Jump to content
Rincevent

Incendie de la Cathédrale Notre-Dame de Paris

Recommended Posts

Probablement un type qui ne donnera rien et qui justifie sa pingrerie en rabaissant l’effort des autres. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Photo haute résolution (un gigapixel) d'aujourd'hui de ND en vue aérienne:

https://gigarama.ru/notredame/?fbclid=IwAR3vxhEaYskGYuQK6N_9iT7gijD9awBSN5Ru32XS3Lj71w3ElqqgX4xTGHg

 

J'ai presque envie de dire plus de peur que de mal. Presque. La plus grande perte c'est certainement la charpente du 13èm. La flèche de Viollet-le-Duc, bon, ajout tardif, et en plus les statues en sont sauves, vu qu'elle avaient été déménagées (pour la 1er fois depuis son érection) pour les fameux travaux.

Mais sinon, à part flèche, charpente, et le toit, la majorité du bâtiment est sauf, pour l'instant. Maintenant il faut espérer que l'incendie n'aura pas fragilisé la structure et déclenché des fissures. Mais elle est encore debout. Elle a un coquard gigantesque, mais elle est debout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il aurait mieux fait de se limiter à promettre d’assister à la première messe qui y sera tenue. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bézoukhov a dit :

Vous les trouvez où ces débiles ? Parce que jamais croisés ni en vrai ni en faux.

(Assez probable que dès que j'en vois un, je le classe dans la catégorie pseudo intellectuel pompeux et que je m'efforce de ne pas en savoir plus sur lui)

 

Généralement dans des associations, un peu sur le modèle des cercles d'érudits ou des Académies des Sciences, mais avec des gens beaucoup plus jeunes (souvent des étudiants). Ces groupes ont des contacts avec les universités pour trouver de nouveaux membres ou bien débaucher des chercheurs et organiser des séminaires.

 

il y a 43 minutes, Johnathan R. Razorback a dit :

 

o_O (une source par hasard ?)

 

Son livre "Faut-il vraiment découper l'histoire en tranche ?"

Révélation

https://www.scienceshumaines.com/pour-un-long-moyen-age-entretien-avec-jacques-le-goff_fr_32563.html

 

SH : Dans l’introduction de La Civilisation de l’Occident médiéval, vous écrivez : « Il est clair que, au moins à partir du XIe siècle, notre temps reconnaît dans le Moyen Age son enfance, le vrai commencement de l’Occident actuel. » Vous parlez d’un long Moyen Age qui commencerait au IIIe siècle de notre ère pour se finir au XIXe siècle. Quels sont les critères d’unité d’une telle période ?

J. Le G. : Le problème de la périodisation est délicat. Mon ami Krzysztof Pomian a beaucoup lutté contre le carcan des périodes. Je partage totalement son aversion pour la notion de « siècle » qui est purement arbitraire et souvent très trompeuse. Il faudrait que nous parvenions en effet à nous en débarrasser. Mais une périodisation est nécessaire pour maîtriser l’évolution historique. Pour mon long Moyen Age, il faut d’abord comprendre que nous sommes au début de l’Histoire, presque à la préhistoire... Alors si nous nous mettons à faire des mini-tranches partout, on va vers l’incompréhension générale de cette évolution. Il faut faire de longues périodes avec des sous-périodes. Mon long Moyen Age a trois sous-périodes : l’une va du IIIe siècle jusqu’au Xe, l’autre du Xe au XVe à peu près, la troisième du XVIe au XIXe – cette dernière période étant pour moi une sorte de Moyen Age tardif. Ce qui fait l’unité, c’est d’abord que, dans l’ensemble, nous restons au même niveau technologique : c’est l’ère du moulin que seule la machine supplantera au XIXe siècle. Autre point extrêmement important dans la vie des sociétés : les famines. Mon long Moyen Age est le temps des famines. Cela définit un type et un rythme d’économie, un type de société rurale et un type de pouvoir qui est incapable de trouver des solutions à la famine (on pourrait d’ailleurs presque dire que la monarchie d’Ancien Régime est morte de n’avoir pas su maîtriser les famines étant donné le rôle que cela a joué à la veille de la Révolution). Autre critère essentiel : le christianisme. Il est clair que, à partir du XIXe siècle, il n’aura plus le poids sur la vie sociale qu’il avait depuis le IIIe siècle.

