Jump to content
Sign in to follow this  
Adrian

Étude : les sujets de conversation préférés des Français

Recommended Posts

Citation

 

Ce n'est un secret pour personne, les Français aiment parler. Mais quel est le sujet qui monopolise le plus leur attention  ? Alors que le Festival des conversations (Paris et Grigny) se termine, Le Parisien publie une étude sur nos thèmes de conversations favoris. La première place du classement est occupée par l'environnement. Ainsi, ce sujet serait dans 35 % des discussions. Pesticides, malbouffe, canicule, dérèglements climatiques, mais aussi et surtout météo, les thématiques sont nombreuses pour échanger à la machine à café ou du bureau ou sur WhatsApp.

Comme le révèle le quotidien, c'est la vie politique et la vie en société qui arrivent ensuite, avec 15 % des suffrages. Conditions de travail, défiance à l'égard du personnel politique ou critique visant le manque de représentativité, les sujets plus clivants passionnent aussi les Français.

 

Des bavardages quotidiens nourris également de la gastronomie et des repas. En effet, 12 % des sondés aiment échanger sur les recettes ou la préparation du dîner. Une autre thématique se révèle très prisée par 13 % des répondants : le bien-être. Ce sujet de discussion, davantage plébiscité par les CSP, concerne le yoga, le développement personnel, le bien-veillir, etc. 10 % des Français aiment échanger sur les loisirs : livres, vacances, voyages, expositions, cinémas, etc.

Mais la conversation, c'est du sérieux, c'est un art même. Comme le rapporte Le Parisien, le Festival des conversations s'est donné pour mission de la faire classer au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Cité par le quotidien, Guillaume Villemot, fondateur de ce festival, revient sur l'ennemi de la conversation. « Le manque de temps. Quand on va trop vite, quand on veut faire trois choses en même temps, on dialogue mal. Il faut savoir se consacrer à une conversation, tout en sachant la terminer. » Si, pour lui, les réseaux sociaux sont « des déclencheurs et accélérateurs », « la meilleure des conversations est bien réelle et physique et non derrière un écran ».

 

 

La joie des conversations françaises

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'authentique conversation française est morte avec l'Ancien Régime, quand on a décollé les têtes de la classe qui devait l'entretenir.

 

Discuss. :D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, ça me fait penser à cet excellent film de ce non moins excellent Patrice Leconte. Ridicule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Bisounours a dit :

Tiens, ça me fait penser à cet excellent film de ce non moins excellent Patrice Leconte. Ridicule.

Exactement ce que j'avais en tête. Quand on voit la dégénérescence de cet art subtil et délicat, on se dit que leur sort n'était pas toujours immérité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans vouloir passer pour le sexiste de service (s'pas mon genre, m'voyez), ils n'ont interrogé que des ménagères ?

En coupant la broderie journalistique :

il y a 24 minutes, Adrian a dit :

35 % des discussions [...] Pesticides, malbouffe, canicule [...] 15 % des suffrages [...] critique visant le manque de représentativité, |...] 12 % des sondés aiment échanger sur les recettes ou la préparation du dîner.[...] 13 % des répondants :[...] le yoga, le développement personnel, le bien-vieillir, etc. 10 % des Français aiment échanger sur les loisirs : livres, vacances, voyages, expositions, cinémas, etc.

 

 

Je ne sais pas si c'est représentatif sociologiquement mais dans mon entourage on parle surtout voitures, business et meufs (et sport mais je n'ai jamais rien à dire là-dessus tellement c'est chiant).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la mesure où c'est probablement essentiellement du fantasme et une activité de branleurs qui vivaient sur le dos de leurs gueux je suis pas sûr qu'on ait perdu au change

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Neomatix a dit :

Je ne sais pas si c'est représentatif sociologiquement mais dans mon entourage on parle business

Si, ça l'est, rien que pour ce point là :D 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Adrian a dit :

La joie des conversations françaises

 

Voilà pourquoi les sondages ne remplaceront jamais une étude authentique.

Le sujet par excellence des français, dans toutes les classes sociales, c'est la bouffe. On a mangé quoi, on va manger quoi, ça me rappelle ce que j'ai mangé il y a X ans, tu connais ce restaurant. D'ailleurs c'est ce qui frappe les étrangers.

 

Là les gens ont répondu genre pour faire intello.

Share this post


Link to post
Share on other sites
53 minutes ago, Bézoukhov said:

D'ailleurs c'est ce qui frappe les étrangers.

QFT

 

Je me souviendrai toujours de la réaction d'une chinoise quand je discutais d'un repas d'il y a 10 ans avec son mec.

