent pas s'en empêcher même si c'est contreproductif du point de vue de l'image de leur candidat dans son électorat potentiel de fonctionnaires.

Cette partie de la gauche a toujours été (et sera probablement toujours) obsédée par l'idée de purger les déviants, à tout prix.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle pas assez de la candidature de Tatiana et Greg dans ce fil... Le populisme de gauche va-t-il créer la surprise ? Feront-mieux que le fils Glucksmann ? Tant de suspens dans ces élections !

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’entends pas mal mes contacts polonais parler de cette formation politique crée en 2019 pour les éléctions européennes: Polska Fair Play https://pl.wikipedia.org/wiki/Polska_Fair_Play (utilisez google trad)

Ce parti est dirigé par Robert Gwiazdowski, un libéral qui a été président du Adam Smith Centre en Pologne. https://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Gwiazdowski

A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai presque envie de m'inscrire pour voter ml2d mais j'ai l'impression qu'il y aura à tout péter 7 votes pour eux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant ce temps, la surenchère éco-socialiste des macronistes... :

 

"Deuxième adversaire clairement défini: la liste d’Europe Ecologie-Les Verts portée par Yannick Jadot. «Nous ne voulons plus que l’écologie appartienne à un précarré militant, un entre soi politique, encore moins à une rente politique», a taclé l’ex-ministre Nathalie Loiseau, qui a évoqué la nécessité de «changer de modèle» et s’est engagée à ne signer aucun accord de libre-échange avec un pays qui ne respecterait pas l’accord de Paris sur le climat. À la tribune, les candidats comme la navigatrice Catherine Chabaud (MoDem) ont mis l’accent sur leur engagement écologiste, alors que l’ambition d’Emmanuel Macron et du gouvernement en la matière est de plus en plus questionnée." (cf: http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes/europeennes-nathalie-loiseau-refuse-l-europe-en-marche-arriere-20190330 )

 

Sans oublier le "en même temps": "La tête de liste Nathalie Loiseau a mis en avant la nécessité d’accueillir les réfugiés, au nom des «valeurs», et défendu son projet d’une politique européenne de l’asile et d’une meilleure protection des frontières extérieures à l’Union européenne."

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Macronie rêve de mettre 1/3 de l’Europe au chômage 

 

Le Monde - Non, Nathalie Loiseau ne propose pas de baisser le smic à 855 euros
 
La tête de liste LRM aux élections européennes propose un salaire minimum européen au montant certes modeste, mais qui ne ferait pas baisser le smic en France ou ailleurs. Explications.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/04/15/non-nathalie-loiseau-ne-propose-pas-de-baisser-le-smic-a-855-euros_5450507_4355770.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entendu le centriste euro-fédéraliste Jean-Christophe Lagarde sur France Inter. Il propose plein de trucs innovants comme améliorer le budget de l'Union en taxant les importations hors-UE (il appelle ça "faire financer l'UE par les pays extérieurs", #lol #économie-101). Et il veut aussi augmenter le budget de la PAC de 3 milliards. Et puis il faut aussi imiter la Russie et la Chine en matière de stockage de données, pour ne pas être "naïfs":

 

"Les données des utilisateurs d’internet. Pour lui, ces données devraient être stockées sur le continent européen et un droit de propriété des données devrait être créé. Les géants du net tels que les GAFA devraient alors payer chaque utilisateur pour revendre ses données."

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

"Les données des utilisateurs d’internet. Pour lui, ces données devraient être stockées sur le continent européen et un droit de propriété des données devrait être créé. Les géants du net tels que les GAFA devraient alors payer chaque utilisateur pour revendre ses données."

 

Et au passage l’Etat prélèverait sa dîme bien entendu. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Johnathan R. Razorback a dit :

Entendu le centriste euro-fédéraliste Jean-Christophe Lagarde sur France Inter. Il propose plein de trucs innovants comme améliorer le budget de l'Union en taxant les importations hors-UE (il appelle ça "faire financer l'UE par les pays extérieurs", #lol #économie-101). Et il veut aussi augmenter le budget de la PAC de 3 milliards. Et puis il faut aussi imiter la Russie et la Chine en matière de stockage de données, pour ne pas être "naïfs":

 

"Les données des utilisateurs d’internet. Pour lui, ces données devraient être stockées sur le continent européen et un droit de propriété des données devrait être créé. Les géants du net tels que les GAFA devraient alors payer chaque utilisateur pour revendre ses données."

 

Lagarde étant le représentant du parti européen "libéral" Alde en France. Alde qui risque d’être pas mal emmerdée par les affaires qui touche le premier ministre tchèque et président du parti ANO: https://www.ouest-france.fr/europe/republique-tcheque/la-police-tcheque-recommande-des-poursuites-l-encontre-du-premier-ministre-andrej-babis-6314794 (l'ALDE met pas mal en avant ANO dans sa formation).

 

Après ce que dit Jean-Christophe Lagarde , c'est 100% ce que j'ai entendu à l'IFRI la semaine dernière (et pas juste par des politiques c'était aussi des universitaires qui pronait ça). Tout ca pour dire que les racines du problème dépasse juste les politiciens: les idées se ne sont pas eu qui les ont, c'est toute l'armée "d'intellectuels" et "universitaires"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il dit aussi que les Britanniques empêchaient la mise en place d'une taxation européenne sur les transactions financières, mais que maintenant on allait voir ce qu'on allait voir...

 

Le bon côté du Brexit c'est que la nocivité de l'UE en tant que couche étatique supplémentaire ne pouvant se constituer que par une dynamique interventionniste se manifeste sans plus aucune ambiguïté. La conclusion libérale conséquente s'impose d'elle-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

 

Le bon côté du Brexit c'est que la nocivité de l'UE en tant que couche étatique supplémentaire ne pouvant se constituer que par une dynamique interventionniste se manifeste sans plus aucune ambiguïté.

 

Cette dynamique interventionniste etatiste et socialisante est quand même bien française. Je reste convaincu que c'est le mauvais pays qui est sorti de l'UE: sans la France et sa mentalité impérialiste et etatiste ainsi que ces cohortes de bureaucrates (qui pullulent aussi les instances européennes), l'UE serait dans un meilleur état et se construirait sur moins sur des paradigmes étatistes.

 

Dans l'absolu, le brexit arrange plus les pro-européens que les eurosceptiques (ou partisans d'une UE réduite): sans le RU, les europeistes n'ont plus a prendre en compte l'avis des britanniques qui s'opposaient au minimum à l'etatisme et qui constituait un gros pole de résistance. A ton avis, pourquoi Macron ne voulait pas de report contrairement aux dirigeants des autres Etats? Il sait que si les anglais décidaient de rester, s'en est fini de ces projets européens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les slogans de l'UDI que l'on voit sur les affiches dans la rue, je les verrais aussi bien chez Mélenchon.

 

 

Du style:

 

Si la planète était une banque, elle serait déjà sauvée.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...