Bref : sur des choses fondamentales qui vont de la technique à la culture, il y a une unité relative sur cette longue durée. Et à l’intérieur il y a des sous-périodes avec d’autres critères d’unité. Cette conception implique aussi qu’on regarde le Moyen Age comme une époque certes très dure mais aussi très créatrice. C’est notre enfance, notre adolescence.

 

5 ans pour reconstruire !

Est-ce que Macron organisera des ateliers participatifs et citoyens où l'on pourra apporter sa petite pierre poutre à l'édifice ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Philiber Té a dit :

Ces groupes ont des contacts avec les universités pour trouver de nouveaux membres

Comme les groupuscules trotskystes, tiens ! :lol: (Les maos, c'était à Normale Sup').

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Philiber Té a dit :

5 ans pour reconstruire !

 

 

Image result for JO 2024

 

Parce que sinon ca fera moins de touristes.

 

Quel abruti.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Hayek's plosive a dit :

Parce que sinon ca fera moins de touristes.

 

Quel abruti.

 

J'ai pensé pareil.

 

Alors qu'on pourrait exécuter tous les hommes politiques et reconstruire la toiture avec leurs os. Ca donnerait un petit côté achéronien.

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca vaut quand même un Alleluia :

 

 

 

(d'ailleurs, il y a quand même une sorte de "chance" quasi-magique dans cet incendie)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Bézoukhov a dit :

Ca vaut quand même un Alleluia :

 

 

 

(d'ailleurs, il y a quand même une sorte de "chance" quasi-magique dans cet incendie)

 

 

Intact... et cabossé ? ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Tipiak a dit :

https://www.lci.fr/amp/police/en-direct-incendie-notre-dame-de-paris-emmanuel-veut-reconstruction-de-la-cathedrale-en-cinq-ans-les-dernieres-infos-2118494.html

 

Ce titre "Macron veut reconstruire la Cathédrale d'ici cinq années"... Tout seul ? Avec sa bite et sa truelle ? On tient un nouveau super-héros !

Il a fallu plus de temps que ça pour ajouter une pauvre station au Métro 4, alors reconstruire une cathédrale qui a été bâtie en plus d'un siècle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand même si j'étais catho pratiquant j'aurais du mal à ne pas voir dans cette histoire un signe de... quelque chose. Je pense que les prochaines élections risquent d'être intéressantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Nathalie MP a dit :

De Romaric Godin, un journaliste de Mediapart que j'ai déjà eu l'occasion de commenter et je dois dire que c'est particulièrement juteux :

...

"Si donc le président de la République souhaitait tenir son engagement, il ne s’empresserait pas de défiscaliser davantage les dons, autrement dit de réduire l’effort commun. Il les refiscaliserait entièrement pour en faire de réelles contributions et il instaurerait un impôt temporaire, une contribution exceptionnelle pour la reconstruction du patrimoine, une forme d’ISF Notre-Dame, par exemple. Il pourrait aussi lancer un emprunt forcé à taux zéro auprès des plus riches. Jadis, pendant la Révolution, la République avait ainsi réussi à réaliser son « destin profond »… Bref, les solutions pour « bâtir ensemble » existent. Elles sont évidentes, sous nos yeux et prêtes à répondre à une urgence nationale."

 

C'est prodigieux d'écrire ce genre de choses. A quelle destin profond de la République fait il allusion ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après, d'un point de vue politique, c'est peut-être malin. Engager les travaux très vite permet d'éviter les débats du type "Faut-t-il mettre un truc contemporain immonde à la place de la flèche de Viollet ?"

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Lancelot a dit :

Quand même si j'étais catho pratiquant j'aurais du mal à ne pas voir dans cette histoire un signe de... quelque chose. Je pense que les prochaines élections risquent d'être intéressantes.

 

Les cathos ne sont pas sensés être superstitieux 

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, Tramp said:

Les cathos ne sont pas sensés être superstitieux 

Ils sont sensés avoir la foi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Adrian a dit :

la bêtise du politique ..