"Vous parlez vraiment d'un repas d'il y a 10 ans ? Les français et la nourriture..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous parlez quand même 'achement de politique à table, tout le temps, systématiquement.

Et de bouffe oui mais ça c'est cool, encore que la personne la plus casse couille que je connaisse à ce niveau est Belge (mais est Athois donc à 100m près, il était Français), il est capable de te détailler durant 10 minutes comment il a cuit dimanche passé son poulet au four au point que je n'arrive pas a ne pas esquisser sur mon visage l'expression qui signifie très concrètement "ta gueule tu m'emmerdes" et que chaque fois ça se voit et que chaque fois ça le vexe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, poney a dit :

mais est Athois donc à 100m près, il était Français

 

Tu sais, les belges, à quelques coups de canon près ils sont français.

 

il y a 5 minutes, poney a dit :

Vous parlez quand même 'achement de politique à table, tout le temps, systématiquement

 

Quand on parle pas de bouffe. Mais c'est normal, quoique le niveau baisse.

Quand j'étais gosse, on s'engueulait sur le maréchal Pétain. Et les 38h, que c'était déjà le bordel alors les 35h je vous dit pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 13 minutes, poney a dit :

Vous parlez quand même 'achement de politique à table, tout le temps, systématiquement.

J'osais pas le dire, c'est maladif : repas de famille, entre amis, à la fac, au boulot, en soirée, en vacances, dans n'importe quel contexte social

 

J'ai des potes comme ça qui n'ont que la politique comme sujet de conversation, j'ai fini par prendre mes distances parce qu'au bout d'un moment, faudrait peut-être prendre conscience que ton avis, on s'en tape

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, poney a dit :

il est capable de te détailler durant 10 minutes comment

C'est tout ? T'as du bol !

Ah ça, c'est la plaie et ça concerne des tas de sujets dont généralement tu te fous complet, alors que celui qui t'en cause croit que c'est passionnant juste parce que lui, ça l'intéresse (comment ça se fait d'ailleurs ? mystère...). Et avec force détails triviaux, détours, virgules, reprise de respiration, description de discussion avec un collègue sur le mode : "je lui ai dit le panneau faut le mettre à gauche il m'a répondu ah bon, t'es sûre...  alors bon, j'ai répondu ouais mais quand même...." J'ai juste envie de dire que je m'en tape de sa discute pourrie et de dire : donc, au final, tout ça pour ça ?

C'est une chose de bien raconter et une autre d'être concis quand ce qu'on raconte est sans intérêt aucun.

Je dois avouer que les nanas sont souvent championnes pour ce type de blablatages ineptes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bézoukhov a dit :

Et les 38h, que c'était déjà le bordel alors les 35h je vous dit pas.

Les 39h, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans mon expérience le problème ce n'est pas tant les gens qui aiment parler politique mais ceux qui prennent ça comme excuse pour étaler leurs névroses.

L'autre soir j'étais dans un bar avec une écolo et entre autres sujets on a discuté des groupuscules locaux d'extrême droite, de colonisation, d'éoliennes qui tuent les oiseaux... tout ça avec une saine dose de recul et en se marrant bien. Puis une autre personne est arrivée qui a fait dévier la conversation sur le couplet prémâché "le nucléaire sépabien et j'essaie de vivre ma vie en m'accordant à mes valeurs mais c'est dur il faut bien survivre mais j'ai mal à mon cœur", impossible de changer de sujet ou de faire le moindre second degré. Bien sûr l'écolo s'est complètement crispée aussi maintenant qu'elle se retrouvait avec quelqu'un devant qui elle se sentait obligée de faire du virtue signalling. On a bien mis 20 minutes à s'en dépêtrer et je peux vous dire qu'elle était soulagée...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Mathieu_D a dit :

QFT

 

Je me souviendrai toujours de la réaction d'une chinoise quand je discutais d'un repas d'il y a 10 ans avec son mec.

"Vous parlez vraiment d'un repas d'il y a 10 ans ? Les français et la nourriture..."

 

 

Les Chinois sont pourtant les seuls à nous concurrencer à ce sujet. Avec les Japonais et les Italiens, peut-être.

Ce qui m’étonne le plus chez les gens en général, c’est qu’ils parlent tous de politique pour dire exactement la même chose que l’on entend partout. Tant et si bien que je trouve presque rafraîchissant de croiser parfois des stalinistes et des nazis.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Johnnieboy a dit :

 

 

Les Chinois sont pourtant les seuls à nous concurrencer à ce sujet. Avec les Japonais et les Italiens, peut-être.