Sinon on le jette aux crocodiles c'est ça ?

 

Résultat de recherche d'images pour "numerobis"

  • Haha 3
  • Info 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Rincevent a dit :

Comme les groupuscules trotskystes, tiens ! :lol: (Les maos, c'était à Normale Sup').

 

Comme Génération Identitaire, le PCF, etc. et une fois par an tu vois débarquer l'UNEF pour les élections.

 

il y a 8 minutes, Lancelot a dit :

Quand même si j'étais catho pratiquant j'aurais du mal à ne pas voir dans cette histoire un signe de... quelque chose. Je pense que les prochaines élections risquent d'être intéressantes.

 

Il a pas mal de cathos sur twitter qui y voient un signe de la fin de la civilisation chrétienne (à cause d'Hidalgo, la sorcière !). Pour d'autres, si ce n'est pas divin, c'est au moins la preuve que l'État délaisse son patrimoine et son identité, la faute à qui vous savez.

 

il y a 16 minutes, Rincevent a dit :

Il a fallu plus de temps que ça pour ajouter une pauvre station au Métro 4, alors reconstruire une cathédrale qui a été bâtie en plus d'un siècle...

 

20 ans pour Reims ! C'est totalement débile d'annoncer que ça doit être fini dans 5 ans alors qu'on a aucune idée des travaux à réaliser. Après, c'est déjà le président qui nous avait annoncé que plus personne ne dormirait dans la rue...

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Philiber Té said:

Pour d'autres, si ce n'est pas divin, c'est au moins la preuve que l'État délaisse son patrimoine et son identité

Voilà, c'est au minimum un signe sans ambigüité qu'on se fout de leur gueule pour ceux qui en doutaient encore, et un rappel pour les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Bézoukhov a dit :

Après, d'un point de vue politique, c'est peut-être malin. Engager les travaux très vite permet d'éviter les débats du type "Faut-t-il mettre un truc contemporain immonde à la place de la flèche de Viollet ?"

Hmmm, il a quand même dit qu'on reconstruira "plus beau". Donc pas à l'identique. C'est la porte ouverte à toutes les fenêtres.

 

il y a 7 minutes, Philiber Té a dit :

Pour d'autres, si ce n'est pas divin, c'est au moins la preuve que l'État délaisse son patrimoine

Ce n'est pas radicalement faux ; mais la preuve, le signe, je le vois plutôt dans la répartition du budget du MiniCul ces dernières décennies que dans l'incendie de Notre-Dame. Si il a fallu ça pour que des gens s'en rendent compte, c'est triste (mais la société du spectacle est lugubre).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Salim32 a dit :

 

Non justement les systèmes de sprinklers sont totalement passifs (sans électricité ou vanne à actionner) : il s’agit d'une canalisation métallique maintenue en permanence sous pression sur laquelle les diffuseurs (sprinklers) sont fixés. Ces derniers sont bouchés par une bille d'un alliage fondant à très basse température (par exemple 100°C) libérant l'eau.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extincteur_automatique_à_eau
 

Aucune idée si ca aurait put sauver la charpente mais je ne vois aucune raison qui explique l'absence de ce système de base (Il y en a peut etre une mais ce n'est pas ceux qu'on pense)

 

 

Je me répond à moi même.

J'ai discuté tout à l'heure avec un ami pompier volontaire et il m'a dit "Et ... tu fais quoi du gel ?" ... Effectivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
 
 
 
 
 
Il y a 4 heures, Tramp a dit :

Dans l’opposition comme dans la majorité, des voix s’élèvent pour dénoncer la réduction d’impôts dont devraient bénéficier les donateurs pour la reconstruction de la cathédrale.

Donc les donateurs privés financent la reconstruction, se font taxer par-dessus le marché mais c'est l'Etat qui finance la reconstruction ?

Y'a un raisonnement logique derrière ça ou ils font juste semblant ?

Il y a 2 heures, Tramp a dit :

Tout ça me conforte dans le fait qu’il faudrait retransférer à l’Eglise de France la pleine propriété de ses lieux de culte (cathédrales, St Chapelle, monastères, églises, Palais des Papes...) pour qu’elle n’ait plus à mendier pour les entrenir.