Ce qui m’étonne le plus chez les gens en général, c’est qu’ils parlent tous de politique pour dire exactement la même chose que l’on entend partout. Tant et si bien que je trouve presque rafraîchissant de croiser parfois des stalinistes et des nazis.

 

Chinois ou Vietnamiens?

Et d'accord avec toi sur le fait que les gens parlent de la politique en répétant la même chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Zagor a dit :

Chinois ou Vietnamiens?

J'allais dire "Chinois en général, ou Cantonais spécifiquement ?". :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Johnnieboy a dit :

Ce qui m’étonne le plus chez les gens en général, c’est qu’ils parlent tous de politique pour dire exactement la même chose que l’on entend partout. Tant et si bien que je trouve presque rafraîchissant de croiser parfois des stalinistes et des nazis.

giphy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Johnnieboy said:

Ce qui m’étonne le plus chez les gens en général, c’est qu’ils parlent tous de politique pour dire exactement la même chose que l’on entend partout.

C'est le syndrome du NPC.

NPC.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Filles, voyages (la passion des millenials qui n'ont pas de vraies passions), filles, gastronomie de temps en temps,  commérages, filles. Dieu merci, jamais de réchauffement climatique. Ou de politique. Par contre, j'ai quasiment le droit à des conversations de féministes dès que je suis le seul garçon à la table. Je regrette le temps où je travaillais pour une Start Up et où ça parlait de science un midi sur deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, poincaré said:

 

J'osais pas le dire, c'est maladif : repas de famille, entre amis, à la fac, au boulot, en soirée, en vacances, dans n'importe quel contexte social

 

J'ai des potes comme ça qui n'ont que la politique comme sujet de conversation, j'ai fini par prendre mes distances parce qu'au bout d'un moment, faudrait peut-être prendre conscience que ton avis, on s'en tape

C'est vrai ça. Heureusement qu'on a ce forum pour échapper à ces sujets!

 

2 hours ago, Lancelot said:

C'est le syndrome du NPC.

On reconnait un NPC quand il commence une phrase par "contrairement à la majorité, je pense que", et que ça finit invariablement par promouvoir la sociale-démocrassie molle, les oursons qui meurent de faim et les riches qui sont trop riches. C'est à dire, comme 90% de la population de ce pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ma catégorie d’âge, ça parle énormément de séries. J’ai l’impression que les gens ne font plus que ça de leur temps libre. Question : ils faisaient quoi avant ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils regardaient la TV.

 

(ouais, j'aurais pu citer tout un tas de trucs qui feraient vieux con, mais je pense juste qu'avant, les gens regardaient la TV)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Tsuliaah a dit :

voyages (la passion des millenials qui n'ont pas de vraies passions)

This, this, this !

 

il y a 46 minutes, cedric.org a dit :

On reconnait un NPC quand il commence une phrase par "contrairement à la majorité, je pense que"

Ou quand il est vexé par le meme NPC. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les discussions de quadragénaires et quinquagénaires : ça psychologise à mort, en s’épanchant sur ses propres turpitudes et en se répandant sans pudeur sur sa vie privée : difficultés existentielles à passer le cap du mitan de la vie, regrets et remords (j'aurais mieux fait de bosser là-dedans, de ne pas acheter cette baraque, quand je vois ces couples sans enfants ils ont quand même une vie plus facile...), problèmes de couple qui se traduisent par des généralisations abusives sur le sexe opposé ("les mecs ne prennent jamais de décisions", "les femmes sont toujours sur notre dos"...), soucis à gérer son adolescente de fille, incompréhension de son adolescent de fils immature qui ne fout rien au lycée et qui passe son temps sur une console de jeux, névroses et difficultés à se reconstruire après un divorce, culpabilisation d'avoir trompé sa femme/son mari, ou à l'inverse incitation de ses copains/copines à adopter une vie volage ("une petite infidélité ce n'est pas bien grave"), etc.

 

Et là, on regrette le temps où les conversations portaient exclusivement sur la politique ou la bouffe...

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Conclusion : fuyez les discussions, ça craint à toutes les étapes de la vie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Largo Winch said:

soucis à gérer son adolescente de fille

J'ai encore un peu de marge...

 

Sinon chez les trentenaires on parle enfants aussi, mais plutôt pour dire combien ils sont formidables ou merveilleux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Mathieu_D said:

J'ai encore un peu de marge...

 

Sinon chez les trentenaires on parle enfants aussi, mais plutôt pour dire combien ils sont formidables ou merveilleux.

Ca dépend chez quel trentenaire. Le trentenaire sans enfants c'est plutôt pour dire à quel point c'est horrible-et-t'es-con-d'avoir-fait-un-gamin (vécu).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...