Déjà proposé en 1905: l'Eglise n'ayant pas créé les associations cultuelles, la propriété a été transférée à l'Etat.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Philiber Té a dit :

Il a pas mal de cathos sur twitter qui y voient un signe de la fin de la civilisation chrétienne (à cause d'Hidalgo

 

Quel manque de sens historique que de donner tant d'importance à ce qui en mérite si peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 hours ago, Salim32 said:

 

Je me répond à moi même.

J'ai discuté tout à l'heure avec un ami pompier volontaire et il m'a dit "Et ... tu fais quoi du gel ?" ... Effectivement.

 

En Belgique, à la cathédrale Notre-Dame... de Tournai (plus ancienne et plus haute que Notre-Dame de Paris), il y a des "colonnes sèches": tuyaux qui partent d'en bas et se répartissent dans les charpentes. Si nécessaire, les pompiers y connectent leur lances et hop, ça arrose en haut.

 

Il y a aussi l'électricité et des détecteurs incendie à infrarouge.

 

Charpente en partie du XIIème siècle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez, j'ose.

Ce qui me sidère le plus dans cette affaire, c'est la sidération, le dolorisme répandu partout, le téléthon à grand spectacle qui s'organise, un conseil des ministre entièrement consacré à cette affaire (alors que maintenant la balle est dans le camp des techniciens), un Président de la République qui intervient la mine funèbre à la télé comme si on avait subi à nouveau le Bataclan, la récupération politique immédiate de tous les côtés, les discours sur la reconstruction "morale" qu'il va falloir entreprendre (mais que ces gens parlent pour eux !), le côté ridicule de cette course aux dons par paquets de 100 millions alors qu'on n'a encore aucune idée du budget et du projet de reconstruction, etc. etc. (NB je ne critique pas les dons, mais le stupide concours de bites médiatIque que c'est devenu).

De quoi parle-t-on ? D'un incendie qui a ravagé la flèche et une bonne partie de la toiture de ND de Paris. Un bâtiment, quoi. Très beau, très historique, très inspiré, très tout ce qu'on veut, mais un bâtiment. Dont on sait maintenant qu'il pourra être reconstruit, non seulement financièrement mais aussi techniquement. 
Pas de morts, pas de blessés (sauf un pompier, je crois), pas d'intention malveillante, pas de casse volontaire de l'art et de la culture. Il y a de quoi respirer. 
Et pourtant depuis qu'on sait tout ça, on a l'impression que ce qui "nous" arrive est pire qu'un attentat. 


L'archevêque de Paris (Michel Aupetit) a exactement exprimé ma position : 1. Il y a beaucoup d'émotion à voir ND, témoin majestueux d'une Histoire, ainsi abimée 2. Mais le Christ est ailleurs et il est vivant. (d'après un article du monde)

 

1. Il a souligné à quel point Notre-Dame de Paris, « l’âme de la France, avec notre histoire », parlait à chacun, comptait pour tous les Français, croyants ou non, chrétiens ou autres, et était un facteur d’union. Il a souhaité que « ce drame permette à notre pays de retrouver une unité heureuse » et « la fraternité ». « La maison du bon Dieu, c’est la maison pour tous »,

2. "Ce matin, un curé m’a dit quelque chose de magnifique : tu n’as plus de cathédrale, mais tu as un peuple en marche », a-t-il raconté sur RMC. Plus que les pierres et les symboles d’hier, ce sont les croyants d’aujourd’hui et leur fidélité à l’Evangile qui font les chrétiens. « Cet écrin [de Notre-Dame], pour quel bijou [a-t-il été construit] ? Ce n’est pas pour la couronne d’épine [une relique censée avoir été portée par Jésus]. C’est pour un morceau de pain [l’hostie] dont nous croyons qu’il est le corps du Christ. Et ça, ça demeure. Personne ne pourra jamais le détruire »

 

Le Christ priait au jardin des oliviers, on  peut prier partout. Dieu est présent chaque fois qu'on parle de lui, même dans la cathédrale incendiée. Mais il est vrai qu'au sein d'une religion déjà très peu rituelle, je le suis encore moins. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...